Vignoble du Rêveur | L’imagination prend son envol en Alsace

Créé en 2013, le Vignoble du Rêveur est un tout jeune domaine situé à Bennwihr, en Alsace, et géré par le jeune Mathieu Deiss et sa compagne Emmanuelle Milan, la fille d’Henri Milan. Ces vignerons passionnés produisent d’ores et déjà de très beaux vins, à croire qu’ils ont chacun hérité du talent familial qu’ils mettent à profit en y ajoutant la fougue de la jeunesse. Une étoile montante, assurément.

L’héritage de Mathieu Deiss et d’Emmanuelle Milan

Mathieu Deiss et Emmanuelle Milan dirigent le Vignoble du Rêveur qui s’étend sur sept hectares de vignes, sur un seul et même terroir d’alluvions quaternaires. Deiss, Milan… ces noms vous disent quelque chose, peut-être ? Oui. Mathieu fait partie de la nouvelle génération du fameux Domaine Marcel Deiss, l’une des propriétés les plus prisées dans la région, sur laquelle il continue d’ailleurs de travailler parallèlement ! Mathieu Deiss reconnaît la forte influence de sa famille vigneronne dans le développement de sa passion et de sa carrière, mais il est clair que ce jeune novateur cherche aussi à tracer son propre chemin… Sans trop s’éloigner de la culture Deiss dont il saisi toute la valeur ! Il voudrait ainsi bâtir un héritage propre, avec une philosophie bien distincte. Emmanuelle Milan a, quant à elle, aussi été à très bonne école au célèbre domaine provençal Henri Milan, référence des vins naturels. Ainsi donc, Mathieu et Emmanuelle ont tous deux à cœur de produire des vins biodynamiques et naturels de haut niveau. Ils précisent que  » à l’image du domaine Marcel Deiss, nous avons choisi de ne pas mettre en avant le cépage mais bien la texture, la consistance, la profondeur et la minéralité. « 

Mathieu Deiss et Emmanuelle Milan

Le vignoble, lieu d’expérimentation

Comme le nom du domaine l’indique, ce vigneron considère son vignoble comme un lieu d’expérimentation dans la viticulture et la vinification. Si l’exploitation appartenait à son oncle maternel, Mathieu Deiss y a lancé son projet personnel en 2013, le transformant donc en une sorte de laboratoire vivant au sein duquel il poursuit son travail plus librement. Et vous n’êtes d’ailleurs pas sans savoir que la liberté est primordiale chez les Deiss, un atout et une mission toujours défendus. Nous pourrions d’ailleurs dire que cette liberté est LA valeur qui crée de la continuité dans la lignée familiale, la force vive qui les fait avancer au fil des générations. Mais comment cette idée rêveuse se transcrit-elle dans le travail effectué par Mathieu ? 

Les clefs du succès

Les terroirs d’Alsace se montrent déjà propices à une expression singulière dans les vins. Les sols de cailloutis quaternaires dans lesquels poussent les vignes (âgées de 45 à 50 ans) de riesling et de pinot sont parfaits pour la production des nectars d’une fraîcheur saisissante.

Mathieu travaille également la plupart de ses vignes selon des méthodes bio et biodynamiques, avec quelques cuvées encore en conversion. Un moyen, sans doute, d’accentuer le lien avec la terre tout en offrant au domaine un avenir plus sain. Mais le vigneron vise plus grand que ça dans ses projets : il cherche, par exemple, à maîtriser les vinifications en macération pour les raisins blancs du vignoble (des vins orange), et la cuvée « Singulier » en est la première tentative. La vinification se fait en foudres sans correction ni levures exogènes, et un élevage d’un an sur lies est appliqué pour la plupart de ses cuvées. Mathieu Deiss produit donc aussi des vins orange, et effectue des vinifications en amphores, encore une preuve que ce jeune vigneron ne se repose pas sur ses acquis. La plupart de ses cuvées sont également produites sans ajout de sulfites (vins naturels).

Dans le même temps, il est intéressant d’observer que Mathieu Deiss ne place pas les méthodes au cœur de sa philosophie. Il conçoit toutes ces étapes comme de simples outils pour produire les plus grands vins possibles. Ce sont sûrement des éléments clés dans le succès de ses cuvées, mais travailler en bio consiste à créer quelque chose d’authentique, ce n’est pas un gage de qualité en soi. Et c’est cet esprit ouvert et indépendant, qui lui donne une personnalité tout à fait à part et rafraîchissante… à l’image de ses beaux vins, justement, et que nous vous invitons à découvrir.

Voir tous les vins du Vignoble du Rêveur en vente

Alsace Artisan : Artisan, une philosophie ou un vin orange singulièrement aromatique. A déguster ! 

Alsace Imagine : Une cuvée éphémère issue de quatre cépages alsaciens emblématiques. La signature d’un domaine mené par Matthieu Deiss, le fils de Jean-Michel Deiss (domaine Marcel Deiss).

Alsace La Vigne en Rose Demi-Sec : Cet assemblage vous étonnera autant que son résultat ! Le fils de Jean-Michel Deiss a un talent qui mérite d’être connu.

Alsace Pierres Sauvages : Un assemblage de trois pinots pour une cuvée généreuse réalisée par le fils de Jean-Michel Deiss, du domaine Marcel Deiss. 

Alsace Un instant sur terre : Un petit bijoux bien trop rare, fruit de vinification en amphores. 

Alsace Vibrations : De belles notes d’agrumes qui feront frémir votre palais ! A accompagner de fruits de mer.

Alsace Singulier : C’est un vin bel et bien singulier qui vous est proposé : vin orange, produit à partir de la macération de riesling et de pinots variés.

Voir tous les vins du domaine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Zoom sur le Château La Grave à Pomerol

Le Château La Grave à Pomerol est l’une des pépites de l’appellation. Il produit des vins d’une grande élégance, typique de leur terroir … de graves.

Kanonkop, le coup de canon d’Afrique du Sud

Direction Stellenbosch et ce domaine qui a participé à la réputation des nectars d’Afrique du Sud. Des crus de très haute volée issus du pinotage et d’autres cépages.

François Rousset-Martin | Le virtuose du savagnin

Une passion née dans la magie des Hospices de Beaune, qui se réalise le jour où François Rousset-Martin décide de reprendre en 2007 le domaine familial dans le Jura.