Le domaine des Héritiers du Comte Lafon, le bon plan du Mâconnais !

Domaine-Heritiers-Comte-LafonPartez à la découverte de ce domaine emblématique du Mâconnais, conduit selon les principes de la biodynamie. Découvrez le millésime 2015 du domaine, à prix très sage.

L’histoire de ce domaine débute à la toute fin du XIXe siècle, par le mariage de Jules Joseph Barthélémy Lafon et Marie Boch, dont la famille est propriétaire-négociant à Meursault. Joseph Lafon, avocat de profession, devient maire de Meursault ; c’est notamment lui qui créa la Paulée de Meursault, en 1923. Dès 1931, il cessa ses fonctions au barreau de la Cour d’Appel de Dijon pour se consacrer à son vignoble des Comtes Lafon. Il agrandit son domaine par achats et échanges de parcelles. A sa mort, le vignoble est exploité en métayage, puis René Lafon, petit-fils de Jules, reprend le domaine en 1956. Il effectue d’importantes replantations et commence à mettre en bouteille les vins à la propriété. En 1984, Dominique Lafon prend la succession de son père. C’est lui, qui, en 1999, décida de racheter le domaine du Mâconnais, qui porte aujourd’hui le nom de domaine des Héritiers du Comte Lafon. Il a confié à Caroline Gon (qui possède également le domaine Frantz Chagnoleau avec son époux) l’exploitation du vignoble.

Le vignoble s’étend sur 26 hectares, répartis en trois principaux secteurs : la partie historique du domaine, à Milly-Lamartine et Bussières, le Clos du Four et le secteur de Viré-Clessé. Désormais, le vignoble possède également des vignes en AOC Saint-Véran et Pouilly-Fuissé. Comme dans son domaine de Meursault, Dominique Lafon conduit ses vignes selon les principes de la bio et biodynamie (non certifiée), depuis 2003.

En cave, les vinifications sont traditionnelles et parcellaires, peu interventionnistes et les élevages sont menés en demi-muids et foudres.

Le domaine des Héritiers du Comte Lafon affiche une progression constante et atteint aujourd’hui un beau niveau, tout en conservant des prix très sages. Il s’agit là d’une des valeurs les plus sûres du Mâconnais, offrant des vins tendus, tranchants, droits, cristallins, sapides et épurés. Des vins particulièrement prisés pour leur grand potentiel de garde.

Les vins du domaine des Héritiers du Comte Lafon actuellement en vente :

Mâcon Milly-Lamartine 2015 :

Un mâcon très vif et citronné produit par Dominique Lafon, l’un des plus grands vinificateurs de vins blancs au monde. Idéal pour accompagner les poissons et fruits de mer comme les Saint-Jacques.

Mâcon Clos de la Crochette 2015 :

Le Clos de la Crochette livre une robe très claire (jaune). Au nez, il exhale des arômes d’agrumes, des notes beurées et florales. La bouche présente une bonne acidité, de l’ampleur et de la longueur.

Mâcon Uchizy Les Maranches 2015 :

Le mâcon Uchizy Les Maranches livre une robe jaune, un nez fruité (pêche et agrumes) et floral et une bouche d’une belle ampleur, avec du gras et une certaine minéralité.

Mâcon Bussières – Le Monsard 2015 :

La cuvée Bussières – Le Monsard offre un bouquet fruité, aux arômes de fruits à chair blanche (pomme, pêche) et de fleurs (accacia), ainsi que de légères notes minérales (silex). La bouche, dense se structure autour d’une trame acide ; la finale offre une belle longueur.

Mâcon Milly-Lamartine Clos du Four 2015 :

Le Clos du Four livre une robe jaune pâle et un nez expressif qui exhale des arômes d’agrumes, des notes beurrées et de noisette. La bouche se distingue par un beau gras, marié à l’acidité et la longueur est appréciable.

Viré-Clessé 2015 :

Le viré-clessé arbore une jolie robe jaune paille, plutôt claire. Le nez offre des arômes de fruits exotiques et de fleurs. La bouche se montre gourmande, avec des arômes de fruits de la passion, équilibrée entre la rondeur et l’acidité minérale ; elle se termine sur une jolie finale pleine de fraîcheur.

Mâcon Clos de la Crochette 2015 :

Le Clos de la Crochette livre une robe très claire (jaune). Au nez, il exhale des arômes d’agrumes, des notes beurrées et florales. La bouche présente une bonne acidité, de l’ampleur et de la longueur.

Le domaine des Héritiers du Comte Lafon, ce qu’en disent les guides :

* La Revue du vin de France (une étoile / 3) :

Ce domaine, racheté en 1999, placé sous l’œil bienveillant de Dominique Lafon, a trouvé son style et sa vitesse de croisière. Il s’agrandit même grâce à l’apport de parcelles nouvelles qui forment ainsi un panel représentatif des beaux terroirs du Mâconnais. Caroline Gon gère la propriété au quotidien, où toutes les vignes sont conduites en bio et biodynamie. Ce domaine qui produit près de 150 000 bouteilles par an réalise un sans-faute. La cohérence de gamme et la capacité à gérer ce millésime 2015 traduisent un talent indéniable, qui oriente le domaine vers une étoile supplémentaire. L’an prochain, si les 2016 confirment cette dynamique.

Les vins : après le sans-faute des 2014, les 2015 étaient très attendus : nous n’avons pas été déçus. Le mâcon-prissé est bien tendu, d’un tranchant presque étonnant pour le millésime. Sa colonne vertébrale acidulée l’aidera à vieillir : un vin droit et pur. Le milly-lamartine nous permet de retrouver le profil de ce terroir. On joue sur le fil côté maturité. Vif, très citronné, il se montre chablisien comme l’était le 2014. Les Maranches s’avère toujours tendu, précis, avec un boisé modéré ; sa bouche salivante désaltère et rafraîchit plusieurs minutes. Le Monsard montre une vraie énergie ! Une lecture du millésime qui surprend, sans richesse ni embonpoint, avec un peps hors du commun. Aucune chance de se lasser après un verre ! Clos de la Crochette bénéficie d’un boisé luxueux, qui graisse ce séduisant jus à la ligne épurée. Clos du Four s’affiche d’une pureté cristalline, sapide, garante d’un dynamisme peu commun pour un 2015. Effet désaltérant indéniable et potentiel de garde évident. Le viré-clessé, moins ouvert lors de notre dégustation, demandera un peu de temps pour montrer ses atouts. Le pouilly-fuissé est fort en minéralité, avec une empreinte crayeuse et saline particulièrement marquée. Il clôt une gamme dont le potentiel de garde s’avère très élevé, qu’il faudra attendre avec patience, et inviter à table.

* Bettane+desseauve (trois étoiles / 5) :

Dominique Lafon a fondé ce domaine du Mâconnais en 1999, les 21 hectares sont conduits en agriculture biologique sous la houlette de Caroline Gon.

Voir les vins du domaine des Héritiers du Comte Lafon actuellement en vente

Voir tous les vins blancs de Bourgogne actuellement en vente

Voir tous les vins en vente

Recherchez la cote d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Vous aimerez aussi

a year in burgundy

Documentaire « Une année en Bourgogne » : sept grands domaines à suivre au jour le jour

Découvrir les coulisses des plus grands domaines bourguignons ? Ce n’est plus un rêve, le documentaire « une année en Bourgogne », disponible sur iTunes, vous y emmène !

domaine fritz haag

Le domaine Fritz Haag, un orfèvre allemand du riesling

Le domaine Fritz Haag fait partie du trio des grands orfèvres allemands du riesling avec Egon Müller et Joh. Jos. ...

Quels accords avec votre volaille de Noël ?

Simplement rôtie ou subtilement farcie, qu’elle soit chapon, poularde, oie ou pintade, la volaille est la reine des repas de Noël. Mais quelle est la belle bouteille qui accompagnera votre ...