Vins de Bourgogne : la tentation de la Chine…

La Chine ne fait pas la pluie et le beau temps sur le marché des enchères de vin, mais elle y contribue indéniablement. Corrélativement à l’assagissement des prix de Château Lafite, un nouveau phénomène a progressivement émergé au cours des derniers mois dans l’ex-Empire du Milieu : l’intérêt, non plus pour les bordeaux, mais pour les grandes signatures de Bourgogne. Et, au tout premier chef, pour les rares flacons de Romanée Conti.

Continuer la lectureVins de Bourgogne : la tentation de la Chine…