Le saviez-vous : la filtration, à quoi ça sert ?

On dit souvent que dans les milieux bien informés, rien ne filtre.

Mais comme moi, je ne suis jamais au courant de rien (:-0), je vais tout vous dire de cette opération somme toute courante, effectuée avant la mise en bouteille. Serrée, lâche, au charbon, tangentielle…, voici la filtration comme vous ne l’avez jamais imaginée.

Afin de débarrasser le vin de ses impuretés et avant sa mise en bouteilles, on le filtre. Cette étape importante permet d’éliminer les particules en suspension dans le vin, mais aussi les levures et bactéries pouvant altérer sa qualité ; cela lui donne une belle robe limpide (c’est pour cela que les vins non filtrés présentent un léger trouble). Si on filtre trop serré, on peut aussi ôter au vin des éléments souhaitables, comme de la couleur ou de la puissance aromatique.

Concrètement, le vin passe de façon frontale à travers un filtre qui retient les particules indésirables et laisse passer le filtrat. La filtration peut être de surface, les particules étant retenues par simple tamisage, ou de profondeur si les particules pénètrent à l’intérieur du filtre et y sont retenues.

Je vous passe les détails de toutes les catégories de matériaux utilisés, c’est assez technique (filtres à plaques, lenticulaires, à alluvionnage continu, rotatifs sous vide, à cartouches…*)

Autrefois on filtrait avec un filtre à charbon ; aujourd’hui le dernier cri c’est la microfiltration tangentielle. Cela consiste à faire passer le vin parallèlement (et non plus frontalement) à une membrane poreuse sous l’action d’un gradient de pression. Cette filtration présente des avantages par rapport à la filtration classique : elle ne produit pas de déchets solides (argument écolo), elle est plus facile à utiliser (argument de grosse feignasse), elle permet de réduire les doses de soufre (argument de gros consommateur), elle préserve mieux le potentiel aromatique du vin (argument de commercial) et c’est un gain de main d’oeuvre important (argument de patron). L’inconvénient ? Ca coûte un bras et ça consomme de l’eau et de l’énergie.

* Si vraiment vous êtes frustré, c’est par ici : http://www.vignevin-sudouest.com/publications/fiches-pratiques/filtration-vins.php

En savoir plus sur la vinification

Consultez les ventes de vin en cours

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Une fête de famille en perspective ? Champagne !

Le champagne est le vin de tous les instants et de tous les prétextes ; à l'apéritif ou à table, servi aussi bien sur un tartare de poisson qu'une volaille ...

Recette de la semaine : Petit salé aux lentilles

Anticipons un peu, sans perdre le moral : l’automne s’approche et avec lui le retour aux bons plats familiaux mijotés comme le petit salé aux lentilles. Un accord idéal avec ...

Recette de la semaine – Terrine de paleron de bœuf

L’été on a spontanément moins envie de plats de viande roboratifs. Sauf à les manger froids accompagnés d’une salade verte comme cette terrine facile à réaliser (la veille). Délicieux avec ...

Partage(s)