Pudding du Yorkshire, gratons de porc – Quel vin avec la cuisine anglaise ?

Accords mets et vins britanniques

Dans un monde pandémique plein d’incertitudes, il y a peu de choses plus rassurantes qu’un déjeuner du dimanche, et rien de plus fantastiquement britannique qu’un bon rôti. Cet article est là pour aider tous ceux qui se précipitent pour choisir une bouteille de dernière minute alors que les yorkies sont au four, ou qui ont eu du mal à associer un vin avec un plat contenant des choux de Bruxelles ou de la sauce au raifort !

Pour les lecteurs qui n’ont pas entendu parler du ‘Sunday Roast’ (rôti du dimanche), c’est un classique britannique qui, comme son nom l’indique, se déguste un dimanche après-midi. Originaire de Grande-Bretagne, il est également apprécié dans des variations locales en Irlande, en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande et dans de nombreuses autres régions du monde anglophone. Traditionnellement, ce repas comprend un morceau de viande rôti servi avec une sauce, des pommes de terre (rôties ou écrasées) ; du Yorkshire pudding – sorte de crêpe salée épaisse cuite dans des moules (en particulier avec du bœuf) et une sélection de légumes de saison tels que carottes, panais, pois, brocoli et chou-fleur.

Cette tradition est une telle institution qu’elle a été élue deuxième favorite parmi tous les éléments de culture britanniques, par les Britanniques eux-mêmes (et oui, le bacon butty – sandwich au bacon – était le premier, mais c’est un accord mets-vin pour un autre jour !).

Le poulet rôti

Non seulement un plaisir des familles, l’humble poulet rôti est également un plaisir pour le vin ! Il peut être associé à des rouges légers du Beaujolais ou de la vallée du Rhône, ou des blancs comme un bourgogne classique, bien ample et rond. Comme pour n’importe quel plat, choisir le bon vin peut complètement faire chavirer un repas, le faire passer de « banal » à « inoubliable ».

Si vous farcissez votre poulet rôti avec du citron et des herbes comme le thym et le persil, un chardonnay puissant équilibrera joliment ces belles saveurs aux herbes.

Bonnes nouvelles ! Ceux-ci fonctionneront également avec une portion de sauce au pain !

Pour ceux qui choisissent de servir leur poulet rôti avec une sauce à la viande, optez pour un vin rouge. Essayez un cru du Beaujolais ou un côtes-du-rhône – nous sommes particulièrement férus de vacqueras.

Le rôti de bœuf

En plus des pommes de terre et des légumes, le rôti de bœuf reçoit un traitement spécial et est servi avec du Yorkshire pudding, qui est un plat d’accompagnement très généreux et le réceptacle parfait pour la sauce. Les amateurs de vin seront heureux d’apprendre que la présence ou l’absence de pudding du Yorkshire avec votre rôti de bœuf du dimanche ne devrait pas avoir d’incidence sur le choix du vin.

Bœuf et vins de Bordeaux se marient à merveille aussi ! Un bordeaux de la rive gauche magnifiquement structuré et puissant conviendra parfaitement aux saveurs robustes du rosbif, surtout s’il est servi avec une sauce traditionnelle bien riche (par opposition à un jus plus léger). Rien dans la cave ? Jetez un œil à ces suggestions :

  • Pour un bon rapport prix-plaisir, ne cherchez pas plus loin que la cuvée des Dames 2010 du Château de Taillan, un cru bourgeois exceptionnel dans l’appellation Haut Médoc.
  • Si vous pouvez attendre quelques années, le pauillac bio 2015 du Château Pontet-Canet sera prêt à boire en 2022. Offrez-vous six bouteilles et voyez-les arriver dans une belle caisse en bois d’origine…

Considéré par beaucoup comme le rôti des rois et le roi des rôtis, le déjeuner du dimanche au rôti de bœuf est une excellente excuse pour une bouteille de vin vraiment exceptionnelle. Vous trouverez une variété de bouteilles de grands crus classés bordelais : Lafite Rothschild, Latour, Léoville Las Cases, Lynch-Bages

Le rôti de porc

Accompagner le rôti de porc avec du vin peut s’avérer quelque de délicat en raison de la quantité d’options qui s’offrent à vous ! Même si le porc est considéré comme de la viande blanche, le vin blanc n’est pas toujours le meilleur choix. Au Royaume-Uni, le porc est souvent rôti avec de gros morceaux de viande grasse et servi avec des sauces et des accompagnements riches, nous avons donc tendance à opter pour un vin rouge. C’est le cas de la longe de porc ou de la poitrine de porc rôtie – c’est la graisse qui rend possible tout cette délicieuse peau grillée ! Une multitude d’accords sont possibles, de la Côte de Nuits en Bourgogne jusqu’au Crozes-Hermitage dans le nord du Rhône, découvrez nos suggestions :

Pour un rôti de porc à l’italienne farci au fenouil et aux herbes, nous vous recommandons de choisir un vin italien. N’oubliez pas que les accords régionaux fonctionnent en effet souvent très bien. Nous adorons ce rosso-di-montalcino 2017 d’Il Poggione et Le Difese du mythique Tenuta san Guido.

Une autre façon habituelle de servir du porc rôti est la compote de pommes réchauffée. Peut-être l’accord sucré-salé le plus emblématique de la cuisine britannique, optez définitivement pour un vin blanc avec ce plat : un riesling d’Alsace ou d’Allemagne, ou un savennières (chenin blanc) de la Vallée de la Loire.

  • De Moselle (dans la Sarre en Allemagne), ce riesling de Willi Schaefer sera parfait si vous avez hâte de dévorer ce match aigre-doux qui semble tout droit venu du paradis.
  • Si vous pouvez attendre quelques années, essayez ce millésime 2019 de Willi Schaefer.
  • Réalisé par Jean Boxler, l’un des grands maîtres du riesling en Alsace, le grand cru Sommerberg 2018 se déguste maintenant ou dans quelques années.
  • Issus de l’appellation Savennières en Val de Loire, ces chenin blancs équilibreront à merveille la douceur de la pomme : la Jalousie 2018 du Château des Vaults et le Clos des Perrières 2016 du Château Soucherie.

L’agneau rôti

Rien n’évoque autant un déjeuner dominical printanier qu’un agneau rôti. Un carré d’agneau aux légumes printaniers s’accordera à merveille avec un cru du Beaujolais, mais servez-le avec une sauce à la viande, des tonnes d’herbes et d’ail, ou avec une sauce à la menthe et les accords varieront considérablement.

Pour une épaule d’agneau ou un gigot d’agneau rôti lentement qui sera servi avec de la purée de pommes de terre et des pois – et (surtout) nappé d’une délicieuse sauce d’agneau, accompagnez-le d’un jeune millésime bordelais :

  • Le Château Bourgneuf 2017, un pomerol classique livré avec sa caisse en bois d’origine si vous vous offrez à six bouteilles !
  • Merveilleusement frais et avec un vrai potentiel de garde, le Château Maison Blanche 2016 (Saint Emilion) est un must-have !
  • Pour un vrai régal, le Château Valandraud 2016, premier cru classé B de Saint-Emilion, a de nombreuses années devant lui, mais carafez-le pendant une heure ou deux pour en profiter plus tôt.

Si vous êtes d’humeur pour un agneau farci à la sauge et aux pignons de pin, servi avec une sauce à la menthe, des légumes racines et des pommes de terre au romarin à l’ail, vous trouverez un accord parfait dans de nombreux vins de la vallée du Rhône au nord comme au sud.

  • Magnum 2017 du Domaine du Monteillet à Saint-Joseph
  • Clos Saint Jean 2017 (Châteauneuf-du-Pape)

Si vous avez à la fois de l’agneau au romarin et de la sauce à la viande, dirigez-vous vers l’Italie ; vous ne pouvez pas vous tromper avec un chianti Classico.

Le rôti de noix

Végétariens, nous pensons aussi à vous ! Un rôti de noix fait maison est si délicieux et gourmand qu’il a même séduit de nombreux amateurs de viande ! La bonne nouvelle est que, comme il est servi avec la plupart des plats d’accompagnement mentionnés dans cet article – légumes de saison, pommes de terre rôties, puddings du Yorkshire – vous pouvez volontiers boire le même vin que les mangeurs de viande à votre table.

Pour ceux qui sont végétariens pour des raisons environnementales, n’hésitez pas à utiliser les filtres de notre site pour voir chacune des catégories suivantes : vins Triple A (vin bio et nature), vin durable, naturel, biologique ou biodynamique. N’oubliez pas que « naturel » ne signifie pas toujours que le vin en question est végétalien, alors assurez-vous de vérifier l’étiquette si vous recherchez du vin végétalien.

  • Crozes-Hermitage (bio) 2018 de Laurent Combier
  • Bordeaux (naturel) Haut Médoc 2018 des Closeries des Moussis
  • Faugères (naturel) 2014 du Clos Fantine

Si vous avez un plat lourd aux champignons comme un Wellington aux champignons, vous aurez besoin d’un vin qui correspondra ou équilibrera ces saveurs puissantes. Pourquoi ne pas essayer un vin jaune du Jura pour quelque chose de différent ? Si vous êtes prêt à faire un raid dans votre cave, une vieille bouteille de bordeaux pourrait compléter à merveille une riche duxelles aux champignons.

  • Cru classé Graves du Château Haut Bailly 1985
  • Corton grand cru de Louis Latour 1988
  • Vin jaune de Jacques Puffeney 2013
  • Vin jaune du Domaine Rolet 2011

Le bœuf Wellington

Bon, vous l’aurez compris, nous avons effectivement gardé le meilleur pour la fin ! Ce plat spécial a besoin d’un vin à la fois élégant et gourmand. Pour ceux qui n’ont pas encore goûté au bœuf Wellington, il se compose traditionnellement d’un filet de bœuf poêlé enveloppé dans une duxelles de champignons et d’herbes puis cuit en croûte. Plat du début du XXe siècle remis à la mode par le célèbre chef Gordon Ramsay, la viande du bœuf Wellington doit être juteuse, tendre et servie rosée. Le filet de bœuf peut même être enrobé d’un pâté de foie gras ou de jambon de Parme pour plus de décadence ! Nous vous recommandons les accords vins suivants :

  • Un pommard corsé avec des notes épicées distinctives complimentera à merveille le riche bœuf Wellington. Optez pour ce Clos des Epenaux du Comte Armand ou Les Rugiens d’Henri Boillot.
  • A déguster dès maintenant ou après quelques années de garde, ce chambolle-musigny de Geantet-Pansiot fera un accord sublime avec ce plat plein de saveurs.
  • A Bordeaux, optez pour une appellation rive droite, comme un saint-émilion ou un pomerol.
  • En dehors des vins français, un bœuf Wellington est l’occasion idéale pour sortir un vieux barolo de la cave.

Vous vous demandez pourquoi la dinde ne figure pas sur cette liste ? Nous avons des articles entiers dédiés aux accords mets-vins pour Noël, mais aussi pour Thanksgiving. Consultez-les pour toutes vos questions sur le vin et la dinde !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le Vinocamp soutient les entrepreneurs du vin

Lors de la 3e édition de Vinocamp, le week-end des 21 et 22 septembre à Paris, et dont iDealwine était partenaire, plusieurs jeunes entrepreneurs du vin ont été mis en ...

RECORD : un riesling allemand TBA 1976 d’Egon Müller vendu 12 160€

Les records s’enchainent actuellement sur iDealwine. Après la vente de la cuvée d’hermitage Cathelin 2003 du domaine Chave, il y a quelques jours (8 512€), c’est au tour d’un riesling ...

Jean-Louis Chave encheres iDealwine record

RECORD : 8 512€ pour un hermitage Cathelin signé Jean-Louis Chave

Les prix de ce domaine culte d’Hermitage ne cessent de voler de record en record... Cette cuvée désormais à peu près introuvable a été adjugée 8512€ à un amateur polonais ...