La vente des Hospices de Beaune s’enrichit d’une nouvelle cuvée d’Echézeaux

Hospices de BeauneGrâce au généreux don du Bourguignon Jean-Luc Bissey, la 152ème vente des Hospices de Beaune sera marquée par l’intégration d’une nouvelle parcelle, en Echézeaux. C’est le troisième grand cru de la Côte de Nuits en vente aux Hospices.

La 46ème cuvée des Hospices de Beaune, Echézeaux – Cuvée Jean-Luc Bissey, porte ainsi le nom de son donateur, comme les 45 autres. Issu d’une famille de viticulteurs établis dans la région depuis plusieurs générations, Jean-Luc Bissey a su rester fidèle à la grande tradition de générosité des Bourguignons. Les 0,44 ha de vigne de cette cuvée ont été plantées en 1945 dans « Les Echézeaux du Dessus », à l’endroit où le coteau penche légèrement, près des « Rouges du Bas ». Cette cuvée devient donc le troisième grand cru de la Côte de Nuits mis en vente aux Hospices de Beaune.

C’est dans un contexte de misère et de famine que Nicolas Rolin fonde, en 1443, avec son épouse, les Hospices de Beaune, un asile destiné à héberger et soigner les plus démunis. Véritable chef d’œuvre d’architecture, l’institution n’a pas pris une ride. Elle continue encore aujourd’hui à prodiguer des soins dans de nombreux établissement environnants et la célèbre vente qui y est organisée chaque année reste la plus célèbre vente vinicole de charité au monde. En outre, les parcelles de vignes, situées notamment en grands crus et premiers crus, qui constituent aujourd’hui ce superbe domaine de plus de 60 hectares, sont exclusivement des donations.

La tradition de la vente de vins aux enchères a débuté en 1859. Depuis sa création, elle se déroule chaque année immuablement le troisièmedimanche du mois de novembre (le 18 cette année). Au tout début, la vente se déroulait à la bougie. L’adjudication survenait à l’issue de la dernière enchère, après la combustion ininterrompue de deux chandelles. Aujourd’hui les techniques de vente se sont modernisées, mais cette tradition se poursuit toujours, mais pour un nombre limité d’enchères, notamment sur la Pièce du Président, vendue au bénéfice d’une œuvre désignée par les organisateurs de la vente.

La vente des Hospices de Beaune est, en quelque sorte, une vente en primeur. On y achète des tonneaux, dit « pièces », de 228 litres (288 bouteilles) de l’année en cours. Les vinifications viennent donc tout juste de se terminer. Il est donc nécessaire de confier l’élevage des crus et leur mise en bouteille à un négociant local. Chaque année, l’équipe iDealwine se rend à la vente, goûte, sélectionne et enchérit sur les pièces jugées intéressantes à l’achat. L’élevage des vins est ensuite confié à la maison Louis Latour, l’une des maisons les plus respectées parmi les négociants-éleveurs en Bourgogne. Les lots présentés sur le catalogue portent le nom de « cuvée ». Elle indique le nom du vin ou du village dans lequel il est produit et de celui d’un des grands bienfaiteurs de l’institution.

 

A lire également :

 

Vente des Hospices de Beaune 2010 : l’année où Fabrice Lucchini a mis le feu à la salle

 

Beaune et Volnay 1ers crus 2010 : les pinots magiques de la 150e vente des Hospices de Beaune

 

Vente des Hospices de Beaune : accalmie sur les prix après deux ans de hausse

 

La 151e Vente des Hospices de Beaune, c’est ce week-end !

 

Inès de La Fressange Présidente ! (de la 151e Vente des Hospices de Beaune)

 

 

Consulter les ventes de vin de Bourgogne sur iDealwine

 

Consulter la cote d’un vin sur iDealwine

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

domaine weinbach

Le domaine Weinbach, la magie des grands terroirs alsaciens

Pour accompagner notre galette des rois, nous avons choisi cette année de déguster cinq vins d'un domaine alsacien réputé en Alsace, Weinbach. Zoom sur un terroir où les femmes ont ...

Primeurs 2008 : château Angelus dégaine le premier !

Château Angelus vient de dévoiler le prix de son 2008 : 50 euros à la sortie du château, soit, pour ...

Left Bank Bordeaux Cup 2016 : l’EM Lyon et Sciences Po Paris en finale

La finale du concours de dégustation des grandes écoles de la Commanderie du Bontemps s’est tenue mercredi dernier à l’université de Paris-Dauphine. Les épreuves ont semblé encore un cran au-dessus ...