Dégustation Le Nez dans le Vert 2021 : nos vins favoris

Degustation-Jura-Nez-dans-Vert-2021

Découvrez nos coups de cœur à la dégustation Le Nez dans le Vert, le rendez-vous des amateurs et professionnels fans de vins du Jura.

La dégustation Le Nez dans le Vert

La semaine dernière, le lundi 8 novembre pour être précis, plusieurs dégustations de haut-vol étaient organisées dans Paris, dont celle qui nous intéresse ici, le regroupement de jurassiens le Nez dans le Vert. Bon à savoir car il s’agit d’une dégustation ouverte à tous. 😊

Quelques mots sur l’association Le Nez dans le Vert pour commencer. Créée en 2012, elle regroupe une grande partie des vignerons bio de la région pour unir leurs forces dans la promotion de leurs vins. L’association organise notamment différents événements, à destination des amateurs et des professionnels, comme cette dégustation parisienne qui se tenait dans le restaurant Caché, dans le 20e arrondissement.

Comme de nombreux amateurs, nous sommes devenus de très grands fans du Jura, aidés, reconnaissons-le, par la fame qui entoure les vins de cette région ces dernières années et qui a permis de mettre en lumière la qualité de ses terroirs et le très beau travail de nombre des vignerons qui y sont installés. Les blancs du Jura comptent pour nous parmi les plus beaux de France qu’il s’agisse des chardonnays, au style plus droit et minéral que leurs homologues bourguignons, ou des savagnins, aux saveurs si uniques, tandis que les rouges, avec leurs cépages autochtones si particuliers et séduisants, sont uniques en leur genre – la personne qui écrit ces lignes est par exemple une grande amatrice de poulsard, ou ploussard, ou plouplou comme on dit dans le Jura. Bref, vous l’aurez compris, si vous ne vous êtes pas encore plongé dans l’univers merveilleux des vins du Jura, nous ne pouvons que vous recommander de le faire (mais pas trop quand même, la production jurassienne n’étant pas immense, il faut partager ! ^^).

Philippe Châtillon

Trêve de bavardages, nous imaginons bien que ce sont les vins dégustés qui vous intéressent ! Nous avons débuté notre tour par le domaine Philippe Châtillon, que nous avions déjà revu en début d’année, lors de notre tournée jurassienne (à ce sujet, lire notre article « Les étoiles du vignoble jurassien – Partie 1 (Tissot, La Borde, La Loue, Philippe Châtillon) »). Ce petit domaine familial créé en 2013 est travaillé en biodynamie et les vinifications sont naturelles. Et si vous avez la chance de rencontrer cette famille si sympathique et passionnée, nous parions que vous aimerez encore plus leurs vins ! Malheureusement pour eux, ils ont, comme la plupart des vignerons de la région – et de nombreux vignerons d’autres régions d’ailleurs – perdu la grande majorité de leur récolte de l’année à cause du gel, de la grêle et même des oiseaux, une année terrible. ☹ Nous nous estimons donc heureux d’avoir pu goûter leurs vins délicieux.

* La Grande Chaude 2020
Ce vin rouge complanté (pinot noir et trousseau) séduit par sa légèreté, sa fraîcheur, son équilibre, ses arômes de fruits rouges gourmands et sa finale plus structurée et légèrement sauvage.

* La Grande Chaude 2020 blanc
Ce chardonnay offre un nez à la fois fruité (fruits blancs) et minéral, fumé, avec également des touches florales. La bouche est très digeste, fine et sapide.

* Les Nouvelles 2019
Ce savagnin ouillé ne trompe pas au nez, avec les arômes du savagnin très reconnaissable, tout en restant dans la subtilité, on retrouve donc des arômes bien expressifs de fruits secs et des notes épicées. En bouche, l’attaque est douce puis on découvre une belle fraîcheur, de la minéralité, de l’ampleur et beaucoup d’énergie.

* Le Sage Vagnin 2020
Ce savagnin élevé en fûts neufs s’exprime moins sur le fruit que le précédent, il offre des notes fumées. La bouche est ample et généreuse, à la fois ronde et fraîche, acidulée et presque suave

* Les Nouvelles 2018
Cette fois oxydatif, ce savagnin livre des arômes de noix, d’amande et des notes de curry, tandis que la bouche, très droite et expressive reste dans le registre de la grande élégance, de la finesse, avec notamment une belle salinité.

Voir les vins de Philippe Châtillon en vente

Stéphane Tissot

Il s’agit là de l’un de nos plus vieux domaines partenaires du Jura. Et quel domaine ! Il fait incontestablement partie des icônes du Jura, de ces domaines qui ont fait énormément de bien à la région en termes de notoriété mais aussi de dynamique insufflée dans le vignoble. Le domaine Tissot forme en effet de nombreux jeunes vignerons et les aide même souvent à s’installer dans le coin – ce qui n’est pas simple étant donné la taille très réduire du vignoble jurassien -, la voix de Stéphane Tissot compte dans la région et sa manière de travailler, en biodynamie et proche des vinifications nature, a dû en inspirer plus d’un. Nous lui avions également rendu visite au printemps 2021 et nous gardons un souvenir inoubliable de l’incroyable dégustation à laquelle nous avions eu droit. Il faut dire que cette exploitation réussit avec brio ce qui peut paraître aux yeux de certains un oxymore : travailler un vaste domaine comme un jardin. Avec une cinquantaine d’hectares et à peu près autant de cuvées, le domaine Tissot atteint en effet une taille importante et pourrait laisser craindre un manque d’homogénéité dans la qualité de ses crus. Pourtant, chacune des cuvées dégustées se place au plus haut niveau en termes de qualité – et nous ne sommes évidemment pas les seuls à le dire puisque cela fait l’unanimité chez les professionnels comme les amateurs. Le secret ? Du travail, de la rigueur, de la passion et encore beaucoup de travail ! Il y a bien sûr le travail de Stéphane Tissot, extrêmement impliqué et qui ne doit certainement pas compter ses heures, mais aussi celui d’une équipe très fournie, le domaine se donnant les moyens de réussir et d’avoir autant de personnes – notamment à la vigne – que nécessaire. Vous l’aurez compris, il fait partie des icônes que vous devez goûter pour découvrir les vins du Jura. Petit récap de notre dégustation.

* Trousseau Amphore 2019
Le nez offre des notes animales tout en gardant de l’élégance, du fruité. La bouche profonde dévoile une belle matière avec des tanins souples et soyeux, des saveurs de fruits rouges acidulés et une longue finale.

* En Barberon 2005
Le nez part clairement dans le registre de la minéralité, avec des notes de silex et fumées. La bouche, bien que puissante, offre un bel équilibre, de la fraîcheur et toujours cette grande minéralité.

* Vin Jaune Les Bruyères 2014
On le sait, Tissot est un maître dans l’art de produire des grands vins jaunes de terroir et cette cuvée parcellaire le prouve une fois de plus. Le nez est intense, avec ses arômes caractéristiques de fruits à coques et ses notes épicées, mais sans outrance, en restant dans la finesse. En bouche, l’équilibre est magistral, on retrouve de l’ampleur, de la rondeur et de la douceur mais aussi une grande fraîcheur et une minéralité marquée, le tout se terminant par une longueur impressionnante. Très grand !

* Château-Chalon 2014
Le côté oxydatif est plus marqué que sur le vin jaune précédant, avec un nez très puissant, des arômes de noix, de noisette et d’épices (curry, gingembre), de mirabelle. En bouche aussi, ce nectar est plus puissant et concentré, doté d’une belle fraîcheur citronnée, sapide, avec des saveurs d’agrumes, de fruits confits et des notes épicées, on retrouve la finesse et la tension caractéristiques des vins de Stéphane Tissot.

Voir les vins de Stéphane Tissot en vente

Les Marnes Blanches

Autre domaine bien connu des amateurs de grands vins du Jura, les Marnes Blanches, est prisé pour la finesse et la grande buvabilité de ses vins. Le travail, en bio et avec très peu de soufre est intransigeant et le résultat est là avec des vins au plus haut niveau.

* Trousseau 2020
Le nez est particulièrement fruité, exprimant des arômes de mûre, de fruits rouges. En bouche, l’attaque est légère, le vin très digeste, on retrouve les saveurs de petits fruits rouges acidulés, il y a très peu de tanins et ceux-ci sont très fins.

* Chardonnay Les Normins 2019
Elevé deux ans en fûts, cette cuvée provient de vignes âgées d’environ 75 ans. Elle offre des arômes de fruits blancs (poire), des notes de noisette. En bouche, l’équilibre est très beau, le vin précis, salivant, doté d’une belle acidité et d’une certaine rondeur, d’un côté beurré.

* Savagnin Aux Bois 2019
Produit à partir de vieilles vignes et élevé durant deux ans, ce savagnin exhale des arômes gourmands de fruits jaunes. En bouche, ce vin est gourmand, élégant et frais, sapide avec ses arômes d’agrumes et de fruits blancs, sa salinité.

* Chardonnay Empreinte 2018
Ce vin oxydatif, offre des arômes de noix et d’épices douces. La bouche se montre très fluide, avec une matière assez aérienne, très élégante. Ce vin expressif se termine par de beaux amers.

Voir les vins des Marnes Blanches en vente

Berthet Bondet

Situé à Château-Chalon, le domaine Berthet-Bondet est aussi un de nos partenaires de longue date, avec lesquels nous sommes fiers de collaborer. Il s’agit de l’une des plus belles signatures de l’appellation, particulièrement prisée pour ses vins oxydatifs, mais pas seulement.

* Trio 2020
Cet assemblage de trousseau, poulsard et pinot noir offre de beaux arômes de fruits rouges très mûrs, presque compotés, qu’on retrouve en bouche avec une franche acidité, beaucoup de concentration et de puissance.

* Tradition 2018
Cet assemblage de chardonnay et savagnin élevé sous voile (oxydatif) se dévoile tout en finesse et délicatesse, avec de jolis arômes de noix et de fruits blancs, l’oxydation est parfaitement maîtrisée.

* Château-Chalon 2014
Ce vin oxydatif s’exprime aussi avec beaucoup de finesse, un vin très séduisant avec ses arômes de fruits secs, de fruits à coques et d’épices. Il allie parfaitement puissance et élégance et se termine par une très belle longueur.

Voir les vins du domaine Berthet-Bondet en vente

Les autres domaines dégustés

Nous avons eu la chance de déguster de nombreux autres domaines, comme le domaine du Pélican (Propriété de François d’Angerville basée sur l’ancien vignoble de Jacques Puffeney), avec de jolies cuvées sur le millésime 2018.

Valentin Morel et son domaine Les Pieds sur Terre nous a encore tapé dans l’œil avec ses cuvées riches, dotées de belles matières, sapides et offrant souvent des amers nobles.

Autre coup de cœur de longue date, le domaine de la Borde est pour nous au sommet, avec des vins très droits, précis, épurés et élégants, livrant une très belle minéralité.

Nous étions ravis de pouvoir déguster les vins du domaine Labet, qui se sont montrés à la hauteur de leur réputation, les vins étant extrêmement complexes, raffinés, et harmonieux.

Dans un registre presque bourguignon, le domaine de la Tournelle se distingue par son style assez rond, beurré, avec un élevage précis mais bien perceptible.

Enfin, soulignons aussi le haut niveau des vins de Kevin Bouillet, avec des rouges ultra gourmands et digestes et des blancs tout aussi gourmands et séduisants ; ainsi que le domaine Bornard aux vins profonds et de caractère et pour finir, le domaine Pignier, aux nectars très équilibrés et gourmands.

Voir tous les vins du Jura en vente

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Pourquoi certains vins rouges assèchent-ils la bouche ?

Il nous est tous arrivé après une dégustation de vin rouge d’avoir la bouche sèche et empâtée. Mais qu’est-ce qui produit cet effet ? Des chercheurs d’une université de médecine ...

Botrytis, l’or du vin

Compagnons des grands repas festifs, les vins moelleux ou liquoreux issus de raisins atteints par la fameuse “pourriture noble” sont de véritables nectars nés d’une rencontre magique entre un fruit, ...

Domaine du Mas Saint-Louis | Bientôt culte à Châteauneuf-du-Pape

Dépêchez-vous de vous intéresser à ce domaine de Châteauneuf ! La RVF y voit un esprit de Rayas, Bettane+Desseauve une « future propriété culte de la région ». A suivre, ...