Le domaine des Hospices de Beaune pose le pied en terre chablisienne

Le domaine des Hospices  de Beaune gagne encore du terrain ! Jean-Marc Brocard, viticulteur chablisien, a en effet décidé de faire don (de son vivant) d’une parcelle de 20 ares en 1er cru aux Hospices de Beaune, reliant ainsi sa vie icaunaise avec ses racines costaloriennes. On pourra donc trouver en 2015, pour la première fois, du chablis étiqueté « Domaine des Hospices de Beaune».hospices de beaune

 

Le domaine des Hospices de Beaune est une sorte d’ovni dans le paysage viticole français. Il cultive et vinifie, avant de vendre ses vins à des acheteurs (principalement des maisons de négoce bourguignonnes, mais aussi quelques acheteurs privés, dont iDealwine !) qui se chargeront d’organiser l’élevage du vin et la commercialisation des flacons. Tous les ans, à l’automne, ces acheteurs se pressent donc lors de la très médiatique vente aux enchères des Hospices de Beaune, pour s’offrir une « pièce » de ces nectars de qualité. Le domaine reverse alors la totalité de ses bénéfices aux œuvres de charité.

Les terres du domaine sont pour l’immense majorité issues de dons de particuliers soucieux d’apporter leur pierre au bel édifice beaunois. Ainsi, depuis sa fondation en 1457, le vignoble des Hospices n’a cessé de grandir, en Côte de Beaune et en Côte de Nuits. Le don de Jean-Marc Brocard est cependant une petite révolution dans la mesure où le domaine n’a jamais produit de vin de Chablis. C’est d’ailleurs un vigneron originaire de Côte d’Or qui a souhaité relier sa nouvelle terre à ses racines. « Avec l’âge qui passe, j’étais soucieux d’en transmettre (des vignes, ndlr) à mon pays. […] Je suis originaire d’un petit village de Côte d’Or, Chaudenay-le-Château. Mes parents y étaient agriculteurs. Mon père a expiré aux Hospices de Beaune. Ils vivent de dons. C’est du concret, on sait où le don atterrit et à quoi il sert : conserver une valeur d’humanisme », a déclaré Jean-Marc Brocard au site yonne.fr.

Ludivine Griveau, régisseuse du domaine depuis la récente retraite de Roland Masse, s’est-elle réjouie de pouvoir exploiter, en collaboration avec les équipes du domaine Brocard, cette nouvelle parcelle. « La pente est modérée et le sol très pierreux, pauvre […]. Je suis ravie ! C’est d’abord un grand honneur que Jean-Marc Brocard et sa famille nous font. Je lui suis très reconnaissante »,  a-t-elle souligné.

La parcelle, qui devrait produire un peu plus de 1000 bouteilles chaque année, continuera d’être conduite en biodynamie. Très bien située, sur le premier cru de la Côte de Léchet, elle devrait donner des vins d’une belle minéralité. Pourtant, une question va devoir être soulevée : le chablis étant aujourd’hui bien souvent élevé en cuve inox, la sacro-sainte tradition d’élevage du domaine des Hospices de Beaune pourrait bien être remise en cause ! Affaire à suivre, et à déguster dès l’année prochaine.

PS : On attend désormais la réaction de la côte chalonnaise !

Voir les vins de Bourgogne en vente actuellement

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Ludivine Griveau devient régisseur du domaine des Hospices de Beaune

Hospices de Beaune : le régisseur Roland Masse tire sa révérence

Grands crus, premiers crus, accords mets et vins, tout savoir sur Chablis

Adriana Karembeu et Michel Drucker présideront la154e vente des Hospices de Beaune

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Crus Bourgeois : une espèce en voie de disparition ?

Nouveau rebondissement dans l’affaire des Crus Bourgeois : en février dernier, la Cour administrative de Bordeaux annulait l’arrêté de juin ...

chateau d'Arche

Œnotourisme : un circuit balisé dans les vignes du Château d’Arche

Munissez-vous de votre smartphone et venez arpenter les vignes du Château d’Arche! La propriété dévoile un circuit audioguidé dans son domaine.

Concours | Montpellier Sup Agro remporte le Sciences Po International Tasting 2019

Samedi 13 avril se tenait la 11e édition du SPIT, prestigieux concours de dégustation organisé par Sciences Po Paris. Récit, comme si vous y étiez.