Domaine Belargus – La renaissance angevine : vins de lieux et viticulture de précision

Dans le cadre d’une dégustation féérique chez iDealwine, le domaine Belargus – représenté par son fondateur et épaulé par son chef de cave – nous a fait découvrir ses grands vins de Loire, biodynamiques, aériens et aromatiques. L’avenir angevin est en route, et il est entre de bonnes mains !

Rêve devenu réalité

Tout commence par la passion d’un homme : Ivan Massonnat.

Souvenirs d’enfance – les vignes savoyardes de son grand-père – et souvenirs plus proches – des voyages dans le vignoble français – se côtoient dans la tête du fondateur du domaine. Tous ont mené à l’aboutissement d’un rêve. Après des années de recherche et d’apprentissage dans ce merveilleux terrain de jeu viticole qu’est la France, Ivan Massonnat tombe amoureux un frais matin de février 2018 du Coteau des Treilles. Que dire, sinon que faire devant un tel spectacle ? 70% de pente à dompter, ancrée sur un véritable chaos géologique, une parcelle, l’abri exceptionnel d’une biodiversité qui n’a jamais connu la chimie … Le spectacle charme Ivan Massonnat, ce qui suffit au futur gérant du domaine pour se lancer et s’entourer de passionnés de la vigne et du vin.

Par un beau concours de circonstances, Ivan réussit à rassembler plusieurs parcelles en trois terroirs distincts : « le quart des Quarts » soit 10 hectares dans le seul grand cru Quarts-de-Chaume de Val de Loire, une implantation à Savennières (au pied de la Roche aux Moines) et des parcelles en coteaux-du-layon. Ces vignes constituent désormais le domaine Belargus, soit 24 hectares qui mettent à l’honneur ce cépage magnifique qu’est le chenin.

Quant au nom du domaine, il vient d’un joli papillon bleu, habitant de ces lieux, incarnant ainsi la beauté et la délicatesse de la nature, que l’on retrouve au domaine et dans ses vins.

 

Mosaïque de terroir et cuvées parcellaires

Par la diversité des terroirs rencontrés au domaine, Belargus compte bien se distinguer.  L’Anjou Noir est peuplé de terres sombres, vieilles de quelques 500 millions d’années. A la limite orientale du massif armoricain, à travers ce véritable chaos géologique, de nombreux univers de rencontrent : galets roulés, fines argiles, schistes pourpres, grès poudingues, …

Presque tous situés en coteaux, les terroirs de Belargus constituent également un défi technique des plus importants. On peut parler tout bonnement de « viticulture héroïque » lorsqu’en haut d’une parcelle, on ne peut en apercevoir le bas ou lorsque le travail est si intense que le vigneron perd plusieurs kilos à force de travailler dans ses vignes ! Au domaine Belargus, la passion est véritablement incarnée.

 

Viticulture et vinification de précision

Actuellement certifié en bio et en cours de conversion vers la biodynamie, la philosophie du domaine vise à obtenir une harmonie entre la vigne et son environnement. La biodiversité est riche au sein des parcelles. Chauves-souris, insectes, moutons sont autant d’espèces vivantes au cœur de ces vignes, entourées d’une belle végétation d’arbres et de haies.

Les raisins sont vendangés à leur optimum. En effet, au moment des vendanges, si vous vous baladez dans le coin de Savennières, vous pourrez apercevoir toute l’équipe du domaine goûter les raisins aux quatre coins des parcelles pour s’assurer de leur maturité. Au moment de la récolte, les rendements sont délibérément faibles, environ 25 hectolitres à l’hectare.

La vinification est peu interventionniste, la plus naturelle possible. La fermentation en barrique est réalisée par le moyen des levures indigènes, pouvant durer d’un mois jusqu’à un an (selon la parcelle et le millésime). Enfin, l’élevage est long, d’un à trois ans. La raison ? Honorer l’excellence des terroirs angevins. L’objectif ? Façonner des vins de garde, prêts à affronter les décennies pour réjouir les grands amateurs. Ainsi, après 13 mois en fûts, les vins sont élevés sur lies totales. Il n’y a aucun bâtonnage, ni soutirage. Les contenants sont divers (228L, 400L, demi-muids, …) afin d’obtenir une complexité dans l’assemblage final et pour pouvoir s’adapter à chaque parcelle et à ses particularités.

A force de nous lire, vous devez avoir soif… Et nous aussi ! Alors, place aux vins et aux pépites que nous vous proposons …

Les vins du domaine Belargus

Les vins blancs secs

Anjou Bonnes Blanches

Anjou Quarts

Anjou Ronceray

Savennières Les Gaudrets

Savennières Ruchères

 

Les vins blancs liquoreux

Coteaux du Layon, cuvée Layon

Quarts de Chaume, cuvée Chaume 

 

 

Les vins du domaine Belargus en vente

Tous nos vins en vente

Vendez vos vins avec iDealwine

  • Voir les commentaires (1)

  • vigneron

    Ca c’est du bon vin !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Enchères : Cornas, une valeur montante

A côté de quelques noms mythiques de domaines ou d’appellations universellement connus, tout amateur rêve de découvrir celui ou celle qui sera la vedette de demain. Chez iDealwine nous sommes ...

Top 100 des vins les plus recherchés : les bordeaux loin devant

Le soit disant déclin de Bordeaux est un phénomène inconnu chez iDealwine : sur les 100 vins les plus recherchés (mis en alerte) par nos clients, 92 sont des vins ...

Dégustation Grands Crus Classés de Saint Emilion

Dégustation des Grands Crus Classés de Saint-Emilion : qualité, complexité et élégance

Lundi dernier l’Association de Grands Crus Classés de Saint-Emilion avait pris ses quartiers à Paris pour nous présenter de jeunes millésimes. Nous y étions.