Le domaine Gros Frère & Sœur, perle de la Côte de Nuits

Gros Frère et Soeur grands crus bourgogne

Aux manettes de l’entreprise familiale depuis 1984, Bernard Gros a acquis une solide renommée sur des terroirs de Bourgogne qui font rêver.

Les Gros font partie de ces familles bourguignonnes établies depuis des générations sur le vignoble… et dont la succession n’a pas toujours été facile à suivre. Avant de commencer, il s’agit donc de bien distinguer le domaine Gros Frère & Sœur des autres noms issus de la même famille. Le domaine d’origine (domaine Louis Gros), a été scindé en trois entre ses enfants, donnant naissance dans les années 1960 à trois domaines distincts : Gros Frère et Sœur, François Gros et Jean Gros… ces deux derniers ayant ensuite donné naissance aux domaines Anne Gros et A-F. Gros.

L’histoire du domaine Gros Frère et Sœur, lui, commence avec Colette et Gustave, les enfants de Louis Gros qui profitent de leur héritage pour lancer leur domaine en 1963, à Vosne-Romanée. Celui-ci compte 20 hectares dont quatre parcelles sur des grands crus prestigieux de Bourgogne : Richebourg, Echézeaux, Grands-Echézeaux et Clos de Vougeot. En 1984 c’est leur neveu, Bernard Gros, qui prend la succession de Gustave, décédé prématurément. Bernard impose alors son propre style, tourné vers des vins plus démonstratifs et plus riches. A la fin des années 1990, il arrache massivement les pieds trop peu qualitatifs pour replanter des clones fins. Il a agrandi le domaine en créant sur le hameau de Concoeur-et-Corboin (au-dessus de Vosne-Romanée) une parcelle de 12 hectares de hautes-côtes-de-nuits (3 en blanc, 9 en rouge).

La vinification dite « classique » est préservée (cuvaisons courtes, pas de macération préfermentaire), et le principe d’un élevage en fûts neufs est retenu pour les grands crus (100%) et les premiers crus (50%). Les rendements sont consciencieusement limités par Bernard Gros, qui s’efforce de donner profondeur et concentration à son fruit, notamment par des vendanges en vert. La filtration n’est pas utilisée, facilitant la pleine expression aromatique du vin. Les meilleurs flacons du domaine ont de la corpulence, et demandent donc du temps pour être appréciés. Mais une fois l’harmonie optimale atteinte, c’est un véritable régal… et un grand moment d’émotion.

En parlant d’harmonie, Bernard Gros est également un musicien passionné. Dans son caveau de Vosne-Romanée, on peut trouver un superbe piano Steinway. Une preuve de la complémentarité entre musique et vin ? Bernard Gros en est convaincu, tout comme son fils Vincent, qui a aujourd’hui repris les rênes du domaine et continue de jouer des quatre-mains avec son père… au piano comme à la vigne.

piano-gros

Consultez toutes les cuvées du domaine Gros Frère & Sœur  en vente actuellement :

Richebourg Grand Cru 1985 :

Un monument du domaine de Bernard Gros, unique par la personnalité de son terroir. Il offre un bouquet généreux au nez, et une formidable ampleur en bouche. Sur un grand millésime comme 1985, ce richebourg a pu exprimer tout son potentiel, aidé par un long vieillissement… qui en fera aujourd’hui le meilleur allié de vos repas d’exception.

Clos de Vougeot Grand Cru « Musigni » 1976 / 1984 / 1985 / 2000 :

RVF (2000) : 16/20

Cette parcelle de 75 ares fait face au versant de Musigny et borde le château mythique du Clos de Vougeot. Située au nord de l’appellation, sur des sols caillouteux et maigres, elle donne des vins qui révèlent toujours une admirable complexité : des fruits rouges au réglisse, en passant par la truffe ou le cuir. Le tout est sublimé par une belle minéralité.

Grands-Echézeaux Grand Cru 1978 / 1985 / 1999 :

RVF (1999) : 15/20

Cette parcelle de 36 ares seulement, longe le mur du Clos de Vougeot. Voilà un terroir d’exception, création parmi tant d’autres des moines de Cîteaux au 12ème siècle. La texture est soyeuse, et le vin montre une belle vivacité autour de notes mentholées. Bonifié avec le temps, il est aujourd’hui prêt à boire pour un plaisir inoubliable.

Ce qu’en disent les guides :

* Revue du Vin de France (2016) :

« Le domaine créé par Colette, la sœur, et Gustave, le frère, est maintenant dirigé par leur neveu, Bernard Gros. Pendant longtemps, les vins étaient d’une facture classique, avant que Bernard n’adopte une approche plus hédoniste avec des vins voluptueux et riches, généreusement boisés mais aux matières extraordinairement veloutées, sans trahir l’esprit du terroir. Les vins s’expriment vite et sans détour, sans pour autant perdre de leur capacité de garde. »

* Bettane & Desseauve (Guide 2016) :

« Nous sommes surpris par quelques commentaires très acerbes lus ici ou là sur les vins de ce domaine car ils ne correspondent pas à nos sensations de dégustation. Nous avons souvent beaucoup apprécié le soyeux de texture et la finesse aromatique des cuvées des plus prestigieux terroirs du domaine, et sommes même étonnés par ces qualités, par rapport à une viticulture disons d’inspiration « moderne ». Et leur vieillissement a pratiquement toujours confirmé leurs promesses. »

Consultez les vins du domaine Gros Frère et Sœur en vente actuellement

Tous les vins de Bourgogne en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Zoom sur le château Suduiraut, l’un des sauternes les plus raffinés

Clos Poggiale : une carte postale de la Corse

Yves Leccia et le domaine d’E Croce : parmi les plus beaux vins de Corse

Domaine de la Janasse : à Châteauneuf-du-Pape, une histoire de famille

Roucas Toumba : Eric Bouletin à la pointe de Vacqueyras

Guigal : les maîtres de la Vallée du Rhône

Domaine Clusel-Roch : en Côte-Rôtie, une famille courageuse convertie au bio

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le château Haut-Bailly rachète son voisin, le château Le Pape

Robert Wilmers, banquier américain et propriétaire du château Haut-Bailly, vient de racheter son plus proche voisin, le château Le Pape et ses sept hectares de vignes détenues jusqu’alors par la ...

Le Clos Rougeard orphelin de Charly Foucault

Jean-Louis Foucault, plus connu par son surnom de “Charly”, s’est éteint dans la nuit du 27 au 28 décembre à 68 ans. Il avait fait plusieurs séjours à l’hôpital d’Angers ...

Enchères : signatures mythiques et millésimes du siècle, près de 5 000 lots d’exception

Les enchères qui s'achèveront les 13-14 juin représentent la quintessence des grands vins français et étrangers, dans les plus grands millésimes.