Nos dégustations : | Le Grenier Saint-Jean (Angers), comme si vous y étiez

Salon-Angers-Grenier-Saint-JeanLe weekend dernier se tenait l’un des plus grands rendez-vous français à destination des amoureux du vin : le salon des vins d’Angers, avec notamment le grenier Saint-Jean que vos fidèles envoyés spéciaux n’auraient manqué pour rien au monde. Récit de nos coups de cœur, nos découvertes et nos visites à nos domaines préférés. En photo, comme si vous y étiez.

Le salon des vins d’Angers, c’est une occasion incroyable de goûter certains des meilleurs vins de France et particulièrement de Loire, mais c’est aussi l’endroit idéal pour prendre le pouls du marché, percevoir les dernières tendances et déceler les stars de demain.  Qui plus est, ces dégustations ont lieu dans des endroits M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E-S, ce qui ne fait qu’accroitre le plaisir de la dégustation. 😊 Il y a le Grenier Saint-Jean – c’est sur celui-ci que nous nous sommes concentrés cette année-, mais aussi les Anonymes, Les Pénitentes et La Dive Bouteille.Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-3

Premier constat : plus que jamais, les vins nature et biodynamiques étaient au centre de toutes les attentions. Il faut dire que c’est clairement l’orientation de ce salon d’Angers et que la Loire est un foyer majeur pour ce type de vin. La question du soufre était sur toutes les lèvres, de la propreté dans les vignes et aux chais en général d’ailleurs, des élevages discrets aussi. Les vins bio passaient presque pour du conventionnel. Les signatures représentées sur ces salons et notamment à la Dive Bouteille et surtout aux Anonymes, dans une moindre mesure au Grenier Saint-Jean, étaient clairement très pointues. Des domaines montants, connus seulement des grands passionnés. Enfin, nous avons également observé un véritable emballement autour des vins oranges – vins blancs de macération -, loin d’être un phénomène marginal comme nous le pensions : de nombreux vignerons de toutes les régions se lancent et rencontrent toujours un bel accueil auprès du public.

Quelques-uns des domaines partenaires (et favoris) d’iDealwine 

Ce salon est idéal pour faire de nouvelles découvertes bien sûr, mais il nous procure aussi l’occasion de venir saluer nos partenaires préférés et de confirmer nos impressions sur leurs vins – et comme c’est bon, on n’hésite pas à confirmer à chaque rencontre notre première impression ! 😉.

A peine arrivés à Angers, Raphaël et Elsa ont commencé par goûter des muscadets et pas n’importe lesquels, ceux du domaine Bonnet-Huteau, du domaine de l’Ecu et de Jo Landron. Chez le premier, nous aimons la gourmandise, le fruité et la densité, les finales parfois iodées et au domaine de l’Ecu (vins nature), l’originalité, la droiture, la minéralité, l’éclat et les rouges soyeux. Mention spéciale pour la cuvée Ange 2017, à la fois généreuse, élégante, au fruité éclatant et aux tanins nombreux mais veloutés, une grande fraîcheur. Du côté de Jo Landron, nous avons regoûté presque toutes les cuvées et c’est comme toujours un sans faute, avec des cuvées gourmandes, séduisantes, fruitées et offrant une belle énergie. Nous avons découvert (et apprécié) la cuvée Melonix, pour laquelle la fermentation malolactique a été menée. Qui donne un vin juteux, fruité et goulayant.

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Domaine-Ecu
Domaine de l’Ecu

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Jean-Charles-Abbatucci

Après la fraîcheur des muscadets, nous avons eu envie de passer aux vins ensoleillés de Corse. Nous avons ainsi rendu visite aux domaine Comte Abbatucci, à Giudicelli, et au Clos Canarelli, trois signatures que nous connaissons bien dans l’équipe et apprécions énormément. Les patrimonios du domaine Giudicelli sont à nos yeux l’un des meilleurs ambassadeurs de l’appellation, grâce à leur matière soyeuse, leur énergie et leur belle maturité. Les vins du Comte Abbatucci nous émerveillent toujours autant par leur originalité, leur finesse, leur générosité et leur finesse. Enfin, nous craquons toujours autant pour la cuvée Amphora du Clos Canarelli, mais sommes aussi tombés sous le charme de leur petit dernier, Tarra di sognu, d’une finesse et d’une fraîcheur remarquables.

 

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Jean-Coulee-Serrant

Petit retour dans la vallée dans la Loire après notre escapade corse : nous avons (re)goûté aux vins de la Coulée de Serrant. Raphaël avait eu la chance de se rendre au domaine, mais pour Elsa, c’était une première et une grande expérience, une dégustation qui ne laisse pas indifférent. Nous avons adoré les différentes cuvées et notamment le célèbre Clos de la Coulée de Serrant 2017 : sa maturité, son aromatique intense, sa pureté, son énergie et sa forte personnalité. Une belle émotion et un grand souvenir de dégustation.

Retour au Sud et plus précisément en Provence avec le domaine Henri Milan. Nous étions heureux de regoûter ces vins, car cela faisait un petit moment que nous ne nous étions pas prêtés à la dégustation des cuvées de ce beau domaine biodynamique et nature. Et on avait presque oublié à quel point elles étaient fines, gourmandes, soyeuses et élégantes, très digestes, offrant un fruité éclatant. Indéniablement de très grands vins de Provence. Et au passage, encore un domaine qui s’est lancé dans le vin orange, avec sa cuvée Luna & Gaïa.Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Jean-Henri-Milan

Nous n’avons pu nous empêcher de faire un détour auprès des meilleurs producteurs de Champagne. J’ai nommé Larmandier-Bernier et Francis Boulard. Nous avons eu la chance de goûter les grandes cuvées, notamment parcellaires des champagnes Larmandier-Bernier. Et c’était grandiose : à la fois frais et vineux, élégant, marqué par une belle fraîcheur et de la minéralité. Du côté de Francis Boulard également, la fraîcheur, la vinosité et la générosité sont toujours au rendez-vous. Et le rosé de saignée est parfait, gourmand et bien juteux, avec une finale légèrement tannique.

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Jean-Marc-Grussaute-Camin-Larreyda
Jean-Marc Grussaute, Camin-Larreyda

Nous avons ensuite rendu visite à l’un de nos nouveaux domaines partenaires, le domaine Camin Larreydia, afin de rencontrer le vigneron, au demeurant formidablement sympathique. Nous avons dégusté ses différentes cuvées, en sec et en moelleux, et même un vin orange sucré – l’Iranja -, étonnant et délicieux ! La dégustation nous a confirmé que nous tenons là l’un des plus grands domaines de Jurançon, dont les cuvées nous ont enchantés par leur précision, leur justesse, leur finesse et leur équilibre, leur aromatique riche et complexe. Une dégustation magistrale !

Nous avons ensuite fait un tour du côté de Bordeaux, avec les châteaux Falfas et la Closerie des Moussis. Nous avons apprécié le classicisme et la puissance maîtrisée de Falfas et l’originalité de la Closerie des Moussis, l’étoile montante du Médoc nature avec des rouges très fins et soyeux et des blancs et oranges très aromatiques.

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Chandon-de-Briailles
François de Nicolay, domaine Chandon de Briailles

Cap sur la Bourgogne enfin, où nous avons dégusté les vins du sublime domaine Chandon de Briailles, que nous pourrons bientôt vous proposer à la vente, patience ! Et c’est probablement là notre plus gros coup de cœur du salon, on a pris une claque, vraiment. Il s’agit d’un domaine biodynamique et nature de la Côte de Beaune (Savigny-Lès-Beaune, Pernand-Vergelesses et Aloxe-Corton) dont la production est incroyablement racée, élégante, complexe et au style vraiment à part. Inoubliable.Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Chandon-de-Briailles-2

Nous avons pu (re)goûter aux vins d’Emidio Pepe (Abruzzes), notamment des millésimes arrivant à peine à maturité, comme le 2001, qui nous ont rappelé le potentiel de garde immense de ces vins qui acquièrent avec l’âge une complexité exceptionnelle.

Pour finir, nous avons rendu visite au domaine ardéchois des Accoles. De très jolis vins, placés sous le signe du fruité, la fraîcheur et l’élégance.

Nos autres coups de cœur du salon :

Nous avons aussi bien entendu fait un bon nombre de (re)découvertes. En voici quelques-unes :

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-U-Stiliccionu-Toujours en Corse, cette région que nous aimons tant, nous sommes retournés voir le domaine U Stiliccionu de Sébastien Poly (Ajaccio), l’une des signatures biodynamiques les plus passionnantes de toute l’Ile de Beauté. Elsa s’était déjà rendue au domaine cet été et était totalement tombée sous le charme de ces vins. La dégustation complète des vins du domaine au salon d’Angers nous a confirmé dans notre idée : il y a là quelque chose d’exceptionnel. Déjà, la cuvée découverte, « Antica » (sciaccarellu), annonce la couleur avec un beau fruité et surtout une superbe matière veloutée et aérienne, mais quand on passe à la grande cuvée, « A Vinoteca Carcaghjolo », on bascule dans quelque chose d’unique et de très grand.Salon-Angers-Grenier-U-Stiliccionu.jpg

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Chappaz-Nous avons aussi eu la chance de découvrir enfin les vins de Marie-Thérèse Chappaz, la vigneronne emblématique du Valais (Suisse) et la dégustation était clairement à la hauteur de nos attentes. Mention spéciale pour son vin liquoreux, Grain noble, avec son aromatique si complexe et gourmande et sa bouche à la fois riche, intense et sa belle minéralité presque saline.

Autre coup de cœur : les chablis du domaine de Moor, très généreux, amples, gourmands et offrant de beaux amers.Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-De-Moor-

Dans le Languedoc, notre belle découverte s’appelle le Clos Fantine (vin bio et nature), dont la grande cuvée nous a enchanté par sa matière très soyeuse, son élégance, sa profondeur, sa fraîcheur et son caractère.Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Clos-Fantine-

En Alsace, ce sont deux domaines qui nous ont tapé dans l’œil : le domaine Albert Mann, que nous allons bientôt vous proposer sur iDealwine et le domaine Pierre Frick. Nous avons dégusté de nombreuses cuvées du domaine Albert Mann et nous avons été vraiment impressionnés par le niveau général, que ce soit sur les rieslings, les pinots gris ou les pinots noirs, tous atteignaient un équilibre rare, avec toujours une grande fraicheur et jamais aucune lourdeur, y compris sur des cuvées les plus riches en sucre, beaucoup d’élégance et de buvabilité.  Le domaine Pierre Frick était très différent et original, offrant un grand nombre de cuvées de macération (vins oranges), sur un peu tous les cépages, ce qui est la signature de cette maison. Là encore, des vins élégants, avec des matières aériennes et un style vraiment à part.

Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Le-PuyA Bordeaux, la dégustation de l’un des rares vins nature, le château Le Puy, nous a de nouveau conquis, que ce soit la cuvée Emilien ou Barthélémy. Complexité, sapidité, fraîcheur et volupté sont au rendez-vous.

Enfin, nos coups de cœur étrangers sont les domaines Peter Jakob Kühn (Rheingau, Allemagne), dont une partie des vins est élevée en amphore, grande fraîcheur et superbe minéralité, beaucoup de pureté et le domaine Gut Oggau (Burgenland, Autriche) et ses vins très modernes et originaux, à forte personnalité, aux matières aériennes et élégantes.Salon-Angers-Grenier-Saint-Jean-Gut-Oggau

Voir tous les vins  actuellement en vente

A lire également sur le Blog iDealwine : 

Marché d’Ampuis 2019 | Retrouvailles, dégustations et découvertes ébouriffantes

Les coups de cœur d’iDealwine à Biodyvin 2018

  • Voir les commentaires (1)

  • greniers

    Un peu de précision ne nuit pas…

    Salons Les Pénitentes et non Impénitent

    Et ce n’est pas Guy Bossard en photo mais Fred Niger Van Herck

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Accords mets et vins avec les pâtes

Accords mets et vins : les pâtes

Bien que nous ne soyons pas tout à fait italiens, les pâtes sont un des plats favoris des Français. Mais avec quel vin les accompagner ? Les réponses sont aussi ...

Game of thrones

Game of Thrones : comment recréer une filière viticole viable ?

A l’occasion du début de la huitième et dernière saison, nous avons souhaité faire un point sur la situation du vin dans la série… et déniché quelques pistes d’amélioration !

Vins Romanee St Vivant

Trésors de la maison Louis Latour : la Romanée Saint-Vivant en quatre millésimes

Angélique de Lencquesaing vous raconte la grande dégustation annuelle de la maison Louis Latour, merveilleuse occasion d’explorer le grand cru de la Romanée Saint-Vivant.