Le domaine de Ratapoil, l’audace au cœur du Jura

« Monsieur Monnier ? Mais tu sais, c’est l’ancien prof d’histoire-géo ! Et bien maintenant il fait du vin dans sa grange ! » L’on n’a pas de mal à imaginer qu’un tel dialogue a pu se tenir, tant cette histoire est amusante. Cap sur le Jura, en Arbois, où Raphaël Monnier a quitté son bureau de professeur pour s’attacher au travail de la vigne.

Raphaël Monnier est originaire du Haut-Doubs. Après une mutation, celui-ci s’installe à Arc et Senans au nord d’Arbois, où une appellation contrôlée porte le même nom que cette jolie ville. Passionné par le vin, c’est certainement à force de traverser des routes bordées de vignes pour se rendre en classe que le déclic lui est venu : pas de raison que ça ne marche pas, lui aussi va faire du vin ! Il récupère alors quelques parcelles de vignes « historiques » elles aussi, puisque plantées dans des cépages anciens – qui ne sont donc pas présents dans les cahiers de charge des appellations – du trousseau et du poulsard, du gamay du Jura, de la gueuche, du petit beclan, du poulsard blanc, du mézy… En 2009, lorsque cette nouvelle aventure commence – il est à mi-temps entre la classe et la vigne – il faut trouver un nom au domaine, c’est « Ratapoil » que retiennent alors Estelle et Raphaël Monnier, un trait d’humour qui fait référence au jargon local pour rappeler qu’il s’agit du vin d’un vigneron amateur. Certains inventent la Silicon Valley dans leur garage, Raphaël lui, a décidé d’installer son chai dans sa grange.

Le domaine compte aujourd’hui 5 hectares de vignes en AOC Arbois sur 8 communes. Alors même que le Jura produit à près de 70% des vins blancs, Raphaël est très fier de rappeler que son domaine est composé à 70% de rouges. Ce sont 18 parcelles différentes que travaille Raphaël Monnier, épaulé par Marie Bourdon son acolyte. Le vigneron n’est pas seulement passionné par les vignes et le vin, mais également par leur environnement, c’est pourquoi le domaine est certifié en agriculture biologique par Ecocert. Aux vignes, le travail est réalisé le plus naturellement possible, afin de garantir un sol vivant et un végétal sain et équilibré. Raphaël partage en effet l’idée que le vin se fait à la vigne, et non pas au chai ou en cave. Pas besoin donc de vous préciser qu’il n’utilise donc aucun désherbant, engrais chimiques, produits de synthèse, ni intrants œnologiques, les raisins sont donc sains au moment d’entrer au « chai ». Les vendanges sont réalisées de façon manuelle. A l’arrivée dans le hangar, les vinifications en semi-carbonique se font en cuve ou en fût. L’élevage se fait grâce aux levures indigènes, sans chaptalisation. Le soufre n’est utilisé que lorsqu’il est vraiment indispensable, et dans des quantités minimes. Les vins ne sont ni collés ni filtrés.

La gamme des vins du domaine Ratapoil est assez large : des vins d’appellation, des vins de France, mais aussi les fameux « Avis de tempête » qui prouvent encore une fois l’audace de l’ancien professeur. En 2017, le climat est catastrophique pour les vins du Jura : le comité interprofessionnel des vins du Jura annonce en effet que « si le cycle végétatif a commencé vite et fort, il a été ralenti puis stoppé dès mi-avril par le gel le plus intense constaté depuis 1991 ». S’en suit en juillet des épisodes de grêle qui achèvent de réduire à néant la récolte de Raphaël. Ni une, ni deux, ce n’est pas cela qui va arrêter le vigneron qui s’empresse alors de créer une société de négoce pour aller chercher en camion frigorifié des raisins dans les régions voisines, notamment en Savoie. C’est la première cuvée d’une gamme dont le nom est pour le moins significatif, de quoi redonner le sourire aux clients !

Ce sont des étiquettes originales – décidément, c’est le mot ! – qui habillent les vins du domaine Ratapoil : une chaise, un arrosoir… Des vins qui expriment la minéralité de leur terroir, ainsi que le fruit et sa matière. Des vins qui témoignent d’une belle vivacité. Depuis maintenant deux ans, Raphaël est à plein temps sur le domaine, son nouveau bijou.

 

Découvrir tous les vins du domaine Ratapoil en vente sur iDealwine

Avis de tempête (rosé) : Imaginez-vous que Raphaël Monnier a créé cette cuvée en même temps que son négoce en 2017, alors même que toute sa récolte était réduite à néant.

Agape Savagnin (blanc) : Le savagnin classique du Jura vu par un original !

Va Donc Chardonnay (blanc) : Un chardonnay aux notes d’amandes vinifié par cet ancien professeur d’Histoire.

Corvées Trousseau (rouge) : C’est d’une parcelle complantée que provient cette cuvée aux notes de fruits rouges et noirs sauvages.

Côtes du Jura Par ici Poulsard (rouge) : C’est « par ici » que vous pourrez déguster un vin aux notes de fruits rouges acidulés, vinifié par un véritable passionné !

Ingénu Pinot Noir (rouge) : Pensez à ce flacon pour votre prochain apéritif entre copains, une bouche souple et gourmande rouge en légèreté ! Un pinot noir du Jura à déguster de toute urgence.

Partout Poulsard Trousseau (rouge) Un vin vivant ? Vous n’avez qu’à essayer cette cuvée à la fois fraîche et gourmande vinifiée par un véritable « ratapoil ».

 

Découvrez tous nos vins sur iDealwine.com

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les Musts d’iDealwine : dernières nouveautés

Découvrez les derniers flacons que nous avons jugés indispensables à votre cave !

Marché britannique du vin : questions autour du Brexit

Le Royaume-Uni a toujours joué un rôle majeur dans les importations mondiales de vin. En effet, le vin représente un tiers de l’alcool, en volume, consommé au Royaume-Uni. Le vin ...

Indices WineDex® iDealwine : baisse de 1,23% des prix des vins de Bordeaux depuis début 2015

Les indices WineDex® iDealwine ont achevé le premier trimestre 2015 sur une hausse de 3,85%. Une tendance dessinée par la progression des cours des grands crus de Bourgogne et des ...