Bordeaux : Bernard Magrez rachète Château Le Sartre

château le sartre vente

La nouvelle est tombée durant Bordeaux Tasting : le Château Le Sartre, superbe propriété de Pessac-Léognan appartenant à Marie-José Leriche – soeur d’Anthony Perrin, qui a si bien œuvré à Château Carbonnieux – et son mari René Leriche, est vendu. A Bernard Magrez.

Le temps ne semble pas avoir de prise sur Bernard Magrez. Ce propriétaire de 40 châteaux, Bernard Magrez se trouvait le week-end dernier, durant Bordeaux Tasting, sur le stand Pape-Clément, porte-étendard du groupe depuis qu’il a reçu la consécration du 100/100 Parker pour les millésimes 2009 en blanc et 2010 en rouge. Cet infatigable homme du vin vient donc de racheter château Le Sartre à Pessac-Léognan. Une propriété de 33 hectares, située en bordure de la forêt landaise, qui se trouve dans un secteur renommé. Une partie du vignoble (7 ha) est d’ailleurs littéralement enclavée entre Château Malartic-Lagravière et le Château de Fieuzal. En 1976, Antony Perrin, propriétaire de château Carbonnieux, rachète avec sa sœur le domaine créé au XIXe siècle par la famille Rouanet, et d’ailleurs réputé, le guide Féret en faisant régulièrement mention. La famille Perrin travaille d’arrache-pied pour reconstituer ce domaine démantelé à l’issue de la seconde guerre mondiale. A la disparition de d’Anthony Perrin, sa sœur Marie-José et son mari René Leriche reprennent le domaine. Tous deux ont accompli depuis lors un travail important de développement en France et sur les marchés internationaux. C’est d’ailleurs au détour d’un salon (celui de La Revue du vin de France, à Paris) que nous avions eu le plaisir de faire la connaissance des propriétaires, en 2005. Nous les avons ensuite croisés régulièrement au Grand Tasting, à Bordeaux Tasting bien sûr, mais également au WineLab, car leur vin se positionne clairement parmi les pépites encore injustement reconnues à Bordeaux. Chez iDealwine nous apprécions les vins du domaine, les rouges, bien sûr, que les Leriche produisent avec en modèle la finesse et l’élégance de Château Haut-Bailly, mais aussi les blancs, magnifiques, d’une pureté et d’une minéralité exemplaire. C’est ainsi que, au fil des ans le château s’est taillé une réputation solide, tout en offrant un excellent rapport qualité-prix.

Bernard Magrez

Aujourd’hui, puisque leurs enfants ont choisi d’autres orientations en construisant leur vie aux quatre coins du monde, les Leriche passent la main – la signature s’est effectuée le 14 décembre – avec le sentiment du devoir accompli. Car Château le Sartre talonne désormais ses voisins sur le registre de la qualité et se place en position de challenger. C’est sûrement ce qui a plu à Bernard Magrez, qui a déjà dans l’idée d’accroître encore la qualité du cru. Ce dernier peut compter sur le rayonnement de l’appellation Pessac-Léognan, un de ses terroirs de prédilection, dont il a contribué à forger la réputation mondiale. Pape-Clément compte sûrement parmi ses plus belles réussites.  Il n’y a qu’à voir l’évolution de la cote des vins… Nul ne s’étonnerait de le voir répliquer le modèle sur château Le Sartre, valorisé 23 millions d’euros, soit 700.000€ l’hectare, ainsi que l’indique le Figaro. A l’heure du Bordeaux bashing, Bernard Magrez a beau avoir étendu son empire jusqu’au Japon, au fond, Bordeaux il y croit dur comme fer. Ce rachat vient aussi conforter la stratégie de montée en gamme du groupe. Et s’inscrit dans un mouvement plus large – constaté tout au long de l’année 2017 à Saint-Emilion – qui voit le vignoble se concentrer entre les mains de propriétaires existants, désireux de structurer leur activité autour de la déclinaison d’un portefeuille de marques. Toute notre équipe souhaite bon vent à la famille Leriche et au Château Le Sartre dont nous continuerons à suivre, et de près, l’évolution des vins…

COTE iDealwine de Château Le Sartre

Millésime 1982 1990 2000 2005 2009 2010
Château Le Sartre (rouge) 27€ 24€ 20€ 25€ 18,50€ 16,50€
Château Le Sartre (blanc) 29€ 20€ 24€ 21€ 24,50€ 20€
  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Sauternes : le Clos Dady racheté par un investisseur russe

Le Clos Dady, une belle propriété du Sauternais, vient d’être racheté par un investisseur russe pour 1,5 million d’euros. C’est le troisième château bordelais acquis par des Russes.

La sélection du mois | Par Jean-Baptiste Martin (service Domaines et Vendeurs)

Ce mois-ci, c'est au tour de Jean-Baptiste, du service Domaines et Vendeurs, de nous raconter son histoire avec le vin, tout en nous présentant ses coups de cœur.

Etude effervescents Vinovision 2017

Chiffres-clés : Champagne et effervescents, des produits encore très saisonniers

VinoVision Paris, salon international des vins septentrionaux, publie une analyse intéressante qui vient bouleverser certaines idées reçues sur la consommation de vins effervescents en France. Et nous attrister, nous qui ...