Venus La Universal | Authenticité et environnement, ces catalans à contre-courant

venus-la-universal

Cap sur les hauteurs de la Catalogne à Montsant – c’est au sein de ces paysages de carte postale que nous vous donnons rendez-vous. Découvrez l’ascension de ce domaine iconique de Priorat, aux valeurs fortes et engagées, où le rapport à la terre et à l’humain restent la priorité. Leurs créations sont le reflet d’un terroir unique et…capricieux ! Partez à la découverte de ces nectars de caractère.

Deux histoires, une rencontre… un domaine !

Fondé en 1999, le domaine Venus la Universal est le fruit de la rencontre de deux personnalités du paysage viticole : Sara Perez et René Barbier Fils.

René Barbier a été très tôt sensibilisé au milieu de la vigne. Il est en effet la quatrième génération du domaine de Clos Mogador (Priorat et Monsant). C’est donc au coté de son père, portant le même prénom, qu’il développe depuis plus de 20 ans sa passion du vin.

Sara Pérez, son épouse est un grand nom de la scène viticole espagnole ; à la fois œnologue et chercheuse, elle est également la fille de José Luis, une référence du Priorat à la tête du domaine Mas Martinet.

La rencontre de ces deux histoires, aux origines étonnantes et singulières, nous promet ainsi une épopée inoubliable au cœur de la Catalogne, alors êtes-vous prêts ?

venus-la-universal

Genèse entre péripéties et engagements

Après s’être consacré au travail en cave pendant ces dix premières années, René exprime son besoin de revenir à la terre et décide de reprendre une petite parcelle abandonnée. En effet, en 2001, René rachète un ancien vignoble du littoral prénommé El Bellvisos. Ce dernier se voit cependant confronté à une terre qui n’avait jamais été labourée auparavant pour y établir des terrasses : un nouveau défi pour le jeune vigneron ! Sara se joindra à l’aventure à partir de ce moment clé, ensemble, ils décideront de donner à cette nouvelle propriété une ampleur plus grande – un domaine écologique et engagé.

« Tout reprendre à zéro », une expression qui sonne de manière positive au premier abord et pourtant, le sol capricieux deviendra très vite un défi de taille pour nos deux personnalités. « A l’époque, je voyais cela comme une chose positive, mais au cours des dix dernières années, le travail sur le terrain nous a mis face à trois grands risques : l’érosion, la faible biodiversité au sein de la parcelle et la perte de la structure du sol… » précise René Barbier. Et pourtant, ils n’ont pas donné leur dernier mot…

Un terroir authentique

venus-la-universal

Venus La Universal est une petite propriété à taille humaine de quatre hectares situés sur la commune de Falset et répartis sur cinq parcelles. Les vignes s’étendent sur les pentes abrupts du littoral, composées de schistes et d’ardoise rouge appelés localement « llicorellas », sol typique du Priorat. Ces dernières sont orientées au nord pour bénéficier de davantage de fraicheur ; elles sont ainsi moins exposées aux fortes chaleurs de la journée. Les sols sont variés et riches, traduisant des vins d’une grande diversité, uniques mais également particulièrement complexes.

Le respect de l’environnement est le mot d’ordre au domaine. En effet, le travail à la vigne est biologique et respecte les principes de la biodynamie, les vignes n’ont en effet jamais connu de pesticides ou de fertilisants. Le sol est labouré à cheval et des infusions de plantes sont appliquées lors du traitement des vignes.

Selon René, ces principes sont primordiaux car ils garantissent l’authenticité du terroir et de facto l’authenticité des vins.

Au total, ils travaillent le grenache, le carignan, le merlot, la syrah, le macabeu et le grenache blanc. Ils ont également récemment introduit le monastrell, une variété rare du Priorat.

Une philosophie singulière

Un projet écologique et durable, telle est la philosophie appliquée à la vigne et à la cave. Mais pas seulement ! Les questions de logistique telles que le transport, la mise en bouteilles, la consommation d’eau et d’électricité ou encore la réduction des déchets… toutes les alternatives sont étudiées pour permettre le plus grand respect de l’environnement.

« Cela fait quelques années que René et moi avons décidé de traverser ce monde en essayant de laisser un héritage émotionnel et non matériel. » a précisé Sara Pérez. Ils ont pour conviction de n’utiliser que des matériaux à faible consommation énergétique pour permettre la création de leurs vins.

Un terroir, une intuition, une signature

Après des vendanges manuelles, les baies placées en cuve fermentent de manière naturelle sous l’influence des levures indigènes et en grappes entières lorsque le millésime le permet. Pour les vins rouges, de légers pigeages sont effectués pour favoriser une extraction douce. Les élevages peuvent être réalisés dans des contenants très variés soit en cuve, en fût de chêne ou en amphore pendant plusieurs mois (la durée varie selon les cuvées).

Le moment de la dégustation est une étape clé dans l’élaboration des vins, où l’intuition et le ressenti cartographient les décisions…

Découvrez les vins du domaine 

Une belle attaque fruité et gourmande laisse ensuite place à une jolie trame minérale, toute en finesse. Il est préférable de déguster ce vin sur la jeunesse lorsqu’il exprime toute sa complexité et sa puissance aromatique.

Maturité, caractère et expression sont les maître-mots de ce vin complexe et innovant. Au nez, on décèle des fragrances d’agrumes et de fruits blancs mûrs. La bouche est quant à elle minérale et onctueuse, la rondeur laisse place à une finale persistante et fine.

D’une grande suavité en bouche, cette cuvée est marquée par le carignan qui en fait une cuvée fraîche et vive, qui ne manque jamais ni d’acidité ni de fraîcheur. La syrah et la grenache apportent plus de rondeurs ainsi qu’une superbe gourmandise à ce très beau vin d’Espagne.

  • Montsant Venus La Universal Venus Sara Perez et René Barbier
    La bouche, puissante et ample, s’appuie sur des tanins ronds et soyeux qui la rendent opulente. La finale favorise les notes balsamiques et les fruits confiturés.S’il est bon à boire maintenant grâce à son élevage long, ce vin pourra encore vieillir plusieurs années dans votre cave.

Ce vin, typique de l’appellation Montsant dévoile une robe grenat aux reflets violacés. Il s’ouvre sur des notes épicées, florales et poivrées. En s’aérant, des notes de torréfaction apparaissent. En bouche, il conserve une minéralité marquée avec beaucoup de rondeur. La finale est longue et persistante et se clôt par des notes confiturées. À carafer au moins une demi-heure avant la dégustation.

Les 20 mois d’élevage en barriques de chêne français dont 60% de fûts neufs patinent les tanins de ce vin à la robe sombre, au bouquet aromatique complexe de lavande, de café et de cerise noire. Des notes terreuses et d’éclat de cailloux laissent transparaître l’influence du terroir dans une bouche puissante qui s’étire en longueur. Un vin taillé pour la garde.

Découvrez tous les vins Catalans disponibles sur iDealwine

Découvrez tous les vins disponibles sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

10ème édition du salon de La Revue du vin de France : affluence record sur le stand iDealwine !

Chez iDealwine, nous commençons à être habitués aux salons. Et cette année, nous avons pris un réel plaisir à participer au salon parisien de la RVF. En voici un résumé ...

De l’utilité ou non du prix de réserve dans les enchères

Sur iDealwine.com, chaque vente aux enchères « on-line » comporte un nombre plus ou moins important de lots vendus « sans prix de réserve ». Mis à prix à 1 ...

IMG04590recadree_pommard_rk

Bientôt de nouveaux grands crus en Bourgogne ?

Faut-il décerner à certaines parcelles de premiers crus à Pommard et Nuits-Saint-Georges l’appellation “grand cru” ? C’est la question à laquelle doit répondre prochainement l’INAO. A Pommard, ce projet concerne ...