Ermitage du Pic Saint Loup : La révolution des frères Ravaille

Nous ne sommes pas à Tain l’Hermitage, mais à 40 minutes au nord de Montpellier. Le cadre est saisissant, à couper le souffle. Depuis plus d’une dizaine d’année, quelques vignerons travaillent d’arrache pieds pour valoriser des terroirs exceptionnels. Parmi eux, les frères Ravaille ont ressuscité le plus emblématique d’entre eux : l’Ermitage du Pic Saint Loup. Plongée dans l’histoire et dans l’actualité du Languedoc.

L’histoire ressemble à s’y méprendre à celle du chevalier de Sterimberg qui vint se réfugier au sommet d’une colline à Tain.  Mais il s’agit ici de trois chevaliers Loup, Clair et Guiral partit en croisade à Jérusalem dans l’espoir de conquérir le cœur de Bertrade, la fille du Seigneur de Saint-Martin de Londres. A leur retour, ils découvrent avec effroi que leur désirée est morte. Fous de chagrin, les trois chevaliers se retirent au sommet des trois pics de la région et y allument un feu pour signaler leur présence. Ces trois chevaliers laisseront leur nom à ces collines : Saint Clair, Saint Loup et Saint Guiral.

Le domaine de l’Ermitage du Pic Saint jouit d’une situation de rêve. Les ruines de l’ermitage et un pan du pic rocheux font partis de l’enceinte de la propriété familiale. Pourtant dans les années 1950, ce grand espace est davantage le royaume des moutons et des oliviers. On produit bien ici du vin sur certaines parcelles, mais à très haut rendement, dans le but d’approvisionner la cave coopérative. En 1992, la dernière génération de la famille Ravaille arrive à la tête du domaine. Ces trois frères sont convaincus du potentiel de ces terres.

Il faut dire que  de nombreux grands vignobles rappellent la situation géologique du Pic Saint Loup, à l’instar de Beaumes de Venise, Vacqueyras ou Gigondas au bas des dentelles de Montmirail par exemple. Ici on retrouve sous ce pic calcaire une mosaïque de sols qui plait tant aux vignerons car elle permet d’y planter les cépages les plus adaptés. On trouve ici évidemment plusieurs sortes de calcaires : dures, conglomérats tendres, éblouis d’origine fluviale. Ainsi que des marnes et des dolomies. L’autre particularité est la très grande amplitude thermique lors de la phase de maturité des raisins. En clair, l’été, les journées sont chaudes mais les nuits sont fraiches. Les vins concervent leur fraicheur, si précieuse pour l’équilibre des vins dans la région.  La syrah s’exprime particulièrement bien dans la région. C’est d’ailleurs l’une des spécificités de l’appellation qui vient de voir le jour.

Ce terroir, les frères Ravaille s’attèlent à le valoriser avec un travail de la vigne largement inspiré de la biodynamie (le domaine est certifié en bio). Ils décident d’abord de labourer les vignes et de supprimer tout désherbant. Les vignes sont vendangées manuellement dans la matinée, lorsqu’il fait encore frais.  L’objectif consiste à maitriser un maximum les rendements mais sans causer trop de stress à la plante. Cette volonté de préserver le raisin se retrouve naturellement dans les vinifications du domaine qui sont effectuées en parcellaires. Ni levurage, ni acidification, mais des soutirages et une clarification naturelle par décantation.

Il en résulte des vins d’une étonnante fraicheur. La syrah trouve ici l’un de ses terroirs de prédilection en Languedoc et entre à 40% dans les assemblages du domaine.

Les vins du domaine

Tour de Pierre Pic Saint Loup 2015
Les 2015 portent désormais l’appellation Pic Saint Loup. Issus de sols argilo-calcaires et d’argile rouge en pleine, c’est un vin de syrah et de grenache (40% chacun) complété par du mourvèdre et du carignan. 2015, année riche, nécessitera  un ou deux ans de garde. Mais on voit ici tout le potentiel de ce vin élancé et savoureux.

Coteaux du Languedoc Pic Saint Loup Cuvée Saint Agnes blanc 2013
RVF 15.5/20
Les blancs ne rentrent pour l’instant dans l’AOC Pic Saint Loup. Mais à l’image des terrasses du Larzac, on y produit des superbes vins également dans cette couleur. Assemblage de roussanne, de grenache blanc, de clairette et de marsanne, c’est un vin d’une gourmandise folle, et étonnement frais. Cette cuvée et à déguster dès maintenant.

Coteaux du Languedoc cuvée Saint Agnès 2014
RVF : 15,5/20 coup de cœur de l’année : « Dans ce vin tout en vibration fraîche, la relative maigreur du millésime est contournée pour être mise au service de l’éclat croquant du fruit. « C’est un vin à déguster après 2 à 7 ans de garde.

L’Ermitage du Pic Saint Loup : ce qu’en disent les guides :

Guide RVF des meilleurs vins de France 2017 (deux étoiles sur trois) :

Par sa régularité depuis plusieurs millésimes, la famille Ravaille confirme sa place au sommet de la hiérarchie des producteurs de Pic Saint-Loup. Le célèbre pic se trouve d’ailleurs, comme les ruines de l’Ermitage, dans l’enceinte de la propriété. Le domaine est allé loin dans l’exigence culturale, notamment en ce qui concerne la sélection du matériel végétal. On retrouve le fruit de cette exigence dans les vins, d’une finesse d’expression accrue. Du très beau travail en blanc, avec un style en chair qui préserve la fraîcheur du fruit. Les rouges possèdent également une chair à la fois soyeuse et très fraîche ; le parfum prend le pas sur la matière, jamais pesante. La grande cuvée Guilhem Gaucelm, longuement élevée en foudre, est une des plus brillantes expressions languedociennes actuelles. Le domaine atteint un niveau enthousiasmant, qui justifie l’attribution l’an passé d’une deuxième étoile.

Les vins : plus anguleux que les millésimes précédents, les 2013 et surtout les 2014 ont besoin d’un peu de temps pour harmoniser leurs structures avec les très belles évocations de leurs palettes aromatiques, marquées par la feuille froissée et la fleur de la vendange entière. Ce style fin et pénétrant, délié, est porté à son summum par la cuvée Guilhem Gaucelm 2013 (70% de grenache et 30% de syrah).

 

Guide des vins Bettane+Desseauve 2017 (deux étoiles sur cinq) :

Trois frères Ravaile, Jean-Marc, Pierre et Xavier, à l’aise sur le Pic Saint Loup comme le seraient trois poissons dans l’eau figurant sur l’étiquette. En rouge, sainte-agnes assemble les quatre principaux cépages languedociens, guilhem-gaucelm mixe la syrah et les très vieux grenaches, et le blanc est basé sur la roussanne pour moitié. La démarche vers la biodynamie est engagée depuis plusieurs années. Nous avions certainement sous-estimé la production à travers des échantillons avant la mise. Une dégustation récente au domaine a permis de constater les progrès accomplis et de les acter dans notre notation.

Les vins : Excellents 2014, emmenés par guilhem-gaucelm et sa complexité de saveur, sainte agnès et tour de pierres très frais. Très bon blanc d’une grande délicatesse.

Voir les vins de l’Ermitage du Pic-Saint-Loup actuellement en vente

Voir tous les vins du Languedoc actuellement en vente

Voir tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Zoom sur le Mas Haut Buis, valeur montante des Terrasses du Larzac

Languedoc, Roussillon, Sud-Ouest | La chasse aux 150 trésors… à prix tout doux

Languedoc : notre guide des vins

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Enchères : de 1820 à 2015, les plus beaux vignobles du monde

Les ventes aux enchères se succèdent et ne se ressemblent pas - tout à fait - sur iDealwine. Parmi les enchères qui se déroulent jusqu'au 14 juin, c'est bien simple, ...

La famille Perrin, une illustre lignée de vinificateurs

Joyaux de précision et d’anthologie, les cuvées portant la signature Perrin sont réputées dans le monde entier. Le berceau de ...

Champagnes Jacques Lassaigne, un rêve d’initiés

Emmanuel Lassaigne est l’un vigneron-artisans les plus talentueux de Champagne, qui parvient à livrer une sublime expression de son terroir de Montgueux.