Numanthia | L’excellence espagnole dans la région de Toro

 

Parmi les plus grands noms espagnols, le domaine Numanthia se démarque par ses vins puissants et concentrés. Vinifiés à partir d’un unique cépage autochtone, le tinta de toro, ils se sont élevés au rang des références de la région de Toro.

Au nord-ouest de Castille et Léon, sur les 8 000 hectares de l’appellation de, Toro s’étendent les vignes du domaine Numanthia. Celui-ci doit son nom à la cité antique de Numance qui se défendit vaillamment face aux romains. Plantées à cette même époque, les vignes ont à la fois résisté à l’épidémie de phylloxera au 19ème et fait face à de rudes conditions météorologiques composées d’hivers froids et d’étés caniculaires. Aujourd’hui, près de la moitié des vignes du domaine ont plus de 70 ans et une parcelle de 4.8 hectares regroupe quelques ceps âgés de plus de 140 ans.

Créé en 1998, le domaine Numanthia s’est démarqué par nombreux aspects. Tout d’abord, les pieds de vignes, étendus sur les 83 hectares du domaine, ne sont pas alignés ou plantés proches les uns des autres comme la tradition le veut. Le manque d’irrigation naturelle et la volonté de ne pas arroser les vignes, font qu’elles doivent être éloignées les unes des autres afin que les racines puissent s’étaler et puiser de l’eau. Le domaine tire sa seconde originalité de son cépage autochtone unique, le tinta de toro, un clone du tempranillo que l’on décrit souvent comme étant le plus sombre des raisins noirs. Avec celui-ci, le domaine produit trois vins puissants et élégants.

Chez Numanthia, une attention particulière est portée au détail, privilégiant un travail manuel dans les vignes et au chai. Quoique non certifiée, la viticulture est biologique et les pesticides y sont bannis. Sans surprises, les vendanges ne commencent que lorsque le raisin atteint sa pleine maturité et que ses arômes sont les plus riches possibles. Ce travail méticuleux assure des rendements très faibles. Seulement 2 000 kg de raisins par hectare sont utilisés pour produire sa cuvée signature Numanthia et seulement 1 300kg de raisins par hectare pour la cuvée Termanthia.

Certes confidentielles, ces cuvées n’en sont pas moins prestigieuses. Ainsi, Numanthia transcende par la concentration de son fruit, sa structure, ses arômes complexes et ses tanins ronds. Disponible sur iDealwine, la seconde cuvée Termes, disponible sur iDealwine, est le vin de copains parfait à partager autour d’une planche de jambon espagnol.

Majoritairement destinés à l’export vers le marché nord-américain, même si cette tendance risque de changer avec la nouvelle taxe imposée par le Président Trump, ces vins, sont des perles rares à ne pas manquer. Certains ont même obtenu la note ultime de 100/100 par Robert Parker Une référence dans le mondovino espagnol, qu’iDealwine compte maintenant parmi son réseau grâce à son partenariat avec la filiale Moët Hennessy Diageo.

Les vins du domaine numanthia

Toro Numanthia (anciennement Numanthia-Termes) Numanthia 2010

Signature de la maison, la cuvée Numanthia est un mélange parfait entre équilibre, puissance et élégance. Ses arômes de fruits mûrs rappelant la cerise et la framboise, mêlés aux notes  d’épices et de tabac, se marieront élégamment à sa bouche structurée et ses touches d’acidités.

Toro Numanthia (anciennement Numanthia-Termes) Termes 2016

Une parfaite introduction au domaine. Ce vin de copain se mariera parfaitement à un carpaccio de bœuf ou une planche de jambon espagnol. Avec un très beau rapport qualité prix la cuvée Termes vous charmera par sa puissance équilibrée, sa fraîcheur et sa complexité en font un vin qui peut se boire jeune.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La belle enchère : domaine Raymond Foucault “Le Rougeard” 1971 du Clos Rougeard atteint 289 € !

Il n’y a pas que Petrus, la Romanée Conti ou Rayas qui atteignent des sommets aux enchères sur iDealwine. Des noms d’appellations plus modestes, comme Saumur-Champigny y arrivent. Mais il ...

Chateau_tubefluo_BasseRes

Pas de primeur 2013 pour le Château d’Yquem

Pour la troisième année consécutive, le Château d’Yquem 2013 ne sera pas disponible à la vente en primeur. Rappelons qu’en 2011, Yquem avait également choisi de ne pas commercialiser ce ...

Château La Clusière : désormais un collector !

Propriété de Gérard Perse depuis 1998, le petit vignoble du Château La Clusière (2.5 hectares) est mitoyen de Pavie Decesse, ...