Domaine Guillaume Overnoy vin Jura iDealwine

Guillaume Overnoy a un nom qui fait rêver de nombreux amateurs de vins du Jura. Effectivement, depuis quelques années, ce petit neveu de Pierre Overnoy, légende des vins nature, se taille une solide réputation en insufflant un vent de renouveau sur le domaine familial. 

Une nouvelle ère au Domaine Overnoy

C’est en 2013 que le jeune homme, alors âgé de 19 ans seulement, rejoint le domaine familial auprès de son père Jean-Louis, installé en 1982. Celui-ci avait repris l’exploitation de ses parents alors en polyculture puis l’avait converti entièrement à la culture de la vigne. L’arrivée de Guillaume marque le début d’une nouvelle ère, avec une conversion du vignoble à l’agriculture biologique, des vinifications se passant graduellement d’intrants et une refonte de la gamme. Déjà de beau niveau, le domaine est depuis en pleine ascension qualitative.

Le cœur du domaine, ce sont 2,9 hectares situés à Orbagna, dans le sud du Revermont, au sein du lieu-dit En Poinot, où les Overnoy cultivent la vigne depuis quatre générations. S’y ajoutent deux hectares dans le village voisin de Beaufort, où des vignes d’une cinquantaine d’années s’étendent en coteau, ainsi que 0,6 hectares plantés en 2001 à Cesancey, à sept kilomètres plus au nord. Chacun des cinq cépages phares du Jura y a sa place, mais le chardonnay représente près de la moitié de l’encépagement. Les vignes sont principalement plantées sur des pentes faibles, entre 250 et 320 mètres d’altitude, sur des sols de marnes et de calcaire.

Guillaume Overnoy a converti son vignoble à l’agriculture biologique, dans le but de produire des vins de terroir les plus purs possible.

banniere-tous-nos-vins-en-vente

Une approche nature pour des vins plus vivants

Au chai, l’approche est peu interventionniste et es plus naturelles également. Laisser agir les levures indigènes, presser directement les blancs, égrapper les raisins rouges, et privilégier les longs élevages sur lies fines : deux ans minimums pour les blancs et un an pour les rouges, en pièces bourguignonnes de 228 litres ou en barriques de 500 litres de quatre à dix ans. Ce long vieillissement dans les anciennes caves souterraines apporte un surcroît de complexité et une grande élégance de texture. Le soufre est maintenu au minimum et les vins embouteillés sans collage ni filtration.

Le domaine Overnoy produit une large gamme de vins du Jura avec une dizaines de cuvées par an, reflétant la diversité des terroirs du Sud Revermont. Depuis son arrivée, Guillaume a réduit la production de crémants et de vins sous voile pour se consacrer au vins ouillés, vinifiés en cuvées parcellaires. Nous retrouvons donc les classiques du Jura, avec plusieurs chardonnays, des savagnins ouillés ou sous voile, et les trois cépages rouges : poulsard, pinot noir et trousseau. Les Overnoy proposent également un chardonnay muscaté, une variante très aromatique du cépage blanc, retrouvée parmi les vieilles vignes du domaine et reproduite par sélection massale. Des vins énergiques et purs, d’une grande précision, qui laissent donc présager un bien bel avenir à ce jeune vigneron.

De nouveaux projets pour contrer les aléas climatiques

Ce renouveau n’a pas été exempt de difficultés, le vignoble ayant dû faire face à plusieurs épisodes de gel, qui ont fortement impacté les récoltes en 2014, en 2017, mais aussi en 2021. Pour faire face à ces aléas climatiques récurrents, Guillaume Overnoy et plusieurs amis vignerons ont décidé, en 2017, de se diversifier en créant une activité brassicole complémentaire. Un local attenant à la cave a été aménagé, et le domaine produit depuis 2018 plusieurs cuvées de bières à l’influence vigneronne bien marquée, certaines étant ensemencées avec des lies de savagnin.

Une jeune pousse du Jura au talent avéré et aux multiples projets, résolument à suivre.

Les vins du domaine Guillaume Overnoy

Côtes-du-Jura Trousseau de Guillaume Overnoy

Un trousseau gourmand et fruité (petits fruits rouges), dense et tendu, doté d’une belle minéralité ainsi que de notes plus terriennes. Un vin aussi bien à l’aise avec des charcuteries que des terrines ou des petits gibiers.

Côtes-du-Jura Charmille de Guillaume Overnoy

Ce chardonnay ouillé se révèle dense, riche et généreux, fruité, vif, doté d’arômes d’agrumes et de notes beurrées. Un vin qui s’accordera très bien aux plats de volailles par exemple.

Côtes-du-Jura Savagnin Ouillé 3 ans de Guillaume Overnoy

ce savagnin ouillé (non-oxydatif) offre des notes fruitées (pomme, poire) et d’amande, de légères notes de fruits secs comme la noix et livre une bouche fraîche, précise et persistante.

Côtes-du-Jura Chardonnay Cuvée Vieilles Vignes de Guillaume Overnoy

Etoile montante du vignoble jurassien, Guillaume Overnoy a de qui tenir : il est en effet le petit-neveu de Pierre Overnoy, mythe de l’appellation Pupillin. Il signe ici un côtes-du-jura blanc élaboré à partir de vieilles vignes de chardonnay cultivé sur un terroir composé d’argile. Et ce, selon des principes biologiques.

En cave, le travail est tout aussi soigné. Ainsi, le chardonnay est vinifié avec minutie grâce aux levures indigènes. Une faible dose de soufre est ajoutée afin de stabiliser le vin qui a été élevé longuement.

A la dégustation, ce côtes-du-jura témoigne d’une robe jaune pâle aux reflets dorés. De celle-ci s’échappent des notes de fleurs, de fruits blancs, d’amande et de noix. Ronde et soyeuse, la bouche est dotée d’une belle acidité qui lui offre une vivacité et un potentiel de garde appréciables. Les amateurs aimeront l’accorder avec une volaille à la crème, un poisson d’eau douce en sauce au beurre blanc ou un fromage régional.

Côtes-du-Jura Pinot Noir de Guillaume Overnoy

Ce pinot noir se distingue par sa belle matière soyeuse et ses arômes gourmands de petits fruits rouges et d’épies douces. Ce vin accompagne bien les volailles et viandes délicates (veau…).

Côtes-du-Jura Rougissime de Guillaume Overnoy

Cette cuvée est un assemblage de trousseau, poulsard et pinot noir et se démarque par sa matière soyeuse, digeste, son beau jus acidulé. C’est un vin idéal pour l’apéritif, en accompagnement de charcuteries par exemple.

Laisser un commentaire