Le domaine Gros Frère & Sœur, perle de la Côte de Nuits

Aux manettes de l’entreprise familiale depuis 1984, Bernard Gros a acquis une solide renommée sur des terroirs de Bourgogne qui font rêver.

Les Gros font partie de ces familles bourguignonnes établies depuis des générations dans le vignoble… et dont la succession n’a pas toujours été facile à suivre. Avant de commencer, il s’agit donc de bien distinguer le domaine Gros Frère & Sœur des autres noms issus de la même famille. Le domaine d’origine (domaine Louis Gros), a été scindé en trois entre ses enfants, donnant naissance dans les années 1960 à trois domaines distincts : Gros Frère et Sœur, François Gros et Jean Gros… ces deux derniers ayant ensuite donné naissance aux domaines Anne Gros et A-F. Gros.

L’histoire du domaine Gros Frère et Sœur, lui, commence avec Colette et Gustave, les enfants de Louis Gros qui profitent de leur héritage pour lancer leur domaine en 1963, à Vosne-Romanée. Celui-ci compte 20 hectares dont quatre parcelles sur des grands crus prestigieux de Bourgogne : Richebourg, Echézeaux, Grands-Echézeaux et Clos de Vougeot. En 1984 c’est leur neveu, Bernard Gros, qui prend la succession de Gustave, décédé prématurément. Bernard impose alors son propre style, tourné vers des vins plus démonstratifs et plus riches. A la fin des années 1990, il arrache massivement les pieds trop peu qualitatifs pour replanter des clones fins. Il a agrandi le domaine en créant sur le hameau de Concoeur-et-Corboin (au-dessus de Vosne-Romanée) une parcelle de 12 hectares de hautes-côtes-de-nuits (3 en blanc, 9 en rouge).

La vinification dite « classique » est préservée (cuvaisons courtes, pas de macération préfermentaire), et le principe d’un élevage en fûts neufs est retenu pour les grands crus (100%) et les premiers crus (50%). Les rendements sont consciencieusement limités par Bernard Gros, qui s’efforce de donner profondeur et concentration à son fruit, notamment par des vendanges en vert. La filtration n’est pas utilisée, facilitant la pleine expression aromatique du vin. Les meilleurs flacons du domaine ont de la corpulence, et demandent donc du temps pour être appréciés. Mais une fois l’harmonie optimale atteinte, c’est un véritable régal… et un grand moment d’émotion.

En parlant d’harmonie, Bernard Gros est également un musicien passionné. Dans son caveau de Vosne-Romanée, on peut trouver un superbe piano Steinway. Une preuve de la complémentarité entre musique et vin ? Bernard Gros en est convaincu, tout comme son fils Vincent, qui a aujourd’hui repris les rênes du domaine et continue de jouer des quatre-mains avec son père… au piano comme à la vigne.

Bernard gros et son légendaire piano

Ce qu’en disent les guides :

La Revue du Vin de France :

« Le domaine créé par Colette, la sœur, et Gustave, le frère, est maintenant dirigé par leur neveu, Bernard Gros. Pendant longtemps, les vins étaient d’une facture classique, avant que Bernard n’adopte une approche plus hédoniste avec des vins voluptueux et riches, généreusement boisés mais aux matières extraordinairement veloutées, sans trahir l’esprit du terroir. Les vins s’expriment vite et sans détour, sans pour autant perdre de leur capacité de garde. »

Bettane & Desseauve 3***/5 :

« Nous sommes surpris par quelques commentaires très acerbes lus ici ou là sur les vins de ce domaine car ils ne correspondent pas à nos sensations de dégustation. Nous avons souvent beaucoup apprécié le soyeux de texture et la finesse aromatique des cuvées des plus prestigieux terroirs du domaine, et sommes même étonnés par ces qualités, par rapport à une viticulture disons d’inspiration « moderne ». Et leur vieillissement a pratiquement toujours confirmé leurs promesses. »

Les Vins 

Vin de France Chemin des moines de Vergy

Ce vin de France, situé sur les hauteurs de la Côte de Nuits, produit un vin aérien, intense et frais. Une très belle expression du pinot noir dans un style frais et gourmand, sans faire offense à la noblesse de ses arômes. Cette bouteille est tout sauf un petit vin.

Bourgogne rouge

Le « simple » bourgogne- si l’on ose l’expression- est une belle introduction à ce que peut donner une vigne en appellation villages conduite avec soin, puis des raisins vinifiés à maturité dans les règles de l’art. Il en ressort ici un vin au fruit prépondérant, à la fraicheur tonitruante et aux jolis aromes de fruits rouges frais, le vin dispose d’une jolie profondeur qui surprendra le dégustateur.

Hautes Côtes de Nuits blanc

Ce hautes-côtes-de-nuits blanc de la maison Gros Frère & Sœur jouit d’une belle robe dorée. Le nez exhale des arômes fleuris et de fruits à coque avec de douces notes de poire et de miel. Une fois porté en bouche, le vin présente une grande gourmandise et est équilibré par une belle fraîcheur qui mène le vin vers une finale persistante. La trame du nectar oscille entre gras et acidité pour former un vin équilibré, ample et complexe. Ce hautes-côtes-de-nuits pourra s’apprécier dans la fraicheur de sa jeunesse avec un jambon persillé ou des escargots à la bourguignonne. Il développera après cinq à sept ans de garde de jolis arômes mielleux.

Hautes Côtes de Nuits

Le hautes-côtes-de-nuits du domaine Gros Frère & Sœur est issu de terroirs frais dans les hauteurs, qui produisent des vins souples et gourmand mais qui ne manquent pas de caractère. Au nez, le vin présente des senteurs de fruits rouges très caractéristiques. Une fois porté en bouche, le nectar s’ouvre avec une attaque fraiche qui laisse place à une bouche soyeuse et gourmande. Les tanins sont bien intégrés à la matière et viennent apporter une belle verticalité au vin.
Les arômes de fruits rouges frais, framboise et fraise sont très gourmands et se lient parfaitement à la matière suave du vin. Ce hautes-côtes-de-nuits se mariera très bien avec un osso bucco italien et ses tagliatelles fraiches. Nous vous conseillons de le laisser patienter quelques années en cave avant de le déguster afin d’en apprécier toutes ses nuances, toutefois, les plus impatients bénéficieront dans ses jeunes années de la fraicheur de son fruit.

Vosne-Romanée

Le vosne-romanée du domaine Gros Frère et Sœur revêt une robe pourpre d’une belle profondeur dans ses premières années. Le vin exhale des arômes de fruits rouges et noirs et des notes épicées (muscade, girofle, réglisse, poivre). Typique de Vosne-Romanée, la bouche est d’une matière particulièrement suave, sa texture est de velours mais la puissance et la profondeur ne sont pas bien loin. On pourrait comparer ce vin à une main de fer dans un gant de velours. Son aromatique est concentrée et présente une belle complexité, des notes de framboise et de cassis se mêlent à la muscade et au clou de girofle en finale. Bien que les vosne-romanée du domaine soit accessibles dans leurs jeunes années, il est recommandé d’attendre 7 à 10 ans avant de les remonter de votre cave afin de profiter de toutes leurs nuances et de leur caractère particulièrement délicat et fondu.

Clos de Vougeot Grand Cru

Echezeaux Grand Cru

Les Echezeaux est un grand cru de 36 hectares sur la commune de Vosne-Romanée. Cette parcelle figure parmi les plus recherchées de toute la Bourgogne pour la qualité des vins qu’elle produit. Le nez offre des arômes de musc, d’épices et de sous-bois. La bouche montre de la rondeur, beaucoup de volupté, une matière particulièrement soyeuse et profonde qui s’épand avec des notes de fruits rouges et noirs. Les tanins sont puissants mais bien intégrés à la matière et le vin forme un tout très harmonieux. La profondeur et la complexité du nectar en font un très grand vin.

Afin de profiter pleinement de toute la complexité et des subtilités de ce grand cru, une garde de sept ans minimum est recommandée, le fondu irrésistible et le développement d’arômes tertiaires majestueux vous récompenseront de votre attente. Il conviendra de marier ce grand vin avec une gigue de sanglier et sa sauce grand veneur pour un accord mémorable.

Grands-Echezeaux Grand Cru

Contigu au Clos de Vougeot, bordant son côté sud-ouest, la parcelle des Grands-Échézeaux se situe en côteau, sur plusieurs lieux-dits. Il produit un vin d’une robe profonde et intense. Jeune, le vin développe des arômes d’une grande finesse évoquant la cerise et la fève de cacao, une touche fine et rare recherchée dans ce “climat”. Au vieillissement ces parfums évoluent vers des notes de sous-bois, de truffe, de cuir fin et parfois une fine et délicate touche de cigare et de cèdre. Les tannins sont nobles, leur grain est particulièrement fin, le soyeux et la fraîcheur sont parfaitement complémentaires et harmonieux. La fin de bouche longue, résonne avec les fragrances du nez dans la même élégance. Débouché jeune, le vin se dévoilera dans un profil dense et éclatant, pour les plus patients qui sauront attendre dix à quinze ans de garde, il s’ouvrira dans un profil beaucoup plus sage et apaisé et sa texture se montrera subtile et racée.

Richebourg Grand Cru

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

retour des grands bourgognes blancs

Ventes aux enchères : le retour des grands vins blancs de Bourgogne

C’est l’un des faits majeur de la dernière vente aux enchères qui s’est déroulée on-line sur iDealwine jusqu’au 17 juillet dernier. Les chardonnays de Bourgogne y ont effectué un retour ...

Belles enchères : impériales d’Yquem, grands bordeaux 1982, La Tâche et le Clos Rougeard au top !

Les dernières enchères, qui se sont achevées sur la plateforme d’iDealwine le 13 septembre, regorgeaient des vins rares. Zoom sur ...

grand tasting

Retour sur le Grand Tasting 2017 : un immense millésime !

Fabuleuse réussite que cette édition 2017 du Grand Tasting, festival des grands vins ! Les nombreux participants qui se sont rendus au Carrousel du Louvre les vendredi 1er et samedi ...