Palmarès Jura – Savoie | Les plus belles enchères du 1er semestre 2022

Le Jura et la Savoie sont deux régions à l’identité forte et particulièrement dynamiques. Ces vignobles ont le vent en poupe depuis quelques années. Les amateurs éclairés y retrouvent des blancs de très grandes qualité, Savagnin et chardonnay d’un côté, altesse, gringet ou jacquère pour ne citer qu’eux de l’autre. Les plus grands producteurs travaillent pour la plupart en bio, biodynamie voir même de manière naturelle. Tour d’horizon des belles enchères de ce premier semestre.

Le Jura 

Le Jura est souvent cité en première position lorsque l’on demande aux passionnés pointus où dénicher les plus belles pépites. Et pour cause, les terroirs exceptionnels de la région délivrent des vins vibrants qui n’ont bien souvent rien à envier aux plus beaux blancs de la côte de Beaune.

Cette année, c’est la fameuse cuvée de vin jaune (1983) du domaine Pierre Overnoy (1830€) qui récupère sa première place après s’être vu détrôné en 2021 par la cuvée I Need the Sun du domaine des Miroirs. Cette même cuvée du domaine tenu par le japonais Kenjiro Kagami est rétrogradé à la deuxième place de notre palmarès avec une adjudication à 1 672€ pour son millésime 2015. A la troisième place du podium on retrouve la cuvée mythique Les Vignes de mon Père de Jean-François Ganevat dans le millésime 1998 qui s’et envolé à 880€. Une cuvée hors-norme de savagnin, élevée – tenez vous bien – 10 ans en demi-muids.

Au pied du podium on retrouve un domaine nature, le domaine des Murmures, une micro-production de quelques milliers de flacons que les amateurs s’arrachent, les bouteilles sont pratiquement introuvables, sauf sur iDealwine ou quelques-unes sont mises en vente chaque année. Le Poulsard du domaine dans son millésime 2015, a trouvé acquéreur pour 744€. A noter que seul deux rouges sont présents dans ce Top 20, le second étant un Gamay de Pierre Andrey, adjugé 298€.

On retrouve à la cinquième place un domaine aujourd’hui disparu, celui de Jean-Marc Brignot. Sa cuvée Trésor d’Aiglepierre dans son millésime 2005 est un savagnin élevé comme un vin jaune pendant huit ans en fût sous voile. L’ancien de chez Overnoy s’est aujourd’hui expatrié au Japon, les rares bouteilles laissées en héritage s’arrachent aujourd’hui aux enchères (636€ équivalent bouteille).

Les vins jaunes et Château-Chalon (l’un des quatre villages autorisés à en produire) sont omniprésents dans ce palmarès avec 13 références sur 20.

A la huitième place on retrouve notamment celui de l’un des plus emblématiques vignerons du Jura : Jean Macle. C’est le millésime 1983 de son Château-Chalon qui s’est envolé pour 405€ équivalent bouteille. Un peu plus loin à la dixième place on retrouve un autre grand nom, celui de Jacques Puffeney, son vin jaune de 1989 a trouvé preneur pour 345€.

Deux domaines sont à suivre de très près : celui d’Etienne Thiebaud au Domaine des Cavarodes, où son vin jaune 2009 s’est échangé contre 258€. L’autre ne quitte plus les lèvres des amateurs pointus, c’est le domaine Labet, qui produit des vins natures complexes. Là encore c’est leur rare vin jaune dans le millésime 1998 qui a été au centre de toutes les convoitises, avec un prix d’adjudication de 225€.

TOP des flacons les plus chers du Jura – Adjudications du 1er semestre 2022 sur iDealwine

A noter que seul un vin par domaine a été retenu.

RangCouleurDescription lotPrix TTC
1Blanc1 Bouteille Arbois Pupillin Vin jaune Pierre Overnoy (Domaine) 1983          1 830€
2Blanc1 Bouteille Vin de France I need the Sun Kenjiro Kagami – Domaine des Miroirs 2015          1 673€
3Blanc3 Bouteille Côtes du Jura Les Vignes de mon Père Jean-François Ganevat (Domaine) 1998             880€
4Rouge1 Bouteille Vin de France Poulsard Murmures (Domaine des) – Emmanuel Lançon 2015             744€
5Blanc1 Bouteille Vin de France Trésor d’Aiglepierre Jean-Marc Brignot 50CL (sans prix de réserve) 2005             636€
6Blanc1 Bouteille Château-Chalon Vignes aux Dames M. Perron 1969             615€
7Blanc1 Bouteille Arbois Savagnin Chardonnay Nouvelles-Viaduc Adeline Houillon & Renaud Bruyère 2015             434€
8Blanc1 Bouteille Château-Chalon Jean Macle 1983             405€
9Blanc1 Bouteille Château-Chalon Jean Bourdy 1967             345€
10Blanc1 Bouteille Arbois Vin Jaune Jacques Puffeney 1989             345€
11Blanc1 Bouteille Château-Chalon Vichot-Girod 1957             300€
12Rouge1 Bouteille Vin de France Gamay Verba Pampinea Serie 16 Pierre Andrey —-             298€
13Blanc1 Bouteille Vin de France Le Flandre Maison Glandien 2020             285€
14Blanc1 Bouteille Château-Chalon Château La Muyre 1969             270€
15Blanc1 Bouteille Côtes du Jura Vin Jaune Domaine des Cavarodes 2009             258€
16Blanc1 Bouteille Château Chalon Vignes aux Dames V8 François Rousset Martin 2010             255€
17Blanc1 Bouteille Côtes du Jura Vin Jaune Labet (Domaine) 1998             225€
18Blanc1 Bouteille Arbois Vin Jaune Domaine de la Pinte 1976             195€
19Blanc2 Bouteille Château-Chalon Domaine de Voiteur 1947             195€
20Blanc1 Bouteille Château-Chalon Maison Nicolas 1964             195€

Tous les vins du Jura

La Savoie 

La Savoie semble émerger peu à peu. Cette toute petite région viticole d’à peine plus de 2 000 hectares est tirée vers le haut par quelques domaines extrêmement qualitatifs à l’image de celui du regretté Dominique Belluard, de Michel Grisard, Gilles Berlioz ou le plus récent domaine des Ardoisières. Si le podium de ce top 10 voit se dégager de belles enchères, la majorité des adjudications restent très modestes. Cette région devrait continuer à progresser dans les prochaines années grâce notamment à l’installation de jeunes vignerons très prometteurs.

En première position on retrouve le célèbre Michel Grisard qui signe la mondeuse la plus aboutie de la région. Son millésime 2014 s’est échangé pour 384€ équivalent bouteille. En deuxième position c’est la cuvée Le Feu, un 100% gringet signé de la main de Dominique Belluard, tragiquement disparu en juin 2021. Un vin tranchant et vibrant à l’allonge exceptionnelle dont le millésime 2019 a été adjugé 196€.

Enfin en troisième position, c’est la cuvée Améthyste qui a trouvé acquéreur pour la somme de 99€. Un assemblage de persan et de mondeuse, les deux cépages rouges de la région magnifié par le domaine des Ardoisières sous les conseils de Michel Grisard.

TOP des flacons les plus chers du Savoie– Adjudications du 1er semestre 2022 sur iDealwine

A noter que seul un vin par domaine a été retenu

RangCouleurDescription lotPrix équivalent bouteille ttc
1Rouge1 Magnum Vin de France Tradition Michel Grisard Priez Saint Christophe 2014                                                       384€
2Blanc1 Bouteille Vin de Savoie Le Feu Domaine Belluard 2019                                                   196€
3Rouge1 Bouteille IGP Vin des Allobroges – Cevins Améthyste Ardoisières (Domaine des) 2015                                                     99€
4Rouge1 Bouteille Vin de Savoie Arbin Mondeuse Charles Trosset 1990                                                     52€
5Rouge3 Magnum Vin de Savoie Vin De France Vers La Maison Rouge Jean Yves Peron 2016                                                     43€
6Blanc1 Bouteille Vin de Savoie Chignin-Bergeron Les Filles Gilles Berlioz 2015                                                     43€
7Rouge1 Bouteille Vin de Savoie Arbin La Brova Louis Magnin 2005                                                     35€
8Rouge1 Bouteille Vin de France Couly cocagne 2018                                                     32€
9Rouge1 Bouteille Vin de Savoie Arbin Harmonie Trosset 2016                                                     31€
10Rouge1 Bouteille Vin de Savoie Veronnet Corentin Houillon (sans prix de réserve) 2019                                                     31€

Tous les vins de Savoie

  • Voir les commentaires (2)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La Saint-Vincent, à Chassagne-Montrachet

Le petit village bourguignon de Chassagne-Montrachet a accueilli le week-end dernier la 72ème édition de la fête de la Saint-Vincent, en l’honneur du Saint Patron des vignerons.

Champagne Selosse

Belles enchères : flambée de cours sur Rousseau, Verset, Château-Grillet, Clos Rougeard et Selosse

Les dernières enchères qui se sont achevées on-line sur iDealwine le 25 novembre ont été marquées par une présence renforcée des acheteurs étrangers. Ceux-ci, issus de plus de 30 pays, ...

10ème édition du salon de La Revue du vin de France : affluence record sur le stand iDealwine !

Chez iDealwine, nous commençons à être habitués aux salons. Et cette année, nous avons pris un réel plaisir à participer au salon parisien de la RVF. En voici un résumé ...