Barmès-Buecher | Des terroirs à forte personnalité

Alsace vin domaine partenaire iDealwine Barmes Buecher

Direction le sud de Colmar à la découverte de ce domaine familial qui, notamment grâce à une culture biodynamique et des vinifications rigoureuses et peu interventionnistes, s’attache à signer de grands vins de terroir qui laissent le millésime, le cépage et le sol s’exprimer. Zoom sur cette propriété dotée de trois étoiles par La Revue du vin de France, et qui vient d’intégrer le réseau d’iDealwine.

L’union de parcelles familiales

Situé à Wettolsheim, au sud de Colmar, le domaine est né en 1985 de la réunion de parcelles familiales de François Barmès et de sa femme Geneviève, dont le nom de jeune fille était Buecher. En 2011, la disparition soudaine du vigneron a conduit ses enfants Sophie et Maxime à seconder leur mère, ce dernier assurant d’ailleurs la production et la vinification. Sous leur houlette, une équipe de huit personnes travaillent les cépages locaux tels que le pinot noir, le riesling, le sylvaner, le gewurztraminer, le muscat ottonel ainsi que les pinots blancs, gris et auxerrois.

banniere-tous-nos-vins-en-vente

Des terroirs à forte personnalité

Ces variétés s’étendent sur sept terroirs, dont trois grands crus : Hengst aux sols de marnes et de calcaires qui engendrent des vins puissants, raffinés, structurés et épicés ; Pfesigberg aux sols de marnes et de vieux calcaires qui offrent des vins élégants qui, avec l’âge, se teintent de notes iodées ; Steingrubler, riche en argile, en marnes et en calcaire duquel sourdent des vins de garde à la fois amples, fins et joliment équilibrés. Cette grande variété géologique s’exprime encore à Rosenberg qui, par sa teneur généreuse en argile et en calcaire ; créée des vins de belle maturité, dotés d’un joli gras témoin d’un large potentiel de garde. A Leimental, c’est du calcaire enterré dans de l’argile abondante qui permet au riesling de s’exprimer dans un registre intense et profond. Le Clos Sand, à l’origine de vins vifs, cristallins et délicats, est un clos de granit situé entre 350 et 400 mètres d’altitude. Enfin, Herrenweg présente une forte teneur en sables limoneux qui permet de déguster des vins à la fois riches et ouverts.

La biodynamie, un choix subtil

Comme cela se fait beaucoup dans cette région au climat continental, les 17 hectares sont convertis à la biodynamie, une culture qui s’aligne sur le calendrier lunaire et s’appuie sur celle de la biologie qui prohibe tout produit chimique de synthèse. Et ce, depuis 1998 avec une certification (Biodyvin) perçue en 2001. Pourquoi un choix de culture si exigeant ? Pour créer des vins qui allient subtilement les typicités du terroir, de la vigne, de la main de l’homme et du millésime. Concrètement, le travail est donc essentiellement manuel. Si des engins agricoles sont employés, ils doivent être légers afin de ne pas tasser les sols et de préserver la vie animale et végétale locale. Par ailleurs, afin de favoriser leur typicité, le travail est parcellaire.

Des interventions minimes en cave pour des vins vivants

En cave, l’idée est de laisser du temps au temps. Les interventions sont minimes et se définissent par un tri strict et manuel, des pressurages délicats s’étalant entre 9 et 15h, un écoulement des jus par gravité, des fermentations lentes et sur lies enclenchées par les levures indigènes, une absence d’intrant, des élevages au temps minutieusement étudié (de 5 à 18 mois, voire 24 mois) ainsi qu’une filtration légère avant la mise en bouteille. Comme leur durée, les lieux d’élevage ont aussi leur importance et sont choisis, en fonction du rendu souhaité, parmi la cave à foudres, le chai voûté à barriques, la cuverie inox utile aux assemblages ainsi que la cuverie inox pour les petits volumes. Ici aussi, le calendrier lunaire est respecté.

Les vins du domaine Barmès-Buecher en vente sur iDealwine

Alsace 4 du domaine Barmès-Buecher

La cuvée doit son nom étonnant, « 4 », à différents facteurs. En effet, en 2017, Maxime, fils de Geneviève Buecher qui a créé le domaine et responsable des vinifications, a choisi d’assembler quatre grands terroirs de gewurztraminer. En effet, l’année (et donc ses quatre saisons) avait été marquée par une météo relativement difficile à gérer. En son sein, nous retrouvons donc des raisins issus du grand cru Pfersigberg connu offrir des vins raffinés et élégants ; du grand cru Steingrubler qui confère un aspect vif, tranchant et minéral ; du grand cru Hengst qui dote le vin d’un aspect puissamment épicé et, enfin, le Rosenberg qui apporte à l’ensemble luminosité et gourmandise.

La dégustation nous dévoile un vin doté d’une robe jaune soutenue teintée d’or. De celle-ci s’échappent donc des notes aromatiques puissantes évoquant les épices douces, les fruits exotiques et les fruits jaunes charnus. La bouche, doté d’une belle matière persiste longuement et promet de beaux accords avec de la cuisine exotique, par exemple.

Alsace Pinot Noir Réserve du domaine Barmès-Buecher

Attaché à une culture biodynamique de ses cépages, ce domaine familial créé en 1985 par Geneviève (née Buecher) et son mari François Barmès est aujourd’hui aussi géré par les enfants Sophie et Maxime. Ensemble, ils proposent ce pinot noir qui, à la dégustation, révèle une robe teintée de reflets couleur pourpre. De celle-ci s’échappent des notes gourmandes de fruits rouges et noirs et quelques touches épicées. Des touches que nous découvrons également en bouche qui, elle, déroule des tanins souples et soyeux, d’une grande élégance. Persistante mais fluide à la fois, cette cuvée mérite des accords avec des légumes automnaux par exemple ainsi que des viandes fines comme de la volaille. Voici donc une jolie découverte qui permet de s’initier au pinot noir alsacien dont la renommée ne fait que croître.

Gewurztraminer GC Steingrubler du domaine Barmès-Buecher

Steingrubler est un grand cru alsacien réputé pour sa richesse en argile ainsi que sa teneur en marnes et en calcaire qui permettent d’engendrer des vins taillés pour la garde qui équilibrent avec brio finesse et ampleur.

Certifié biodynamique par le label Biodyvin depuis 2001, ce domaine familial, né de la fusion de parcelles issues de la famille de Geneviève (née Buecher) et de celle de François Buecher, considère que créer ce vin est l’équivalent d’un travail de dentellière. Le gewurztraminer, cépage de caractère, s’exprime ici dans un registre généreux et vif. Fidèle à lui-même, il séduit par ses notes de fleurs comme la rose, de menthe, de petites baies rouges (fraise des bois) et de litchi. Nous apprécions sa jolie texture qui promet des accords gastronomiques savoureux avec un traditionnel foie gras ou un munster au cumin, par exemple. Nous vous recommandons d’ouvrir cette cuvée un peu avant son service.

Pinot Gris Rosenberg du domaine Barmès-Buecher

En Alsace, le grand cru Rosenberg, par sa teneur généreuse en argile et en calcaire, est à l’origine de vins de belle maturité, dotés d’un joli gras témoin d’un bon potentiel de garde. Ce cépage noble de la région est cultivé selon des principes biodynamiques certifiés par le label Biodyvin depuis 2001. Une culture qui respecte le calendrier lunaire, interdit l’usage de tout produit de synthèse et de produit chimique, favorise un travail manuel et réclame que les engins agricoles qui circulent entre les ceps soient légers afin de ne pas tasser les sols et de ne pas tuer la vie animale et végétale locale.

En cave, le travail est tout aussi minutieux. Les levures indigènes enclenchent les fermentations et les vins sont mis en bouteille avec une légère filtration préalable.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Enchères : le paradis des amateurs de Bourgogne et un catalogue privé 100% Georges Roumier

Amateurs de grands vins de Bourgogne, vous allez être servis ! Entre le catalogue privés Georges Roumier et les vins matures, bienvenue au paradis !

Les noms de Montrachet, Chevalier, Criots et Bâtard-Montrachet :

Connaissez vous l’origine des noms de ces trois parcelles de Grand Cru ? L’histoire (ou la légende ?) veut que ...

ayala

Champagne : retour aux couleurs historiques pour Ayala

L’année 2014 annonce un retour aux sources pour les champagnes Ayala : les bouteilles changent d’habillage pour mieux s’inscrire dans l’héritage historique de la marque.