Exportation de vins et spiritueux français à l’étranger | La fin du ralentissement ?

Après une année 2020 difficile, notamment à cause de la crise sanitaire et des taxes imposées par les Etats-Unis sur les vins étrangers, il semble que le secteur des vins et spiritueux aperçoit enfin une lueur d’espoir. Petit tour d’horizon sur ce rebond du premier semestre 2021,  d’excellent augure pour le reste de l’année.

Un retour en force

Il n’y a pas longtemps, le vin français était la star des marchés internationaux. Mais les différentes crises, sanitaires ou diplomatiques, l’ont empêché de briller autant qu’il le mérite. En 2020, les exportations avaient largement ralenti, créant une perte de près de deux milliards d’euros. Mais surprise ! La Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France a publié il y a quelques jours un état des lieux du secteur, affichant un résultat positif, soutenu par un chiffre d’affaires s’élevant à plus de sept milliards d’euros sur ce premier semestre 2021. Soit une hausse de 42,8% des exportations par rapport à l’année dernière, tant en termes de volumes que de valeur. Une excellente nouvelle pour les vignerons de l’Hexagone, qui vont pouvoir rattraper une partie du retard économique engrangé depuis 2019, année qui avait pourtant commencé avec des résultats exceptionnels, soutenus par une hausse annuelle des exports de 5,9%. Encore plus exceptionnel, il semblerait que le marché soit même en meilleure santé qu’en 2019 !  Cette reprise est un phénomène crucial sur tout le territoire français et d’autant plus dans les régions de Bordeaux et de Champagne, qui bénéficient d’une grande popularité dans les pays étrangers.

Les pays qui soutiennent cette reprise

Les informations communiquées par la FEVSF font état d’une reprise des exportations vers toutes les régions du monde, mais certains territoires sont les têtes de proue de cette croissance. Depuis le début de l’année 2021, l’Amérique du Nord est le premier importateur de vins et spiritueux français, générant un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros, secondé de près par l’Asie, avec un chiffre d’affaires de 1,7 milliard, majoritairement généré par la Chine et la Corée du Sud, tandis que l’Union Européenne, un marché traditionnel pour les vins français est sur la troisième marche du podium.

Un phénomène provoqué par plusieurs facteurs

A l’origine de cette hausse si brusque, il y a d’abord eu une baisse, catastrophique pour les producteurs. 2020 à été marquée par une successions d’évènements qui ont ralenti l’exportation de vins et spiritueux.

La fermeture des restaurants et l’impossibilité pour de nombreux pays de célébrer les évènements les plus importants (souvent arrosés de bons champagnes ou de bons vins) avaient entrainé une chute importante des flux commerciaux en provenance de la France.

Les taxes Trump créés fin de 2019, en représailles de l’affaire Airbus/Boeing avaient aussi grandement affectées les exportations de vins et spiritueux en direction des Etats-Unis. Les accords entre l’Union Européenne et le nouveau gouvernement de Joe Biden, passés en mars 2021, suspendant pendant quatre mois cet embargo à permis une belle reprise de la consommation de la part des acheteurs américains.

Ainsi, s’il faut garder optimisme et se réjouir de cette belle progression, il ne faut pas se leurrer : ces résultats proviennent surtout du manque à gagner de l’année 2020. De plus, le contexte politique et sanitaire n’est pas encore stabilisé, et nous ne sommes pas à l’abri d’une rechute … Les vignerons, déjà affaiblis par tout ces éléments, devront donc redoubler d’efforts face aux difficultés liées à la production de ces précieux nectars.

Mais il ne faut pas oublier que de nombreux amateurs étrangers accueillent cette reprise de la vie normale en gardant en tête le mantra « carpe diem », et en célébrant chaque occasion par l’ouverture d’une belle bouteille, avec ou sans bulles !

Voir les champagnes en vente sur iDealwine

Voir tous les vins en vente sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

orage sur vignes

Un orage aux conséquences catastrophiques pour la Côte de Beaune

Mardi 23 juillet, un violent orage s’est abattu sur la Côte de Beaune en Bourgogne. Les vignobles de Pommard, Volnay et Meursault ont été dramatiquement touchés.

Achat direct | Les rosés qui sentent bon l’été

C'est le retour des beaux jours, et avec eux leur lot de réjouissances. Provence, Languedoc-Roussillon, Rhône, du soleil dans vos bouteilles !

Vendre ses vins avec iDealwine

Vendre ses vins aux enchères sur iDealwine : le témoignage d’un amateur

Aujourd'hui, nous avons décidé de donner la parole à l’un de nos clients, mais pas à un acheteur. Puisqu’iDealwine est une plateforme qui permet d’acquérir de beaux flacons, mais aussi ...