Disparition de Jean Gautreau, propriétaire du château Sociando Mallet

Ce jeudi 31 octobre s’est éteint, à l’âge de 92 ans, un des grands noms des vins du Médoc et propriétaire du château Sociando-Mallet, Jean Gautreau.

Acquit en 1969 par Jean Gautreau, le château Sociando-Mallet fêtait cette année ses 50 ans. A l’époque, rien ne destinait ce médocain à devenir le propriétaire d’un des domaines majeurs de l’appellation. De fait, le jeune homme né en 1927 dans une famille régionale s’intéressait principalement au sport et au tennis, domaine dans lequel il excellait comme le prouve son accession aux demi-finales de Roland-Garros Junior. Après son service militaire, en 1948, il retourne dans sa ville natale de Lesparre et travaille pour une société de courtage. Prit de passion pour cette activité, il décide de monter son propre négoce de vin deux ans plus tard.

C’est en recherchant un domaine pour l’un de ses clients que Jean Gautreau tombe sur les 5 hectares, alors en mauvais état, du domaine Sociando-Mallet qu’il acquiert pour 250 000 francs. L’entrepreneur investit dans de nouvelles parcelles, rénove les bâtiments et commence ses premières vinifications avec la conviction, qui ne le quittera jamais, que ce terroir peut donner de grands vins. Jean Gautreau vit juste : certains millésimes sublimes tel que 1975, 1982, 1990 ou encore 1996 lui permirent de gagner en notoriété.

Aujourd’hui, il laisse en héritage à sa fille un château de 83 hectares qui a su faire sa place dans le vignoble bordelais avec des vins reconnus pour leur fruité, leur richesse et souplesse. Des vins qui font partis de nos coups de cœurs de l’appellation à des prix raisonnables, comme l’a toujours voulu le fondateur.

 

Retrouvez les vins du château Sociando-Mallet sur iDealwine.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Beaujolais Jean Foillard iDealwine

Domaine Jean Foillard | Des morgons « nature » au sommet du Beaujolais

Zoom sur ce vigneron avant-gardiste qui a su hisser ses vins nature de Morgon au sommet des dix crus de sa région.

hermitage la chapelle 1961 romanée conti dom pérignon

Enchères on-line du 15 avril : Petrus, Krug, les vins de Chambertin, de Cornas et d’Alsace à l’honneur

Les enchères on-line du 15 avril ont mobilisé près de 500 acheteurs qui enchérissaient depuis les quatre coins du monde, une trentaine de pays au total. Toutes les régions ont ...

Château de Béru | Chablis historique et biodynamique

Athénais de Beru a repris la propriété familiale pour y créer des vins bio, sans artifices, fruits de sa détermination sans limite.