Au Domaine de Chevalier, l’expression du terroir de Pessac-Léognan

Domaine de Chevalier iDealwine a déniché pour vous, dans la cave d’un grand amateur, deux millésimes de Domaine de Chevalier : 1989 et 1990. Des vins rares et aujourd’hui parfaitement prêts à boire. Pleins feux sur cette propriété emblématique des grands vins de Pessac-Léognan.

Au sud de Léognan, le domaine de Chevalier est une belle propriété moderne, entourée d’un bois, et qui n’a jamais eu la prétention de s’enorgueillir du titre de “château”, une modestie rare à Bordeaux… Il règne ici une atmosphère plutôt décontractée et d’ailleurs l’accueil du public a toujours fait partie des préoccupations de l’actuel propriétaire.

Le domaine et le vignoble ont été créés à la fin du 18e siècle et Chevalier s’est rapidement fait une bonne réputation. Mais pour une raison inconnue, les vignes ont été arrachées au cours du 19e siècle et remplacées par des pins. Heureusement, un négociant bordelais, Jean Ricard, qui possédait déjà Malartic-Lagravière, rachète la propriété en 1865 et y replante des vignes. Son gendre, qui lui succède redonne aux vins du domaine tout leur éclat. Curieusement, il cède à son tour en 1942 le domaine à son propre gendre, qui, coïncidence supplémentaire, se nomme également Ricard, comme l’ancien propriétaire. Celui-ci cèdera ensuite le domaine à son fils Claude, un pianiste de concert qui se prit de passion pour le vin et son domaine, et étudia l’œnologie, en particulier avec le célèbre Emile Peynaud. Le domaine fut classé grand cru en 1959. Il sera ensuite vendu à la famille Bernard en 1983, famille qui en est encore aujourd’hui propriétaire.

 

raisinsLe Domaine de Chevalier est constitué de 100 hectares d’un seul tenant, dont 40 hectares sont actuellement plantés en vignes qui bénéficient d’un ensoleillement idéal, grâce à une orientation quasi nord-sud, légèrement ouverte à l’ouest.

Du fait des plantations et des gelées qui l’ont longtemps affecté, un certain nombre de parcelles replantées depuis 1986 côtoient les vieilles vignes, âgées de plus de 40 ans.

Parfaitement complanté, le vignoble affiche une densité de 10.000 pieds par hectare (la moyenne de l’appellation est de 6.500 pieds par hectare). Cette option très originale crée une grande compétition entre les ceps. Le pied livre à terme, en faible quantité, de petites grappes de raisins à la peau épaisse particulièrement riches en couleur, en arômes et en tannins.

Confortée par la pauvreté naturelle des sols, cette démarche première vers un rendement maîtrisé a pour effet de raccourcir le cycle végétatif et la durée de maturation du fruit. Elle permet d’obtenir le regain de complexité nécessaire à l’obtention de vins de garde.

Les vignes blanches se répartissent en 70% de sauvignon et 30% de sémillon.

 Olivier Bernard

Le vignoble rouge est composé de 62% de cabernet sauvignon, 32% de merlot, 3% de cabernet franc et 3% de petit verdot .

Un double critère préside à la répartition des cépages sur les différents types de sols : positionnement des merlots, plus précoces, sur les terrains à caractère plus argileux et des cabernets, plus tardifs, sur les sols de graves profondes, toujours plus chauds. De même, les endroits les plus frais et tardifs sont réservés au sauvignon.

La structure d’ensemble des sols de Chevalier se présente sous la forme d’une couche de sable noir graveleux d’une épaisseur moyenne de 60 à 90 cm. Les variations en épaisseur et en profondeur de la veine graveleuse déterminent une mosaïque de sols justifiant une gestion parcellaire très affinée, même si l’ensemble fait apparaître une évidente homogénéité.

Globalement, ces terrains présentent la caractéristique d’être acides, pauvres et très filtrants.

Le sous-sol, très riche, est composé d’une base argilo-graveleuse mélangée à de l’alios, dans laquelle la vigne s’enfonce profondément, déjouant ainsi les variations hydriques dues au climat. La croissance de la vigne et la maturation du raisin s’opèrent ainsi d’une façon remarquablement régulière.

Un drainage exemplaire, réalisé dès 1962 sur l’ensemble du vignoble, est venu compléter ces dispositions naturelles en permettant d’éliminer l’excès d’eau occasionné par les intempéries sur un sous-sol assez hydromorphe.

Les vignes sont cultivées avec un soin extrême, « comme un jardin » notent de nombreux observateurs. Les traitements sont extrêmement limités ce qui permettra, plus tard, des fermentations avec les levures naturelles, présentes sur la peau des raisins. Les vendanges sont véritablement parmi les plus pointilleuses du Bordelais avec un tri à la vigne (plusieurs même pour les blancs) et à l’arrivée au chai. Les vinifications et l’élevage sont ensuite très classiques, mais toujours dans une volonté de laisser s’exprimer le plus librement possible les caractéristiques du terroir et du millésime. C’est à la somme de toutes ces attentions que se produisent tous les grands vins !

 

Découvrez les vins du Domaine de Chevalier actuellement en vente sur iDealwine :

 

Domaine de Chevalier 1989

 

Domaine de Chevalier 1990

 

Accédez à la Vente Privée de vins de Bordeaux

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Rechercher la cote d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Domaine Gauby

Le domaine Gauby : petite révolution et grandes évolutions

Celui qui n’aurait plus dégusté les vins du domaine Gauby depuis une bonne dizaine d’année ne reconnaîtrait sans doute pas la production actuelle. La grosse artillerie des vins extraits et ...

Joseph Colin | Les grands vins de la Côte de Beaune

Portrait d’un vigneron discret, producteur de grands vins bourguignons cristallins et d’une élégance folle.

Succès aux enchères des vins du domaine Roulot à Meursault

Encore un peu moins médiatisé que des noms connus du monde entier comme Coche-Dury ou Auvenay, le domaine Roulot rejoint néanmoins le devant de la scène dans les ventes aux ...