Nos dégustations : les Grands Crus de Bordeaux 2017

Degustation-UGCB-millesime-2017Il y a quelques temps, nous avions assisté à la dégustation de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, l’occasion de jauger un peu globalement ce millésime, dont la réputation nous a semblé dure, car nous avons tout de même eu de nombreux coups de cœur.

2017, un millésime compliqué mais tout de même qualitatif

Comme la plupart des années en 7 à Bordeaux, 2017 n’a pas été un millésime facile. Après un hiver rigoureux, une fin d’hiver et un printemps doux, la vigne était précoce, alors que la fin du mois d’avril a été marquée par des gelées tardives, très intenses et sévères. De nombreuses propriétés ont été touchées, totalement ou partiellement, quand d’autres ont été épargnées. Ensuite, la floraison a elle aussi eu de l’avance (environ deux semaines), et les précipitations ont été abondantes fin juin, tandis que juillet et août se sont montrés très secs. Il s’agit là de l’un des millésimes les plus précoces qu’ait connu le bordelais. Dans l’ensemble, la production bordelaise a été amputée d’environ 40%. Un millésime donc dans l’ensemble compliqué, qui a été source d’angoisse pour de nombreux vignerons.

Et quid de la qualité ? On ne va pas se mentir, 2017 n’est clairement pas au niveau des deux très grands millésimes précédents, mais cela reste un millésime intéressant. Il semble en effet que le millésime soit rare mais plutôt de bonne qualité dans un certain nombre de propriétés, bien qu’hétérogène. Les blancs secs s’en sortent bien, offrant beaucoup de fraîcheur et d’intensité aromatique ; les liquoreux se caractérisent par une grande pureté et beau fruité, un millésime à boire plutôt jeune; enfin les rouges ont réussi à se distinguer par de belles fraîcheurs, permettant une grande harmonie, de la rondeur et de beaux fruités. De plus – et ce n’est pas rien – c’est un millésime plus abordable que les précédents.

Nos coups de cœur parmi les grands crus classés

Voici quelques-uns de nos coups de cœur durant cette dégustation organisée par l’UGCB. Ils ont été particulièrement nombreux à Pessac-Léognan et nous avons surtout adoré ceux de la rive droite.

Bien aromatique avec ses jolies notes d’agrumes, il offre un parfait équilibre en bouche entre la fraîcheur et la rondeur et se termine par une finale vive, aux notes minérales et salines et particulièrement longue. Un beau vin, racé et complexe.

Le nez se montre très intense avec ses arômes de fruits frais et la bouche ample, fraîche et fruitée, épurée et juteuse, avec une très belle longueur.

Vinifiée pour moitié en vendange entière, ce vin nous a séduits par ses arômes floraux et de graphite, son parfait équilibré entre puissance et souplesse, sa profondeur, sa belle sève, sa densité, ses subtiles saveurs mentholées et son corps racé et élancé. Un réel coup de cœur.

Si la propriété a perdu une bonne partie de sa récolte et n’a notamment pas produit de blanc du tout, nous avons tout de même pu goûter le rouge, produit en très faibles quantités. il s’agit d’un vin élégant, offrant des tanins nombreux mais raffinés, avec toujours un beau fruité et une grande profondeur.

Encore un superbe millésime pour cette prestigieuse propriété : il livre des jolis arômes de cerise et de fleurs séchées et révèle surtout une bouche très pure et voluptueuse avec une superbe matière, un grain de tanin d’une grande finesse, le tout se terminant par une belle finale, sapide.

On retrouve comme souvent dans l’ADN de cette propriété un beau fruité, de la fraîcheur et beaucoup de souplesse même si les tanins sont nombreux, une matière fluide et juteuse. On craque !

  • Dufort-Vivens 2017 – Margaux

Un vin offrant une belle fraîcheur et de la gourmandise, un végétal noble.  Encore un coup de cœur.

On aime sa jolie bouche, équilibrée entre la puissance et l’ampleur, la matière séveuse et soyeuse, se terminant par une très belle longueur.

Exaltant de délicieux arômes de fruits noirs, ce vin se distingue lui aussi par un très bel équilibre puissance-finesse, sa fraîcheur de fruit, sa profondeur, sa belle mâche et ses tanins soyeux.

Le nez offre des arômes de fruits noirs ainsi que des notes mentholées et de violette. En bouche, on découvre des tanins déjà ronds et doux et une certaine fraîcheur.

Livrant des arômes de graphite, ce vin offre une matière ronde et de la tension. On apprécie la finesse et l’élégance en bouche.

Un vin très séduisant avec ses arômes de cerises et de cassis et sa bouche charnue, fine et élégante, sa puissance maîtrisée et sa longue finale.

Fruité, fraîcheur et tension sont au rendez-vous. La bouche se dévoile tout en finesse, offrant une matière soyeuse et élégante. Très léger végétal.

Nez intense, fruité et floral, et bouche très harmonieuse, séveuse et racée avec ses tanins bien polis et son agréable acidité, le tout se terminant par une superbe allonge. Un coup de cœur.

Après un superbe nez aux arômes de fruits noirs et aux notes florales, le palais offre une matière ample et voluptueuse qui enrobe le palais, des tanins soyeux, de la fraîcheur et la minéralité, sans manquer de corps. Encore un coup de cœur, comme souvent avec cette propriété.

Des arômes de petits fruits rouges et noirs, des notes de pétales de rose séchés et un léger boisé se dégagent de ce vin bien aromatique. En bouche, on retrouve le fruité ainsi qu’une belle matière, moyennement corsée, avec de la fraîcheur et de la minéralité. Coup de cœur également.

Ce vin exhale des parfums de fruits rouges et noirs, des notes mentholées, une bouche à la fois puissante, fraîche et soyeuse. Ici, on aime la pureté et la fraîcheur de fruits.

Voir tous les bordeaux 2017

Voir tous les vins de Bordeaux

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Œnotourisme : plus de 10 millions de visiteurs en France en 2016

Les chiffres de l'œnotourisme français en 2016 sont sortis, et ils sont très bons. Un véritable plébiscite pour la filière grâce à une progression de 33% depuis 2009 et une ...

idealwine

Les exportations de vins et spiritueux en baisse au premier semestre

Au premier semestre 2014, le chiffre d’affaires généré par les ventes de vins et spiritueux français à l’étranger s’est élevé à 4,8 milliards d’euros, un chiffre en retrait de -7,3% ...

iDealwine classement RVF vieux millesimes

iDealwine élu « Meilleur site de vente de vieux millésimes » par la RVF

Roulons des mécaniques. La RVF vient de dévoiler son palmarès des meilleurs sites internet de ventes de vieux millésimes… Nous classant au sommet !