Belles enchères : une intégrale des cuvées du domaine Dagueneau fait la Une

Dagueneau encheresLes enchères on-line du 11 mai dernier comportaient leur lot de trésors, dans toutes les régions, et tout particulièrement dans la vallée de la Loire où le domaine Dagueneau était particulièrement bien représenté. Revue de détail au royaume des vins rares.

Chacune des grandes régions viticoles françaises recèle des petits trésors, qui n’ont pas échappé à la gourmandise des amateurs, suscitant de jolies batailles lors des enchères achevée en ligne le 11 mai dernier.

Les amateurs le savent bien : la vallée de la Loire compte deux superstars, le Clos Rougeard à Saumur-Champigny et le domaine Dagueneau à Pouilly-Fumé. C’est ce dernier qui a braqué sur lui les projecteurs lors des récentes enchères, car, fait rarissime, toutes les cuvées du domaine – à la seule  exception de l’introuvable « Astéroïde » – étaient présentes au catalogue. Et les clients les plus pointus ne s’y sont pas trompés : le rare pouilly-fumé Clos du Calvaire 2006 a été remporté de haute lutte par un amateur de Hong Kong, moyennant 228€ la bouteille (+58%). Quant à l’emblématique Silex, il atteignait au plus haut, dans le millésime 1999, la somme de 180€. La cuvée Pur Sang n’est pas restée en retrait, adjugée 168€ en 2005. Beau succès pour le sancerre Les Monts Damnés 2011 également, vendu 108€ la bouteille. Signe que la continuité est assurée grâce au talent de Benjamin Dagueneau, fils de Didier, consacré vigneron de l’année par la Revue du vin de France en 2016.  Le domaine compte aussi à Jurançon quelques parcelles qui produisent une cuvée de sec et une de liquoreux, toutes deux joliment baptisées « Les jardins de Babylone ». La première, en 2012 s’est vendue 50€ tandis que la seconde achevait son parcours aux enchères à 78€… pour une demi-bouteille !

Mais la Loire n’a pas été le seul théâtre de belles enchères sur des vins rares. A Bordeaux, région traditionnellement prolixe en vins dans les ventes aux enchères – 42% des lots vendus le 11 mai – la rareté existe pourtant : elle peut s’exprimer au travers d’un (grand) millésime, prêt à boire, tel que le 1982 ou 1989. Ainsi, 6 haut-brion 1989 se sont vendues 5880€ (980€ la bouteille) tandis que 12 château-margaux, dans le même millésime, atteignait 3888€ (324€ la bouteille, +3%). Dans le même temps, 12 bouteilles de vieux-château-certan s’échangeait 2520€ (210€ / bouteille, +19%). Cette rareté s’exprime de façon encore plus nette lorsque le vin est conditionné en grand format : un château-margaux 2005 a ainsi été remporté par un amateur des Emirats Arabes Unis contre la somme de 1620€ (+26%), tandis que, dans le même format, haut-brion 1985 était adjugé 840€ (+36%). Une impériale de château-lynch-bages 2000 s’est même envolée à 2640€, soit une hausse de 87% par rapport à la cote iDealwine habituelle, rapportée à la bouteille.

En Bourgogne, région de vins rares par excellence, les signatures d’exception n’ont pas failli à leur réputation. Au sommet, une romanée-conti 2009 a trouvé preneur pour la somme de 11160€, un prix à peu stable, au plus haut niveau. En revanche, du même domaine, une belle série de grands-echézeaux a suscité quelques émotions parmi les amateurs : le 1989, lot le plus cher de cette verticale, s’est vendu 1140€ (+34%), à égalité avec le millésime 1969 (+44%). Le 2006 atteignait quant à lui 876€ (+23%) et le 1972 804€ (+5%). Mais c’est finalement le 1983 qui a enregistré la plus forte progression (+51%) par rapport à sa cote iDealwine, adjugé 840€ à un amateur japonais.

Parmi les vins des autres régions, si l’on reste dans le registre de la rareté, honneur aux grands formats dans la vallée du Rhône : un jéroboam d’ermitage l’Ermite 2007 signé Chapoutier a frôlé les 1000€ lors de cette vente (960€, +28%), tandis qu’un hermitage La Chapelle 1989 atteignait 612€ (+2%). En Champagne, c’est une bouteille de Bollinger Vieilles Vignes Françaises qui remporte la palme, à 1320€ (+37%). Notons enfin les belles enchères, au sud, sur les cuvées spéciales du domaine Tempier (96€ pour une bouteille de Cabassaou 1998, +7%). Et pour finir sur la rareté des raretés, venue des Etats-Unis, signalons les 1980€ déboursés par un amateur français pour remporter une bouteille de Screaming Eagle 2013, la star de Napa.

Accédez aux belles enchères de la vente du 11 mai 2016 : voir le rapport

Vendre son vin avec iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Demandez une estimation de vos vins (gratuite)

Pour gérer votre cave, démarrez son estimation. Cette fonction nécessite de devenir membre du site (gratuit)

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belles enchères sur le millésime « anniversaire » 1966, les champagnes prestigieux et de vieux yquems Belles enchères : les amateurs se tournent vers la Champagne et les vins du Sud

Beaux résultats d’enchères sur les bordeaux 2005, les grands crus de Bourgogne et quelques raretés

Enchères au sommet pour l’ermitage Cathelin de Jean-Louis Chave

International Wine Auction, filiale d’iDealwine, première maison française de vente de vins aux enchères en 2015

Les indices iDealwine en hausse de 12,17% en 2015

 

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Comment se présente le millésime 2015 ?

Pour le millésime à venir (2015), plus de 46 millions d’hectolitres de vin devraient être produits en France selon les estimations du Service des Statistiques et de la Prospective, soit ...

Hospices de Beaune 2015

Record de générosité à la vente des Hospices de Beaune

La 155e vente aux enchères des Hospices de Beaune, qui s’est déroulée le dimanche 15 novembre a battu son record de l’année précédente, avec un produit global de 11,347 millions ...

OL 28 juin 2017

Enchères : les signatures exclusives de Bourgogne

Pinot noir, pinot star : la Bourgogne est à l’honneur dans cette vente qui réunit les signatures les plus exclusives et ...