Le domaine Ferret, à l’écoute des terroirs de Fuissé

Domaine Ferret

Implanté depuis 1840 sur la commune de Fuissé, le domaine Ferret y produit une somptueuse déclinaison de chardonnays, à l’image de la richesse et de la complexité de ses terroirs. La remarquable qualité de ses cuvées associée à un style unique lui ont permis d’atteindre aujourd’hui la renommée de véritable ambassadeur des vins de Pouilly-Fuissé. L’occasion de rendre hommage à son histoire et aux femmes qui l’ont successivement géré.

Fondé en 1840 au cœur de Fuissé, le domaine Ferret est aujourd’hui encore l’un des plus réputés du Mâconnais. Géré successivement par les femmes de la famille Ferret, le domaine a largement œuvré au fil des années pour la reconnaissance des vins de l’appellation Pouilly-Fuissé. Après être passé entre les mains de Jeanne Ferret jusqu’en 1993, puis dans celle de sa fille Colette jusqu’en 2006, le domaine a été racheté en 2008 par la maison Louis Jadot qui en a confié les rênes à la jeune et brillante œnologue Audrey Braccini, désireuse de perpétuer le style unique de la lignée féminine.

Audrey Braccini Domaine Ferret
Audrey Braccini

Le vignoble s’étend sur 18 hectares, répartis en majorité sur la commune de Fuissé, complétés par quelques belles parcelles sur Vergisson. La complexité géologique des sols de ce vignoble a amené le domaine à le subdiviser en pas moins de 50 parcelles. En effet, Audrey Braccini nous raconte que d’après une étude pédologique réalisée par Isabelle Letessier du Cabinet Sigales, « de toutes les appellations viticoles bourguignonnes, Pouilly-Fuissé est sans aucun doute la plus variée au niveau de sa géologie », mêlant des sols calcaires à des sols argileux issus de marnes, de schistes ou de grès. La connaissance de cette mosaïque géologique sur laquelle évoluent les vieilles vignes de chardonnay du domaine a fortement contribué à la qualité et à la complexité des vins qui y sont produits.

Depuis l’arrivée d’Audrey Braccini, les pratiques culturales ont progressivement évolué, passant d’une agriculture conventionnelle à des méthodes plus respectueuses du terroir, à l’écoute de la typicité de chacune des parcelles. Sans pour autant être certifié, le domaine limite l’usage de désherbant et d’autres produits phytosanitaires. Les interventions dans les vignes sont réfléchies et effectuées au cas par cas, en tenant compte à la fois des conditions du millésime, de la typicité du sol et de l’âge des vignes. Certaines parcelles peuvent nécessiter un labour plus intense que d’autres, ou encore l’usage de produits phytosanitaires méticuleusement choisis pour ne pas atténuer les précédentes interventions.

Au chai comme au vignoble, Audrey Braccini mène ses vinifications au gré de la vigne et de son terroir, c’est-à-dire le plus naturellement possible en conservant l’identité de chacune des parcelles. Les vendanges sont ramassées à la main dans des caissettes de 20-25 kgs et commencent lorsque le climat s’annonce plus frais afin de préserver les baies. Le pressurage est réalisé de sorte à ce que le jus conserve toute la fraîcheur et la richesse aromatique du chardonnay. Les fermentations sont volontairement menées à bon rythme, « sans trop trainer », avec un ajout facultatif de levures.

Vendanges de chardonnay au domaine Ferret
Vendanges de chardonnay au domaine Ferret

L’assemblage et l’élevage diffèrent ensuite selon les cuvées. Le pouilly-fuissé est issu d’un assemblage de parcelles dont une partie est élevée en fûts âgés, l’autre en cuve. L’assemblage final est fait après 7-8 mois d’élevage, pour une mise en bouteille prévue en octobre de l’année suivante. Le mâcon-fuissé est également issu d’un assemblage de deux parcelles qui offrent une synthèse de la complexité des terroirs du vignoble. Une de ses deux parcelles est intégralement vinifiée et élevée en cuve, pour conserver la fraîcheur et le croquant du cépage. La mise en bouteille est également réalisée au mois d’octobre de l’année suivante. Quant aux cuvées Tête de Cru Clos des Prouges et Hors Classe Tournant de Pouilly, elles sont intégralement vinifiées et élevées en fûts dont 20% sont neufs, pour une mise en bouteille prévue en février de l’année suivante.

Fûts en chêne domaine Ferret

Les cuvées du domaine Ferret se placent au sommet de l’appellation Pouilly-Fuissé. Leur caractère, leur élevage maîtrisé et leur superbe minéralité ne laissent jamais indifférent. Les critiques leur donnent d’ailleurs presque toujours d’excellentes notes.

Par chance, nous avons l’honneur de vous proposer quelques-unes de ses cuvées qui mettent à l’honneur le millésime 2016.

LE MILLÉSIME 2016 AU DOMAINE FERRET

Rapporté d’une note rédigée par Audrey Braccini, le millésime 2016 a offert au domaine Ferret son lot de suspens. Avec un début d’année aux températures supérieures à la moyenne, la région de Fuissé a subi un printemps difficile, avec de faibles températures et un épisode de grêle inattendu. Quelques bourgeons ont tout de même survécu, redonnant un peu d’espoir qui a immédiatement été mis à nouveau à rude épreuve. Les mois de mai et juin ont également été anormalement plus frais, ralentissant ainsi la dynamique de la vigne. Fort heureusement, les premières fleurs apparaissent autour du 15 juin, et la vigne a pu rattraper son retard avec un agréable mois de juillet chaud et moins humide. Grâce à l’expérience et au savoir-faire de l’équipe du domaine, les récoltes ont pu être adroitement menées en fonction des épisodes pluvieux marquant la fin de l’été. Et le résultat est des plus satisfaisants, malgré la faiblesse de la récolte. Les vins de ce millésime dévoilent une grande énergie, à l’image de celle déployée par le domaine.

LES VINS DU DOMAINE FERRET ACTUELLEMENT EN VENTE :

. Mâcon-Fuissé J.A. Ferret (Domaine) 2016

Le mâcon-fuissé de Ferret provient de deux parcelles différentes de l’appellation, où les vignes sont âgées de 20-25 ans. Les fermentations et l’élevage ont lieu en cuve inox sur lies totales puis sur lies fines. Le vin se révèle très élégant, offrant de beaux arômes de noisette fraîche et une bouche harmonieuse. Ce vin accompagnera très bien des poissons comme la truite.

. Pouilly-Fuissé J.A. Ferret (Domaine) 2016

Le pouilly-fuissé du domaine Ferret est un assemblage des meilleures parcelles situées autour l’amphithéâtre de Fuissé. Le sol est argilo-calcaire et les vignes sont âgées de 10 à 35 ans. La vinification et l’élevage se font pour moitié en cuves inox et pour moitié en fûts d’un à quatre vins. Le vin est mis en bouteille en lune descendante, jour fruit. A la dégustation, c’est un vin aux arômes fruités, de fleurs blanches et de verveine. La bouche révèle une belle sève, de la minéralité, un bon équilibre entre fraîcheur et rondeur. Ce vin se déguste idéalement avec des produits de la mer, des volailles ou du fromage de chèvre frais.

. Pouilly-Fuissé J.A. Ferret Hors Classe Tournant de Pouilly (Domaine) 2016

La cuvée Hors Classe Tournant de Pouilly est issue de vignes âgées d’une soixantaine d’années. Les fermentations et l’élevage se font en fût (avec 20 à 30% de fûts neufs), puis l’élevage se termine en cuve sur lies fines durant 8 mois. Le nez, subtile, livre des arômes d’amande grillée, de tilleul, de cire. La bouche est opulente, riche, minérale et épurée. La finale combine longueur, sapidité et intensité. Cette cuvée dispose d’un potentiel de garde d’une quinzaine d’années et peut s’accorder avec une large palette de plats, particulièrement les poissons et volailles, mais aussi le comté.

. Pouilly-Fuissé J.A. Ferret Tête de Cru Clos des Prouges (Domaine) 2016

Le Clos des Prouges est un petit clos de deux hectares. Cette cuvée est fermentée et élevée en fûts (1/3 de fûts neufs, 1/3 de fûts d’un vin, 1/3 de fûts de deux vins) durant 9 mois, puis pendant 5 mois en cuve inox. Ce vin se révèle très minéral, avec des arômes de calcaire, mais aussi de fruits frais, qui se retrouvent en bouche, un jus mûr, de l’ampleur, de l’onctuosité, un léger boisé toasté, de la puissance et de la tension. L’ensemble demeure remarquablement bien équilibré et le vin dispose d’un bon potentiel de garde.

LE DOMAINE FERRET, CE QU’EN DISENT LES GUIDES :

La Revue du vin de France 2017 (2 étoiles) :

Fondé en 1840, ce domaine historique a maintenu un haut niveau de qualité grâce à l’abnégation de Jeanne Ferret, puis de sa fille Colette. La maison de négoce Louis Jadot a acquis la propriété en 2008, et a sagement choisi d’en confier les rênes à la jeune Audrey Braccini, brillante œnologue. La nouvelle responsable veut faire évoluer les pratiques culturales par des travaux des sols, avec l’objectif de convertir les 18 ha à la biodynamie. Depuis 2012, une nouvelle cave permet de loger toute la récolte du domaine, composée d’une majorité de vignes sur la commune de Fuissé, dont sont issus les parcellaires Tête de Cru et Hors Classe, complété de belles parcelles sur Vergisson. Vignes âgées et rendements faibles expliquent en partie l’exceptionnelle qualité des vins.

Les vins : le pouilly-fuissé du domaine démontre combien est judicieux le choix d’un élevage pour moitié sous bois et pour moitié en cuve, offrant ainsi un 2015 croquant, sans grande densité, mais qui évoluera tranquillement. Autour de la Roche, ferme et tendu, contournant la facilité du millésime, livre l’expression rafraîchissante du terroir de Vergisson. En phase d’évolution positive. Clos des Prouges et Le Clos livrent, pour le premier un beau jus de calcaire, tendu et frais et, pour le deuxième, un vin stylé, mûr et un brin chaleureux, qui parvient à maintenir son équilibre. Les Perrières propose la meilleure lecture du terroir de Fuissé. Audrey Braccini s’adapte, tempère les effets boisés, donne de l’allonge à ces chardonnays mûrs, pour toujours rester en état d’apesanteur, sans jamais confire. Tournant de Pouilly impressionne par sa pureté d’arômes. L’identité des cuvées est chaque fois bien marquée : les jus sont mûrs et précis, les élevages soignés. On peut acheter les yeux fermés dans cette adresse bien connue des professionnels et des amateurs.

bettane+desseauve 2017 (4 étoiles) :

Ce domaine de 18 hectares, lové au cœur du village de Fuissé, a été racheté en 2008 par la maison Jadot, qui a eu la brillante idée de perpétuer la tradition et l’histoire de ce domaine, en plaçant à sa tête une femme. Dans la lignée de Jeanne et Colette Ferret, qui ont marqué l’histoire de l’appellation, c’est l’émouvante et sensible Audrey Braccini, habitée par sa mission de fidélité aux climats, qui a fait évoluer le domaine vers une viticulture s’approchant du bio. Elle pérennise par ailleurs, en toute liberté, l’esprit Ferret, très cohérent avec le style Jadot, avec un travail sur la vivacité des vins par des malolactiques partielles et des élevages conduits avec habileté.

Voir les vins du domaine Ferret actuellement en vente

Voir tous les vins de Bourgogne actuellement en vente

Voir tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Adriana Karembeu passe du vin … à l&#039eau

Mauranne, Adriana Karembeu et consoeurs ont accepté de veiller aux grains pour la bonne cause… Au domaine Bertaud-Belieu, à Gassin ...

Emirates : de grands flacons dans les airs

Dom Pérignon 1985, Yquem 1946, Porto Taylor’s 1963, Montrachet Marquis de la Guiche 2003, Cheval Blanc 1982 ou encore Latour ...

Fêtes des pères le 17 juin : 10 idées pour les retardataires !

Qu’elle soit commerciale ou pas, là n’est pas le débat. Si vous voulez faire plaisir à un père, iDealwine est toujours là pour vous. :)