Alpilles : la quête de saveurs vraies au château d’Estoublon

Après un rachat salvateur en 1999, le château d’Estoublon connaît un renouveau grâce à la suisse Valérie Schneider et son mari Rémy Reboul. Conduites selon des principes biologiques, leurs vignes évoluent sur les terres vallonnées des Alpilles et donnent des vins dont on perçoit instantanément la pureté du fruit et de leur terroir provençal.

Au cœur des Alpilles, le château d’Estoublon veille sur les villages alentours de Fontvieille et Maussane depuis le Moyen-Age. Tombé en désuétude après avoir abrité des princes héraldiques de la région, celui que l’on appelait autrefois « Le Grand Mas » a été racheté en 1999 par la famille suisse Schneider.

L’histoire recommence donc avec Ernest Schneider qui, amoureux de la Provence, rachète le domaine et ses oliviers, tous deux en piteux état. Au départ réticente à ce projet, sa fille Valérie en prend la direction secondée de son mari Rémy Reboul. Tous deux issus de formation diamétralement opposées (elle de marketing et lui d’une école d’hôtellerie), ils sont animés d’une philosophie commune : la quête du goût. Du goût vrai. Entre leurs mains, les 130 hectares de vignes et d’oliviers renaissent.

Passionné mais conscient de ne pas avoir les compétences techniques, Rémy Reboul s’entoure pendant quatre ans des conseils du meilleur vigneron de la région, Eloi Dürrbach, avant de diriger la culture seul. Inutile de le cacher, ce ne fut pas une mince affaire. Il a fallu investir massivement dans le renouveau du vignoble, s’offrir une cuverie haut de gamme, et surtout travailler sans relâche pour s’approprier ce métier qui n’était pas le sien.

Avec le temps, ses efforts ont été récompensés et ses vins ont acquis une belle réputation. Il faut dire que les vignes, que l’on ne peut découvrir qu’après avoir franchi le grand portail de la propriété, évoluent sur des sols argilocalcaires qui offrent une belle complexité aromatique aux vins réalisés. Rémy Reboul n’a pas peur de s’éloigner des cahiers des charges de l’appellation Baux-de-Provence et propose des vins rouges issus de syrah, de mourvèdre, de grenache et de cabernet franc. La marsanne, la roussanne et le grenache blanc bénéficient du climat tempéré de la Méditerranée et d’une forte influence du Mistral. Les vins blancs qui en sont issus sont titulaires d’une IGP Alpilles.

Comme 85% des vignerons de l’appellation, Rémy Reboul est guidé par des valeurs du bio et de la biodynamie. Il limite donc l’utilisation de cuivre et soufre peu ses vins. La difficulté et sa passion n’ont aucune limite puisqu’il créé aussi des cuvées mono-cépages, plus compliquées à élaborer.

Mais, ni lui, ni sa femme n’ont véritablement abandonné leur formation initiale. Alliant leurs savoir-faire en marketing et en hôtellerie, ils ont entrepris de grands travaux de rénovation afin de perfectionner leur service d’accueil, de gastronomie et d’œnotourisme.

En se rendant dans la région et en entendant les cigales chanter, on comprend mieux l’entichement des Schneider pour cette propriété. L’équipe d’iDealwine se réjouit d’avoir fait cette découverte suivra désormais avec soin l’évolution de ce domaine aux vins prometteurs !

Les vins de Château d’Estoublon actuellement en vente :

Château d’Estoublon AOP Baux de Provence Rosé 2016

Le rosé d’Estoublon présente une robe rose pâle. Assemblage de grenache et de mourvèdre (45%, 45%), et de syrah, le nez est très gourmand (fraise, cassis et framboise). La bouche présente un peu de matière et on retrouve un fruit rafraîchissant et gourmand en finale.

Château d’Estoublon AOP Baux de Provence Rouge 2012

Le château d’Estoublon est un assemblage grenache-syrah-mourvèdre (30% de chaque cépage) avec un peu de cabernet. Le vin est élevé 18 mois en foudres de 32hl et barriques.Sous l’impulsion de Trévallon (qui est même sorti de l’AOP Baux de Provence pour cette raison), des domaines ont replanté un peu de cabernet dans la région qui donne de fabuleux résultats. Le nez est élégant et épicé (poivre). La bouche est pleine, on retrouve un beau fruit noir et mûr en bouche. Le 2012 est incontestablement une belle réussite pour le domaine.

Château d’Estoublon AOP Baux de Provence Rouge 2010

L’assemblage est le même en 2010. Dans un superbe millésime la concentration est légèrement supérieure en 2012 avec une acidité plus basse. Le vin est déjà bien en place et montre de sublimes arômes d’évolution comme le cuir et la truffe.

Château d’Estoublon Cuvée Mogador  AOP Baux de Provence 2011

Syrah, cabernet-franc et mourvèdre qui composent cette cuvée ont été récoltés manuellement avant d’être vinifiés en cuves tronconiques de 80 hectolitres. Le vin est ensuite élevé 18 mois en barriques neuves avant la mise en bouteilles.

La robe est intense, le nez aussi avec une dominante d’arômes de fruits noirs (cerise noirs, cassis, griottes, mûres), de petites notes épicées et de tabac. Généreux, ce vin de garde confirme le talent de Rémy Reboul. Le 2011 est déjà délicieux…

Blanc IGP Alpilles 2014

Le blanc du domaine est un assemblage de marsanne, rousanne et grenache. C’est un vin au nez extrêmement gourmand. On perçoit, la pêche et la mirabelle. La bouche est mûre, là encore sur les fruits jaunes, mais parfaitement bien équilibrée par une acidité bienvenue.

Le Château d’Estoublon, ce qu’en disent les guides :

Bettane + Desseauve 2017 (une étoile sur cinq) :

« Magnifique château racheté en 1999 par la famille Schneider, ce sont aujourd’hui Valérie et son mari Rémy Reboul qui dirigent le domaine. Avec Eloi Dürrbach comme mentor, Rémy est à bonne école. La diversité des sols argileux et calcaires permet aux rouges d’avoir une structure de belle complexité. Le château, en fin de restructuration, deviendra certainement dès la rentrée un des plus hauts lieux de l’œnotourisme de l’appellation. On ne peut qu’encourager cette initiative, qui, nous espérons, inspirera d’autres domaines à suivre le pas.

Les vins : Le chemin parcouru est impressionnant, les vins ont gagné en profondeur et élégance. La qualité de l’ensemble mérite une étoile en plus. »

Voir les vins de Château d’Estoublon en vente

Voir les vins de Provence en vente

Tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Plus d’accords mets-vins

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Achat direct : grands vins du sud à partir de 7€Salon de la RVF (19-20 mai) : iDealwine vous attend !
Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Provence
Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Provence 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Tour Haut-Causssan Moulin

Château Tour Haut-Caussan, la distinction d’un cru bourgeois

C’est au cœur du Médoc sur la rive gauche de Bordeaux que quatre générations de vignerons ont bâti, et bâtissent ...

Recette de la semaine – Poulet fermier au vin

Contrairement aux idées reçues, la cuisine au vin n’est pas toujours lourde à digérer et compliquée à élaborer. Cette recette campagnarde le prouve, à la fois goûteuse et simple. A ...

oidium-de-la-vigne-4

Les mots du vin : les maux de la vigne, mildiou, oïdium et compagnie

La semaine dernière, nous avons vu l’arrivée des principales maladies de la vigne et en particulier du phylloxéra qui a marqué à jamais la mémoire du monde viticole. Cette semaine ...

Partage(s)