Michel Redde & Fils : quand trois générations s’unissent…

Famille Michel ReddeTradition et modernité ne sont pas toujours incompatibles. C’est ce que nous prouvent au fil des millésimes les vins de Michel Redde, de son fils et de ses petits-fils. Tous les quatre unis par ce goût du terroir ligérien, élaborent des pouilly-fumés de garde encensés par leur fraîcheur et leur puissance aromatique saisissante. Petit aperçu de ce domaine familial ancien, mais qui n’a rien perdu sa jeunesse !

On dit souvent que le vin est une affaire de transmission, de paternité, d’héritage. Le domaine Michel Redde et Fils en apporte la preuve vivante : du vin semble couler dans les veines de cette famille dont les origines viticoles établies à Pouilly-sur-Loire remontent à 1630. C’est exactement 300 ans plus tard, en 1930, que Michel Redde naquit à Saint-Andelain. Rapidement, son choix de carrière et fait et épaulé par sa femme Simone, il décide d’agrandir l’exploitation. Il commence en 1950 à acheter des parcelles qu’il regroupe, défriche et plante. Tous deux comprennent vite l’importance du contact humain avec leurs clients ou les touristes de passage. Le projet de construction d’un caveau de dégustation baptisé La Moynerie (en référence à ce métier de vigneron autrefois accompli par les moines) a vu le jour en 1966 et accueille depuis les visiteurs affluant de la route nationale 7 et désireux de déguster ses vins de Pouilly-Fumé et Pouilly-sur-Loire.

L’aventure ne s’arrête pas là et leur fils Thierry, tout aussi novateur, décide en 2001 de repenser l’architecture du chai sur 3 niveaux afin de procéder à des vinifications par gravité. Même dans un siècle d’innovation perpétuelle, la tradition est une notion chère au cœur des vignerons. Si les fils de Thierry, Sébastien et Romain, arrivés respectivement en 2003 et 2005, adoptent des méthodes récentes, ils n’en demeurent pas moins convaincus que leur vin doit concrétiser la symbiose entre trois facteurs : terroir, cépage et millésime.

C’est sur un petit bout de paradis terrestre que les Redde cultivent leurs sauvignons blancs (97%) en appellation Pouilly-Fumé, et, chose rare, leurs chasselas (3%) en appellation Pouilly-sur-Loire. Certaines parcelles bénéficient en effet d’une exposition plein sud sur des coteaux qui surplombent la Loire. Leurs sols argilo-calcaires apportent aux vins beaucoup de matière, de l’élégance, et, surtout, ils leurs permettent d’être conservés longtemps. D’autres parcelles situées sur la butte de Saint-Andelain sont constituées de sols argilo-siliceux qui offrent aux vins la minéralité typique du pouilly-fumé.

Michel Redde, son fils et ses petits-fils sont aux petits soins de leurs 42 hectares de vignes qu’ils convertissent peu à peu au bio. Sans surprise, les méthodes de culture sont donc raisonnées : la famille favorise la production de compost, ébourgeonne sévèrement et à maturité, et vendange manuellement les raisins avant de les vinifier par gravité.

Le domaine Michel Redde et Fils a rapidement repéré les particularités de chaque terroir et a procédé à des sélections parcellaires afin de valoriser chacune de leur expressions. Ses vins sont appréciés et recherchés pour leur fraîcheur, leurs arômes intenses de fruits jaunes et exotiques et leur fruité croquant. Expressifs et francs, ils séduisent aussi par leur pureté. C’est ce succès qui a conduit les Redde à agrandir à nouveau la propriété en cultivant de nouveaux plants dans l’ancienne carrière de silex de Tracy-sur-Loire,  « Les Champs des Froids ».

Chez iDealwine, ce sont les domaines comme celui de Michel Redde & Fils que nous apprécions particulièrement. L’innovation n’y est pas incompatible mais au service d’une tradition transmise, qui lui permet de viser toujours plus haut… tout en gardant les pieds sur terre !

Le domaine Michel Redde et Fils, ce qu’en disent les guides :

La Revue du Vin de France :

Ce grand domaine historique est dirigé avec sérieux et passion par Thierry Redde et ses deux fils, Sébastien et Romain. Les vins se retrouvent en Pouilly-Fumé et en Pouilly-sur-Loire : ce producteur est l’un des rares à posséder – et à planter encore – des vignes de chasselas (cuvée Gustave Daudin). À côté de vins assez classiques mais jamais enzymés ni levurés (La Moynerie ou encore le très mûr Majorum), une nouvelle gamme se décline par terroirs à l’initiative de la nouvelle génération : Les Bois de Saint-Andelain (argiles à silex rouges), Les Cornets (marnes du kimméridgien), Champs des Billons (calcaire portlandien), et la dernière-née, Barre à Mine (vignes en haute densité plantées à la barre à mine dans une ancienne carrière de silex). Vendanges manuelles, vinifications par gravité, conversion bio sont autant de choix payants qui expliquent la qualité accrue des derniers vins dégustés. Cette progression permet au domaine de gagner une première étoile cette année.

Les vins : la singularité du chasselas est aisément perceptible dans la matière franche et digeste du pouilly-sur-loire La Moynerie, plus que dans le froid Gustave Daudin 2013, un peu trop végétal. En pouilly-fumé, Petit Fumé fait mouche en 2015 avec ses notes exotiques et son fruit croquant. Expressif et pur, La Moynerie 2014 est un excellent blanc d’assemblage, reflet de la somme des différents terroirs de l’appellation. Parmi les parcellaires 2014, Les Cornets se montre appétant mais un peu simple, et Champs des Billons, plus intense, présente la belle carrure lardée des sols argilo-calcaires. Les Bois de Saint-Andelain et Barre à Mine sont nos favoris. Avec ses saveurs de fruits exotiques et de pêche jaune, Majorum n’est cependant pas dépourvu de fraîcheur.

Bettane + Desseauve (trois étoiles sur cinq) :

« Le domaine : Les Redde ont le sens de la transmission et le relais entre les générations est l’un de leurs points forts. Sébastien marche avec bonheur dans les pas de son père Thierry. Ici depuis quelques millésimes, on élabore les cuvées en isolant chaque type de terroir suivant un mode parcellaire parfaitement au point sur la quarantaine d’hectares que compte le domaine.

Les vins : sur Pouilly-sur-Loire, les champs-des-billons traduisent l’élégance des terroirs de caillotes, composés d’argiles et de calcaires. Sur Pouilly, les-cornets sont issus de marnes, appelées également terres blanches, qui donnent des vins plus opulents. Les-bois-de-saint-andelain proviennent de sols où cohabitent argiles et silex, cette cuvée allie la fraîcheur à une minéralité assez tendre. »

Les vins de la Maison actuellement en vente

Pouilly-Fumé Petit Fumé

Ce vin est issu de sauvignons des terres de Pouilly-sur-Loire (marnes kimméridgiennes), de Saint-Andelain (silex crétacés) et de Tracy-sur-Loire (calcaire). Vinifié et élevé en cuves inox pendant 3 mois sur lies fines, le vin subit une fermentation alcoolique entre 16 et 18°C lui permettant de conserver sa fraîcheur et ses arômes primaires. Bu jeune, ce vin est la cuvée idéale à servir entre amis, sans chichi, accompagnée de charcuteries, de rillons, de plateau de fruits de mer. Pour ceux qui souhaitent tester les accords mets-vins régionaux, rien n’égalera son mariage à un crottin de Chavignol !

Pouilly-Fumé Barre à Mine

Le sauvignon de cette cuvée est cultivé sur la nouvelle parcelle du domaine baptisée « Barre à mine », située sur une ancienne carrière de silex rouge. D’où vient son nom ? Tout simplement des travaux de plantations qui ont été réalisés, non pas à la pioche, mais… à la barre à mine ! Dans les chais, le vin est élevé en foudre et demi-muids entre 14 et 16 mois sur lies fines, avant de subir une fermentation alcoolique entre 18 et 20°C. Capable d’être conservé 15 à 20 ans, il mérite d’être carafé avant sa dégustation afin de faire ressortir sa minéralité pure, épicée, saline et surtout persistante !

Pouilly-Fumé Majorum

16/20 Bettane + Desseauve

Voilà une cuvée réalisée uniquement lors des grands millésimes qui peut aussi se conserver entre 15 et  20 ans. Vinifié et élevé en foudres, en demi-muids et en cuves inox sur lies fines pendant un an et demi, le vin subit une fermentation alcoolique entre 18 et 20°C. Un petit passage en carafe vous prouvera toute sa pureté, sa minéralité et ses saveurs de fruits exotiques et de pêche jaune. Le petit conseil d’iDealwine ? L’accompagner de plats riches afin de contrebalancer saveurs, aromes et textures. Il saura raviver des poissons en sauce, des volailles crémées, et, plus gourmand, du foie gras poêlé !

Pouilly-Fumé Les Bois de Saint-Andelain

16/20 Bettane + Desseauve

Comme son nom l’indique, ce vin provient de parcelles situées sur le point culminant de l’appellation : Saint-Andelain. Vinifié et élevé en foudre et demi-muids entre 16 et 18 mois sur lies fines, ce 100% sauvignon peut être gardé en cave pendant une petite quinzaine d’années. En bouche, sa minéralité et sa pureté font de lui un vin racé, rehaussé par de petites notes épicées.

Pouilly-Fumé Les Champs des Billons

A l’image de ses autres cuvées, Michel Redde signe un vin d’une minéralité pure, crayeuse, presque saline. Issu de terroirs calcaires, appelé « caillottes » de la commune de Tracy-sur-Loire, il a été élevé presque un an et demi sur lies fines en foudres et demi-muids. Notre petit conseil ? Le carafer afin de lui laisser développer tous ses arômes.

Tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

200 cuvées de Loire en achat direct : des plus mythiques aux plus pointues

Collection d’un amateur : 750 trésors de bordeaux et des autres régions

Quels accords à table avec les vins de Loire ?

Tout savoir sur Pouilly-Fumé sur FR3

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

grand cru jura savagnin

Le Château d’Arlay : un monument du Jura

S’il est un domaine familial qui semble incarner le Jura éternel, c’est bel et bien le Château d’Arlay. Celui-ci existe depuis… presque 1000 ans, et il est unanimement cité comme ...

Quiz des châteaux sur Facebook : les citations préférées des fans d’iDealwine

Le Quiz des châteaux d’iDealwine bat son plein sur Facebook. A la question « Quelle est votre citation préférée en matière de vin ?», les fans ont été nombreux à ...

Dernière minute : Parker note 91 et 94-95 les Chablis de William Fèvre !

C’est tout nouveau, ça date d’il y a quelques jours, à peine. Dans son dernier numéro du Wine Advocate, Robert ...