Decelle & Fils, nouveau visage familial bourguignon

Decelle et Fils iDealwine vin Bourgogne

Fondé en 2008, Decelle & Fils n’est pas, comme son nom pourrait le laisser penser, un domaine familial transmis au fil des générations, mais bien une petite maison de vin haute couture qui s’est transformée en domaine à part entière en seulement quelques années, sous l’égide d’Olivier Decelle et de son ami Pierre-Jean Villa. Un domaine atypique donc, mais bien décidé à valoriser des appellations bourguignonnes moins connues, dans une approche de recherche d’excellence.

L’alliance d’un vigneron rhodanien et d’un ancien chef d’entreprise

Après une première vie de chef d’entreprise à la tête des surgelés Picard, Olivier Decelle cède à sa passion pour le vin et achète, en 1999, sur un coup de cœur, le Mas Amiel, beau domaine du Roussillon. La reprise de ce domaine, à l’époque en perte de vitesse en raison du désamour des consommateurs pour les vins doux naturels, marque le début d’une aventure vigneronne. Ainsi, Olivier Decelle s’implique pleinement et décide de céder Picard pour se consacrer à sa nouvelle vie.

Au cours des années qui suivent, l’aventure continue avec l’acquisition du Château Jean Faure, grand cru classé de Saint-Emilion, du Château Haut-Maurac dans le Médoc, puis, plus récemment du vignoble De Boisseyt dans le Rhône Nord.  Très ami avec le vigneron rhodanien Pierre-Jean Villa rencontré sur un salon des vins, il décide d’écrire une nouvelle histoire avec lui, en Bourgogne, destination rêvée de tous les amoureux du vin. Mais acheter des terres dans ce vignoble morcelé où les parcelles à vendre sont rares et le lien à la terre viscéral n’est pas chose aisée. Les deux amis créent donc d’abord une petite maison de négoce haute couture, menée par le talentueux vinificateur Jean Lupatelli jusqu’en 2021.

Une parcelle après l’autre, la maison Decelle-Villa devient domaine

La maison Decelle-Villa est née, installée dans une cuverie à Nuits-Saint-Georges, beau bâtiment du XIXème siècle. Les raisins sont d’abords achetés au sein de jolis terroirs, vendangés par la maison, produisant des cuvées très qualitatives. En parallèle, Decelle-Villa se met en quête de parcelles à la vente, concentrant ses recherches sur des appellations moins connues, mais aux terroirs d’exception et, surtout, sur de vieilles vignes, issues de sélections massales pour la plupart d’entre elles. Petit à petit, la maison Decelle-Villa devient donc un véritable domaine, rassemblant près de dix hectares en Côte de Beaune et en Côte de Nuits. En 2020, Pierre-Jean Villa quitte l’aventure et le domaine devient Decelle & Fils.

Le respect des terroirs au cœur de la démarche

Aujourd’hui, les achats de raisins ont presque cessé, perdurant seulement pour quelques appellations prestigieuses telles que Meursault, Puligny ou Gevrey-Chambertin. Le domaine s’étend sur une quinzaine de parcelles en Hautes-Côtes-de-Beaune, Savigny-lès-Beaune, Beaune 1er cru « Clos du Roi » et « Teurons », Chorey-l-s-Beaune et Côte-de-Nuits villages. Toutes les parcelles ont été converties à l’agriculture biologique. D’un âge moyen élevé, les vignes s’étendent sur des sols argilo-calcaires et présentent une grande variété génétique, contribuant à la complexité des vins.

A la vigne, comme au chai, le maître mot est le respect des terroirs. Après des vendanges manuelles, les raisins sont triés avec beaucoup de soin, d’abord sur table vibrante, puis manuellement grain par grain. Pour les rouges, qui constituent 75% de la production, la vinification s’effectue en baies entières, grâce aux levures indigènes, et l’essentiel des travaux en cuverie est effectué à la main. Des pigeages favorisent les extractions, puis les vins sont entonnés en barrique ou demi-muids de 500 litres, neufs pour un tiers environ pour de longs d’élevage dans les caves du domaine.

Decelle & Fils propose aujourd’hui une vingtaine de cuvées, en premier cru, villages et appellation bourgogne. Tous les vins sont produits dans une approche de recherche d’excellence, donnant naissance à des vins blancs frais et juteux et des rouges denses, profonds et d’une belle harmonie.

A présent, Olivier Decelle est seul aux commandes, mais son fils, Romain, pris par la passion de la vigne, est depuis peu à la tête du domaine De Boisseyt en Côte-Rôtie, laissant présager le début d’une véritable aventure familiale, transmise de père en fils.

Voir les vins de Decelle & Fils en vente sur iDealwine

Decelle & Fils, ce qu’en disent les guides

La Revue du vin de France – 1 étoile sur 3

Fondé en 2009 par deux grands messieurs du vin, Olivier Decelle (Mas Amiel en Roussillon et Jean Faure à Saint-Émilion), et Pierre-Jean Villa, vigneron dans le nord de la vallée du Rhône, ce domaine a arrêté en 2017 les achats de raisins. Précédemment nommé Decelle-Villa, il devient en 2020 Decelle et Fils. Basé à Nuits-Saint-Georges, il s’appuie sur des vignes en propriété sur les côtes de Beaune et de Nuits, cultivées en bio. Le fin technicien Jean Lupatelli a façonné ici des vins d’excellent niveau, avec 20 à 50 % de vendange entière dans les rouges, mais il vient de quitter le domaine au printemps 2021.

Les vins : les blancs se montrent assez frais, particulièrement le savigny, juteux et moelleux. En rouge, le chorey est rond, ferme et assez dense en finale. Stimulant, affiné dans sa texture, le savigny rouge est excellent, mûr et frais, accrocheur en finale. Nerveux et ferme, le côtes-de-nuits villages présente du tonus, de l’épaisseur en finale et de l’allonge. Épicé, un peu plus marqué par l’élevage, le beaune Les Teurons est un régal de fruit savoureux, nerveux et assez profond. Floral, un peu cendré, le Clos du Roi évolue vers des saveurs pulpeuses, toujours infusées, d’une grande noblesse aromatique. Armé pour la garde, il ira loin. Profond et moelleux, très harmonieux, Aux Bousselots impressionne par sa précision et sa justesse de définition. La fraîcheur de ses tanins réglissés en finale le hisse au premier rang.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Primeurs-2019-Bordeaux-Medoc-1

Primeurs 2019 (3) | Nos coups de cœur dans le Médoc

Dernier opus de notre saga de dégustation du superbe 2019 : nos coups de cœur à Margaux, Saint-Julien, Pauillac, Saint-Estèphe...

Grand Tasting 2012 : inscrivez-vous vite aux Master Class !

Le Grand Tasting approche à grands pas et les places commencent à se faire rares pour assister aux Master Class. ...

Badges

Robert Parker a-t-il mis en danger les Primeurs 2011 ?

La traditionnelle semaine des dégustations primeurs à Bordeaux se déroule la semaine prochaine, du 2 au 6 avril. En vedette, le millésime 2011 qui va être dévoilé dans un contexte ...