Jean-Baptiste Sénat, vigneron artisan au pays du Minervois

Jean-Baptiste Senat iDealwine vin Languedoc

Jean-Baptiste Senat, vigneron emblématique de la jeune appellation du Minervois, est un travailleur modeste et acharné. Amoureux de son terroir, dont il donne une définition bien à lui, il a à cœur de produire, année après année, « des vins qui donnent de l’émotion ». De véritables vins d’artisan, au sens le plus noble du terme.

C’est coincé dans les méandres de la vie parisienne, entre ses parcours universitaires (histoire de l’art et sciences politiques) et son agitation quotidienne, que Jean-Baptiste Senat décide à 27 ans de reprendre le domaine familial de près de 15 hectares, à Trausse, dans le Minervois.

Jean-Baptiste Senat iDealwine vin Languedoc

En 1996, le Languedoc est pour lui la terre idoine pour cette nouvelle aventure alors que l’AOC Minervois n’avait que 11 ans. Déterminé à produire des vins propres, il y arrive comme un ouragan, avec son obsession. Toutefois, s’il a déjà une idée précise de ses méthodes de viticulture, il n’a pas encore celle du vin. Ainsi, c’est avec et dans cette AOC que Jean-Baptiste naît en tant que vigneron, dans ce « pays de vignes mais pas de vins » où tout reste à faire.

Son aventure commence donc avec l’application d’une culture bio, sans label. Et, même si le nom de la pratique n’était pas aussi galvaudé qu’aujourd’hui, Jean-Baptiste est fier de se réclamer de la trempe des vignerons naturels. Le Languedoc constitue, à cet égard, un véritable laboratoire des vins naturels ou de vignerons avant-gardistes. Jouissant d’une indépendance économique du fait d’un prix du foncier modéré et des ventes dopées par les amateurs en quête d’excellents rapport qualité-prix à l’heure où des régions sont devenues inaccessibles, certains vignerons du Languedoc ont choisi de ne pas s’empêtrer les traditions séculaires d’autres appellations pour créer leurs propres méthodes de travail.

Jean-Baptiste Senat iDealwine vin Languedoc

Jean-Baptiste Senat rapproche la sienne de celle d’un artisan, au sens le plus noble du terme. Il s’agit, pour lui, de rentrer des raisins sains et de retranscrire une émotion en bouteille. « Le vin parle au cœur » nous confie-t-il. Cela doit rester une affaire de partage, avant tout, mais aussi et surtout de sentiment. C’est dans cette optique seulement que son travail biologique prend sens. L’artisanat c’est aussi, dans une certaine mesure, la possibilité de créer. Or, dans une région où tout est à concevoir, il faut peut-être, et avant tout, être artisan.

S’il reste beaucoup à faire dans le Minervois, c’est sur de la notion de terroir qu’il faut se pencher. Ce mot, souvent déprécié et profondément rattaché à l’histoire de la viticulture bourguignonne, a pris le sens d’une révélation de la nature du sol par le raisin dans le vin. Au domaine Jean-Baptiste Senat, sans pour autant nier la réalité du sol, le terroir prend une acception légèrement différente. Il ne s’agit pas (par le mot terroir) d’évoquer la vérité a priori du sol, mais bien d’inclure ce mot dans son historicité. En effet, pour le vigneron, le terroir a une histoire. Il est la combinaison entre une terre, un sol, des pratiques viticoles et un climat. Il ne s’agit pas de brandir une vérité ancestrale mais bien de mettre en avant le fait que, sur ces terres, le terroir est d’abord une histoire d’adaptation entre des pratiques viticoles saines et un matériel végétal adapté et au sol et au climat. A cet égard, Jean-Baptiste Senat entend faire réfléchir sur l’intelligence du terroir dont il a hérité. Si le carignan ou le mourvèdre composent une grande partie de son encépagement, c’est grâce à leur capacité de résistance aux fortes températures, à la sécheresse et au vent.

Jean-Baptiste Senat iDealwine vin Languedoc

Dans cette optique, il entend donner une réponse au réchauffement climatique. Pour lui, nul besoin d’irriguer les vignes ou d’acidifier les moûts. Il suffit de réintroduire des cépages locaux (des cépages du terroir, donc) et des pratiques viticoles adaptées à la localité. Citons ainsi la taille en gobelet qui créé une ombre maximale afin de préserver les raisins de la chaleur du soleil. Ainsi, il préserve autant la vigne que le vin des intrants, tout en apportant une solution locale. Vous l’aurez compris, s’il se dit vigneron nature, il l’est jusqu’au bout. Pour lui, le terroir est autant la solution que le problème.

Jean-Baptiste Senat iDealwine vin Languedoc

Vigneron nature, véritable artisan, mais aussi vigneron de terroir. Voilà comment se définit Monsieur Senat. Pourtant, depuis 1996, son style n’a pas été linéaire. Si au début, et comme beaucoup de ses pairs, il s’orientait facilement vers des vins sombres au fort degré alcoolique et adorait les grenaches du Rhône sud titrant à 15 degrés, il s’attache aujourd’hui à signer des vins digestes, marqués par l’élégance, la pureté et la précision du fruit. En tant que vigneron nature, il ne fait ni concession ni compromis sur la qualité du vin. S’il ne filtre pas et ne colle pas ses vins, il les garde assez longtemps pour qu’ils ne soient pas troubles ni marqués par des odeurs de brett ou d’oxydation. Dans sa quête de vins digestes et purs, il a réintégré des vieilles variétés adaptées à son terroir (le picpoul noir et le terret, cépages robustes, aux couleurs claires et à l’acidité haute) qu’il a complantées. Il a par exemple lancé la cuvée Amalgame, un assemblage de grenache blanc, gris et noir qui ont macéré ensemble. Habituellement les grenache gris ou blanc sont vinifiés séparément comme vins blancs, ou rosés. Or, en les associant au grenache noir, ils offrent des vins aux acidités plus hautes et naturellement équilibrés.

Jean-Baptiste Senat iDealwine vin Languedoc

Jean-Baptiste Senat l’admet : « la voie du Languedoc c’est la voie de l’assemblage ». Et c’est dans cette optique qu’il travaille chacun de ses vins. Assemblage de terroirs, de cépages et de sols. C’est seulement à cette condition que le domaine peut tirer des équilibres parfaits dans chaque cuvée : chercher la fraîcheur de vieux carignans aux tannins un peu fougueux, en l’associant à la suavité d’une grenache.

En cave, les pratiques du domaine vont toujours dans le sens de la fraîcheur et de la pureté des vins, tout en respectant une philosophie naturelle : ni intrant ni bricolage. Seule parle la qualité du raisin récolté. Les fermentations se déroulent grâce aux levures indigènes, le soufre est ajouté à très faible dose, une fois les fermentations réalisées. Dans un souci de transparence le domaine publie l’intégralité de ses analyses sur son site internet : « chez les Senat, nous n’avons rien à cacher ».

Vigneron généreux, au franc parler agréable, Jean-Baptiste Senat n’hésite pas à nous partager sa passion des beaux vins, respectueux du passionné qui les boit autant que du sol qui les a vu naître. Goûter son vin c’est comprendre l’émotion qu’il essaie de retranscrire dans ses cuvées.

Jean-Baptiste Senat iDealwine vin Languedoc

Domaine Jean-Baptiste Senat, ce qu’en disent les guides :

Guide Vert de La Revue du vin de France – 1* sur 3

Vigneron et vinificateur doué, Jean-Baptiste Senat s’est installé en 1996 avec son épouse Charlotte sur le domaine familial, avec l’ambition de le reprendre sérieusement en main. Modèle pour les jeunes vignerons de la région, le couple Senat fait partie de cette génération fertile et dynamique qui donne au Languedoc ses lettres de noblesse, grâce à des vins de gourmandise (Arbalète et Coquelicots ou La Nine) et des cuvées d’artisan (Mais Où Est Donc Ornicar, Le Bois des Merveilles). Les grenaches, conduits pour obtenir de petits rendements, s’expriment tout en finesse. Avec d’énergiques mourvèdres, ils constituent les fondamentaux du domaine.

Les vins : Amalgame est un rouge à la couleur claire, au parfum floral et à l’expression de petits fruits rouges acidulés. Nous avons un faible pour Arbalète et Coquelicots, une expression fine, florale de grenache en vendange entière, un vin subtil et expressif aux tanins souples. Ornicar a encore un côté primeur sur ce 2019, des fruits noirs et rouges, de fines épices, à suivre… Vin à la structure plus ancrée, La Nine s’exprime autour d’un carignan épicé au fruit noir charnu. Il ne faudra surtout pas passer à côté du Bois des Merveilles, qui offre une onctuosité immédiate, soutenue par des épices et des notes de garrigue. Le fruit dense en fait le vin de patience du domaine qui se patine avec le temps.

Guide Bettane et Desseauve – 2* sur 5

Jean-Baptiste Sénat, vigneron talentueux et perfectionniste, la sensibilité à fleur de peau, ne cesse de se remettre en question pour progresser. Il exploite 15 hectares dans la partie centrale du Minervois, qui n’est pas la plus chaude mais la plus sèche. Le style des vins recherche la buvabilité et la finesse. Arbalètes-et-coquelicots, inspirée de Guns and Roses, est une entrée de gamme destinée aux copains. La-nine est un métissage de vignes jeunes et de vieux carignans issus d’un patchwork de terroirs. Mais-où-est-donc-ornicar mixe des cinsaults et des grenaches, le-bois-des-merveilles montre généralement un beau caractère.

Les vins de Jean-Baptiste Senat en vente sur iDealwine 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Chateau Les Carmes Haut Brion iDealwine

Château Les Carmes Haut-Brion | Un joyau artistique et novateur au cœur de Bordeaux

Nous avons la fierté de vous parler ce château qui, depuis quelques années, connaît un succès fulgurant et qui a récemment rejoint le réseau d’iDealwine.

Le domaine partagé de Gilles Berlioz (Savoie) : des vignes cultivées comme un jardin

Gilles Berlioz est un surdoué de la viticulture et de la vinification sur son petit domaine de 5 hectares bichonnés comme un jardin. « Incontournable », d’après La RVF.

Saumur

Saumur, Vouvray, Montlouis : les différentes expressions du chenin dans la Loire

La Bourgogne en est sans doute le meilleur exemple : un même cépage peut offrir des expressions très différentes en fonction des terroirs et plus précisément des sols où il ...