Château de Pressac la valeur montante de Saint-Emilion

Pressac

Le château de Pressac est une des valeurs montantes de Saint-Emilion. Il vient de rejoindre le cercle très fermé des grands crus classés de l’appellation. Son superbe terroir très pentu (certaines parcelles sont en terrasses) produit un vin plein de caractère qui vieillit remarquablement. A ne pas manquer !

En 1997, Jean-François et Dominique Quenin acquièrent la propriété. Ils effectuent d’importants travaux d’amélioration et d’extension du vignoble. Ils remettent notamment en culture des coteaux escarpés, anciennement travaillés avec des bœufs, en créant d’étroites terrasses en courbes de niveau. Le chai, quant à lui, a été entièrement repensé et rénové en 1999.

C’est à l’automne 2012, lors du nouveau classement de Saint-Emilion que Château de Pressac a été promu Grand Cru Classé de Saint-Emilion.

Le domaine se trouve sur la commune de Saint-Etienne-de-Lisse. Placé sur le plateau calcaire de Saint-Emilion, il surplombe de 80 m le niveau de la Dordogne. Pressac est une propriété de 42 hectares d’un seul tenant, dont 36 hectares de vignes partagés en 3 types de sols : le plateau, les coteaux, les pieds de côtes.

Très spectaculaire, le vignoble en terrasses est situé sur un tertre plein Sud et a fait l’objet d’ambitieux travaux. Sur les parcelles les plus abruptes ont été mises en place des terrasses. Elles permettent de lutter contre l’érosion, évitant les effets néfastes du ravinement et offrant un gain de place dans l’aménagement des rangs.

Les coteaux et pieds de côtes laissent glisser l’eau en cas de fortes pluies, évitant l’excès d’eau. L’écoulement des eaux s’effectue alors sans encombre.

Sur le plateau, lors de précipitations importantes, l’eau s’infiltre aisément à travers le socle calcaire suffisamment poreux. En cas de sécheresse, les ceps parviennent à s’enraciner et à trouver la fraîcheur ainsi que les ressources hydriques nécessaires.

Après une vendange manuelle en cagettes, les raisins sont égrappés à 100 % et passent par une triple table de tri, dont une table de tri optique.

Les différentes étapes de la vinification intègrent des technologies dernier cri, tels que l’encuvage gravitaire et le système original de robot pigeur équipant les cuves béton ou la thermo-régulation de la cuvaison.

L’élevage s’effectue fait pendant un an en barriques, dont 65% sont renouvelées chaque année.

Accédez à notre vente privée Bordeaux

pressac vin

 

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Habitudes de consommation de vin : la qualité prime

La consommation de vin en France change, les Français consomment moins mais mieux. On vous révèle tout.

Enchères | Romanée-Conti et grands whiskies en étendard

Il nous faudrait sans doute 228 pages pour être exhaustifs, jugez par vous-mêmes ! Voici au cas où quelques appâts : Dom Pérignon 1959, Lafite, Rousseau…

A suivre à la loupe : ces appellations qui montent

Il y a dans le vignoble français bon nombre d’appellations emblématiques aux noms qui font rêver, mais malheureusement de plus en plus inaccessibles financièrement… Heureusement, à côté de ces icônes, ...