Décès de Thierry Manoncourt, propriétaire de château Figeac

figeacLe propriétaire du Château Figeac, Premier Grand Cru classé B de Saint-Émilion, est décédé vendredi 27 août à l’âge de 92 ans.

Arrivé à la tête de ce domaine phare de Saint-Émilion en 1947, Thierry Manoncourt, ingénieur agronome et ancien combattant de la seconde Guerre Mondiale, est le grand artisan de la renommée et de la qualité du vin du Château Figeac.

C’est à la suite d’une demande de sa part que le château reçoit la distinction Premier Grand Cru Classé B de Saint-Émilion, une récompense pour le travail mené sur son terroir d’exception et pour la haute qualité des millésimes qu’il avait produits.

Aujourd’hui, Figeac est un vin qui mérite, selon beaucoup de connaisseurs, la même distinction qu’Ausone ou Cheval Blanc, malgré son prix nettement moins élevé.

Le gendre de Thierry Manoncourt, le Comte Eric d’Aramon, qui régit le domaine depuis une vingtaine d’années va poursuivre l’œuvre initiée par cette figure emblématique de Bordeaux au Château Figeac. C’est un monument de l’histoire de Saint-Émilion qui disparaît, après plus de 50 vendanges, un record.

En savoir plus sur le Château Figeac

L’histoire du domaine est à jamais liée à celle d’un autre 1er Grand Cru Classé : dans les années 1830, Figeac s’était séparé d’une parcelle de choix de 30 hectares qui, 20 ans plus tard, a donné naissance à l’illustre Cheval Blanc. Et pourtant… Château Figeac serait-il le plus médocain des Saint-Emilion ? Contrairement à la plupart des autres 1ers Grands Crus Classés de l’appellation, situés sur des sols argilo-calcaires, Château Figeac profite d’un sol graveleux, comme on en trouve dans le Médoc. De cette condition géologique atypique à Saint-Emilion, Figeac retire une élégance hors du commun. Autre distinction : alors que l’ensemble de l’appellation est principalement planté en merlot, l’encépagement de Figeac fait la part belle au cabernet (70%, moitié franc, moitié sauvignon). Pourtant, ces spécificités ne sont pas seules à l’origine du succès du domaine, dans lequel l’action de l’homme trouve indéniablement sa place : à partir de 1947, Thierry Manoncourt a géré sa propriété d’une main de maître, cherchant à optimiser la réussite de ses récoltes. Aux côtés des châteaux Latour et Haut-Brion, il inaugure la cuve en acier inoxydable, ainsi que de nombreux autres procédés techniques. Les effets de ces innovations se ressentent très vite dans le niveau qualitatif des vins et l’exemple est suivi par bon nombre de ses pairs. Depuis les années 1990, Thierry Manoncourt a laissé la conduite opérationnelle du domaine à sa fille Laure et son gendre Eric D’Aramon, tout en restant très présent au domaine.

Tannique mais séduisant dès sa prime jeunesse, le vin de Figeac évolue ensuite vers un ensemble concentré, riche, fin et soyeux, qui offre de doux arômes de cèdre, de fruits noirs et de menthe. Bien que le vin de Figeac évolue assez rapidement, certains grands millésimes anciens sont, aujourd’hui encore, surprenants de jeunesse : 1911, 1924, 1949, 1953, 1964 ou bien 1975. Sans conteste, le Château légitime son rang de 1er Grand Cru Classé, tout comme la réaction enthousiaste du critique Robert Parker : « Je suis un très grand amateur de Figeac ! »

La cote iDealwine de Château Figeac
Château Figeac 2005

75 €

Château Figeac 2004

45 €

Château Figeac 2003

51 €

Château Figeac 2000

90 €

Château Figeac 1998

73 €

Château Figeac 1995

70 €

Château Figeac 1990

132 €

Consultez les lots de Château Figeac en vente actuellement.

Recherchez une cote de Château Figeac.

Voir les vins de Bordeaux en vente actuellement

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Jusqu’où ira le lobby des prohibitionnistes de l’ANPAA ?

A grands coups d’amendements pré-rédigés destinés aux parlementaires, l’ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) tente de durcir encore un peu plus les règles en matière de santé ...

perrier-jouet-belle-epoque-barbro-andersson1

Le succès de Perrier-Jouët éclaire le ciel du groupe Pernod-Ricard

Les amateurs américains et asiatiques de champagne aiment Perrier-Jouët et sont prêts à payer cher pour la marque. C’est une bonne nouvelle pour le groupe Pernod-Ricard, actuellement en légère difficulté. ...

bernard Magrez

Bernard Magrez achète un nouveau domaine en Espagne

Surnommé « l’homme aux 40 Châteaux », Bernard Magrez (Pape Clément, Clos Haut-Peyraguey) a récemment fait l’acquisition d’un nouveau domaine situé dans la région espagnole de Jumilla.