Le Château Bellefont-Belcier vendu à un Chinois : une première pour un grand cru classé de Saint-Emilion

bellefont belcierUn groupe d’investisseurs chinois vient d’acheter le Château Belfont-Belcier, à Saint-Emilion. C’est le premier grand cru classé cédé à des Chinois.

Depuis quelque temps, les investissements chinois dans le vignoble bordelais se multiplient. Mais il faut bien reconnaître que les châteaux achetés n’étaient pas, jusqu’à présent, des propriétés de premier plan. Le phénomène s’amplifiant, il était prévisible qu’un jour ou l’autre, un grand cru classé passe dans l’escarcelle d’investisseurs chinois. C’est désormais chose faite avec le Château Bellefont-Belcier, superbe terroir de Saint-Émilion et grand cru classé. Dominique Hébrard, Alain Laguillaumie et Jacques Berrebi, les trois associés à qui appartenait le château, cherchaient à le vendre depuis un bon moment. Le prix d’achat n’a pour l’instant pas été révélé. L’intermédiaire Frank Lagorce, qui organisé la vente, a simplement déclaré que l’offre, jugée « sérieuse », avait été acceptée par les propriétaires.

L’acquéreur est un industriel qui exerce son activité dans le domaine de la métallurgie, et emploie 20000 personnes.

Quelle peut être une offre sérieuse pour ce type de domaine ? Sachant que le prix d’un grand cru classé de Saint-Emilion se situe entre un et deux millions d’euros par hectare (voire beaucoup plus quand on évoque le cas de château Figeac), que la propriété compte 20 hectares en appellation (dont 13 plantés) et que depuis plusieurs années les Chinois rêvent de s’offrir un grand cru classé, on ne serait pas surpris de voir le prix de vente atteindre, ou même dépasser les 30 millions d’euros.

Toutefois, la transaction n’a pas encore été finalisée. Elle est en ce moment entre les mains de la Société d’aménagement foncier et d’établissement rural (SAFER), en charge de vérifier que la transaction respecte certaines normes en termes de respect de l’équilibre agricole, environnemental, économique et social. L’étude du dossier peut prendre plusieurs mois et aucune information ne sera révélée d’ici là.

Le Domaine Bellefont-Belcier appartenait à l’origine à une puissante famille bordelaise : à la fin du XVIIIe siècle, le Comte Louis-François de Belcier avait d’abord fondé le vignoble pour ensuite, au début du XIXe, édifier le château qu’il nomme Bellefont (diminutif de « Belle Fontaine », en référence aux nombreuses sources à proximité du château issues du coteau argilo-calcaire). Bellefont-Belcier est ensuite vendu en 1871. Puis après diverses opérations, le domaine est acquis vingt ans plus tard par la famille Faure. Pierre Faure, ingénieur agronome debellefont belcier renom, fait alors construire une cuve circulaire, véritable joyau du château et conservée intacte depuis sa construction. Le vignoble de Bellefont-Belcier devient à cette époque l’une des propriétés phare de Saint-Emilion. La famille héritière qui perpétue la vocation viticole de Bellefont-Belcier, reste propriétaire du château jusqu’en 1994, année de la cession à Jacques Berrebi, Alain Laguillaumie et Dominique Hebrard. PDG de la maison de négoce Hébrard SA, ce dernier était, jusqu’à sa cession en 1999, co-propriétaire du Château Cheval Blanc.

 

A lire également :

 

Le Château de Gevrey-Chambertin vendu à un investisseur chinois

 

Le géant chinois de l’agroalimentaire SSCW rachète le négociant DIVA Bordeaux

 

L’actrice chinoise Zhao Wei investit à Saint-Emilion

 

Rachat du Château Barateau à Bordeaux : tchin-Chine !

 

Grande première : un Chinois achète des vignes en Bourgogne !

 

Bordeaux : des investisseurs chinois rachètent quatre domaines viticoles

 

Un milliardaire chinois achète le château Chenu Lafitte

 

Saint-Emilion : les terroirs en fusion… et en question à l’issue du nouveau classement

 

Haut-Corbin et Grand-Corbin : fusion à Saint-Emilion !

 

Le nouveau classement de Saint-Emilion ré-ouvre le débat

 

 

En savoir plus sur les vins de Bordeaux

Consulter les ventes de Bordeaux sur iDealwine

Consulter le prix d’un vin

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Dégustation Hong-Kong

Premier Masterclass iDealwine à Hong Kong

L’occasion de notre présence au premier salon de ProWine Hong Kong nous a conduit à organiser une série de dîners ...

Nouveau chef de cave Pol Roger

Champagne : changement de tête chez Pol Roger

L'actuel chef de cave de la maison de Champagne Pol Roger, Dominique Petit, partira à la retraite le mois prochain, et c'est Damien Cambres, ancien directeur de la coopérative la ...

Dégustation : la totale du Clos des Fées d’Hervé Bizeul à Paris

Le 18 mai, Hervé Bizeul, le propriétaire du domaine du Clos des Fées (Roussillon) présentait l’ensemble de ses vins à Paris. Une occasion unique de (re)découvrir une gamme qui ne ...