Belles enchères : à l’honneur, une verticale de La Tâche, de vieux Dom Pérignon et la réserve des Célestins d’Henri Bonneau

Domaine de la Romanée-ContiLes premières enchères 2016, qui se sont achevées le 13 janvier dernier sur iDealwine, comportaient leur lot de vins rares. Petit inventaire à la Prévert des flacons d’exception, plébiscités par nos amateurs venus du monde entier.

A Bordeaux, le Château Lafite retrouve le devant de la scène : un magnum millésimé 1982 a été adjugé 4800€ (+12%) lors de la vente du 13 janvier. Parallèlement, on constate que des années moins prestigieuses se vendent de nouveau à l’export, à l’instar du millésime 1993 (444€, +13%) ou du 2002 (472€, +4%). Dans la lignée des belles performances enregistrées en fin d’année 2015 sur Petrus, l’emblème de Pomerol poursuit sur sa belle lancée : 3720€ pour une bouteille de 2000 (+9%). Dans la même appellation on note aussi le prix atteint par un latour-à-pomerol 1959 (1380€, +15%) et aussi une impériale de trotanoy 2008 (1320€, +11%). Jolie performance également de vieux-château-certan 2009 en magnum, vendu 486€ (+4%).

En Bourgogne, et c’est suffisamment rare pour le souligner, pas moins de 17 lots comportant le grand cru La Tâche figuraient au catalogue. Autant dire que les amateurs n’ont pas laissé passer leur chance : le trio des millésimes gagnants comportait le 1999 (3480€, +20%), le 2005 (2760€) et le 2002 (2220€, +15%), talonné par le 1991 et le 2003, tous deux adjugés 2160€ la bouteille.  De plus en plus prisés également, les vins signés Jacques-Frédéric Mugnier : la vente proposait – et c’est rare – le musigny du domaine, en magnum de surcroît: un 2002 a ainsi atteint 1980€, soit une hausse de 36% sur sa cote habituelle en bouteille (rapportée au format, bien sûr). Le même grand cru se vendait par ailleurs 1380€ dans le millésime 2005 et 1020€ en 2009, le tout, en bouteille.

Dans la vallée du Rhône le domaine Jamet continue à dominer les enchères, avec entre autre le très rare côte-rôtie « Sommet d’Harys », un vin produit une seule fois à notre connaissance – pour ceux qui mettent du temps à comprendre, comme nous, Harys ça veut dire syrah, à l’envers -. Cette cuvée issue de raisins surmûris, issue du millésime 1997, a donc été adjugée 276€. Une rareté, on vous dit, vendue plus cher que la Côte Brune 2010 du domaine (252€). Mais côté rareté, il y avait également dans cette vente la fameuse Cuvée des Célestins du domaine Henri Bonneau. Le « grand vin » de ce vigneron culte de Châteauneuf du Pape, élevé des années et des années – au moins 6 ans, enfin, le temps que le vigneron estime nécessaire – se révèle d’une longévité extraordinaire. D’ailleurs, deux vieux millésimes présents dans cette vente ont affolé les compteurs : 1200€ pour un 1971, et 960€ pour le 1966. C’est dire si des années plus récentes telles que le 1999, vendu 192€ la bouteille, ont encore la vie devant elles…

En Champagne aussi, il y avait un lot que l’on ne croise pas tous les jours : un Dom Pérignon 1976 « Réserve de l’Abbaye », premier millésime d’une série limitée de flacons conservée de longues années dans les caves de Moët, et destinée au marché japonais. Le flacon a été adjugé 1020€. Dans le même temps, un Dom Pérignon estampillé Oenothèque, dans le même millésime partait quant à lui 960€. On notera aussi le prix d’un vieux millésime, Dom Pérignon 1969, adjugé 384€.

Dans la vallée de la Loire les vins du domaine de Nicolas Joly à Savennières se sont distingués dans cette vente : un Clos de la Coulée de Serrant 1989 partait pour 90€ (+10%), un 1995 pour 80€ (+21%) et un 2009 pour 78€ (+8%). Mais dans cette région, impossible d’ignorer les vins du Clos Rougeard, devenus introuvables depuis la disparition de Charly Foucault. Un saumur-champigny 1993 s’est vendu 132€ tandis qu’un Poyeux 2007 atteignait 192€ (+25%) et un Bourg 2004… 336€ (+66%).

Consultez les principaux résultats et les belles enchères de la vente du 13 janvier 2016

Vendre son vin avec iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Demandez une estimation de vos vins (gratuite)

Pour gérer votre cave, démarrez son estimation. Cette fonction nécessite de devenir membre du site (gratuit)

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Petrus, Hermitage La Chapelle 1961 et les grands champagnes concluent en point d’orgue les enchères de 2015

Enchères du 9 décembre : une bouteille de Romanée-Conti 2005 adjugée 11 880€

Belles enchères : flambée de cours sur Rousseau, Verset, Château-Grillet, Clos Rougeard et Selosse

Grands crus millésimés 1990, Romanée Conti, Jamet et Clos Rougeard prisés dans le monde entier

Belles enchères sur les grands crus bordelais en magnum et les stars françaises ou étrangères issues de la cave d’un amateur

Enchères de vins on-line : un premier semestre 2015 en croissance de 12% chez iDealwine

International Wine Auction, filiale d’iDealwine, classé officiellement n°1 des ventes aux enchères de vin en France

Belles enchères : magnums, jéroboams ou impériale, prime aux grands formats

Belles enchères sur les les 100/100 Parker à Bordeaux, les grands noms de Bourgogne, du Rhône et d’ailleurs

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Achat direct : plus de 4300 pépites de la Loire dès 6,50€

Cap sur la Loire, l'une de nos ventes favorites ! De cette région qui regorge de trésors et de pépites à prix doux, nous vous avons rapporté le meilleur. Des ...

format bouteille idealwine

Mathusalems, nabuchodonosors… mais d’où nous viennent ces noms ?

Les amateurs les plus passionnés adorent proposer leurs vins favoris dans de grands formats qui valorisent les nectars servis. Mais les connaissez-vous vraiment tous ?

Indices WineDex d’iDealwine : sprint final avant la fin de l’année, la Bourgogne en tête

Alors que les indices entament leur sprint final, avec un CAC 40 qui a connu un dernier trimestre exceptionnel, le WineDex® 100 d’iDealwine inscrit une hausse de 10,84% depuis début ...