Vignobles du monde, le guide d’iDealwine (partie 1)

S’il y a bien un seul secteur dont on peut se dire que l’herbe n’est pas plus verte ailleurs qu’en France, c’est sans doute le vin. Et pourtant, il existe à travers le monde de fabuleuses régions viticoles. Le problème, c’est qu’on ne sait pas toujours par où commencer. Suivez alors le guide, iDealwine vous emmène faire le tour du monde.

Il est vrai que notre vignoble regorge de pépites, et qu’une vie ne serait pas suffisante pour toutes les découvrir. Nous plaidons donc coupable sur notre trop mince connaissance du vignoble mondial. A notre décharge, il est difficile de trouver des références internationales en nombre pour y remédier. A l’occasion de la vente iDealwine vins du monde, nous nous sommes donc attelés à la rédaction d’un petit guide destiné à vous faire découvrir les vins du monde.

Le terme de « nouveau monde », bien qu’imparfait désigne tous ces territoires où la vigne fut plantée récemment : Amériques, Afrique du Sud et Océanie. Contrairement à l’Europe, vous ne trouverez pas ou presque de cépages endémiques dans ces régions. Il faut dire que la vigne fut façonnée par l’homme depuis l’Empire Romain sur tout le pourtour méditerranéen. Au fil des siècles, l’homme a sélectionné les cépages selon leur rendement, leurs caractéristiques et leur adaptation à un climat donné. En comparaison, les cépages endémiques des zones « vierges » n’ont pas subi ce travail de sélection, et les espèces découvertes sur place n’ont pas donné de résultats satisfaisants. Ce sont donc des cépages européens qui ont été plantés, par des pionniers, des colons, ou plus récemment des vignerons européens assoiffés de nouvelles découvertes.

S’intéresser aux vins du monde c’est donc découvrir l’adaptation des cépages qui nous sont familiers, et qui ont été vinifiés avec des paramètres climatiques et géologiques totalement différents. Ce n’est pas étonnant que de grandes familles viticoles, les Drouhin, Rothschild ou encore Chapoutier soient partis explorer ce nouveau terrain de jeu. Partir faire ses classes en Afrique du Sud, aux USA, ou encore en Nouvelle-Zélande avant de reprendre un domaine, est même devenu incontournable tant les nouveaux vignobles affranchis du poids de la tradition innovent de manière effrontée.

Nous vous proposons de découvrir six des grands pays viticoles, et quelques-uns des meilleurs producteurs : Etats-Unis, Chili, Argentine dans une première partie, Afrique du Sud , Australie et Nouvelle-Zélande dans une seconde partie.

Les vins des Etats-Unis

L’histoire de la viticulture en Amérique fut semée d’embuches. Arrivés à la fin du XVIème siècle sur le continent Américain, les premiers colons ont tenté – en vain – pendant deux siècles de planter des cépages européens. Il faut le dire la côte est des USA, avec son énorme amplitude thermique convient mal à la vigne. De plus, les pieds de vignes européens étaient attaqués par un mystérieux insecte : le phylloxéra. Des cépages locaux, issus non pas du vitis vinifera mais du vitis lambrusca y résistaient. Mais les vins étaient foxés et le rêve de Thomas Jefferson de voir naitre un grand vin américain s’éloignait.

La prohibition acheva la viticulture Américaine qui reposait alors sur un hybride spontanée entre vinifera et lambrusca. Ce n’est que dans les années 1960, sous l’impulsion de personnalités du vin comme Robert Mondavi que la viticulture Américaine débuta réellement. Les cépages européens furent introduits, greffés sur des pieds américains surtout le cabernet sauvignon, le merlot et le primitivo appelé zinfandel aux Etats-Unis. Des vignes sont présentes dans de nombreux Etats Américains mais c’est sur la côte Ouest, principalement en Californie, en Oregon, et à Washington que les résultats les plus probants furent obtenus. En 1976, le jugement de Paris consacra la viticulture Américaine.

Les AVA

Il s’agit du système d’appellation américain sensé correspondre à nos AOC. Dans les faits, il correspond davantage à nos IGP. Le cahier des charges est en effet très souple et il suffit que 85% des raisins proviennent de la zone en question pour bénéficier de l’AVA. Les AVA ne réglementent pas généralement l’usage de tel ou tel cépage. Pour l’indiquer sur l’étiquette, il faut que la proportion du cépage mentionné soit supérieure à 75%.

Les vins de Californie

90% du vin produit aux Etats-Unis vient de Californie ! Deux grandes régions viticoles se partagent la production Américaine, la Sonoma Valley et l’incontournable Napa Valley : deux rivières parallèles qui se jettent dans la baie de San Pablo (baie de San Francisco).

La Sonoma Valley

Moins célèbre que la Napa Valley, la Sonoma Valley, qui s’étend de Cloversale au nord jusque San Pablo Bay au sud, est deux fois plus vaste avec 400 000 hectares. On y retrouve de nombreux cépages mais les plus répandus sont en blancs le chardonnay (réservé aux climats plus froid) et le sauvignon. En rouge, le cépage plus répandu est le pinot noir, suivi par le merlot, le cabernet sauvignon et le zinfandel qui trouve ici son terroir de prédilection. Le pinot noir est plus coloré et plus riche que celui de l’Oregon. Le domaine Marcassin réalise dans cette région de superbes chardonnays et pinot.

Napa Valley

C’est le terroir de prédilection des cépages bordelais et en particulier du cabernet sauvignon. On y plante également du zinfandel. En blanc (plus minoritaire), on trouve du chardonnay et du sauvignon. Le climat est chaud mais tempéré par la baie de San Pablo au nord. On notera que dans cette région l’irrigation est permise. Certains producteurs utilisent des barriques françaises, d’autres utilisent des fûts américains qui ont la particularité de marquer le vin d’arômes de noix de coco.

Parmi les meilleurs producteurs, citons le cultissime Screaming Eagle, Grown Bryant Winery, Spottswoode, Abreu, les vins de Robert Mondavi (même si la gamme est très large et le niveau assez hétérogène), sans oublier Opus One (né de l’alliance entre les familles Rothschild et Mondavi).

Et aussi… Juste au sud d’Oakland en face de San Francisco se trouvent les montagnes de Santa Cruz. Dans cette plus petite région des producteurs très qualitatifs comme Monte Bello qui avait brillé lors du jugement de Paris ou Bony Doon qui réalise de superbes vins à base de cépages rhodaniens méritent le détour. Enfin, plus au sud, au nord de Los Angeles, se situe l’excellent domaine Ojai.

Les vins de l’Oregon

Les vins de l’Oregon sont réalisés autour du 45ème parallèle tout comme Bordeaux ou la vallée du Rhône nord (vous connaissez peut-être la cuvée Parallèle 45 produite dans le Rhône par Jaboulet). La région ne compte que 10 000 hectares de vignes, soit l’équivalent du Beaujolais. Mais c’est ici que l’on trouve la plus belle expression du pinot noir des Etats-Unis. La couleur est plus profonde pour les pinots de l’Oregon en comparaison avec ce que produit la Bourgogne, mais rien à voir avec ceux de Californie. En bouche, l’expression est généralement plus ronde, marquée par une très légère sucrosité. En blanc, on trouve majoritairement du pinot gris. Contrairement à la Californie, le vignoble est ici très morcelé entre de nombreux producteurs. Comme si l’on retrouvait l’opposition Bourgogne/Bordeaux… Par ailleurs, l’AVA est plus restrictive (100% des raisins doivent venir d’Oregon).

Parmi les meilleurs producteurs citons Drouhin, Louis Jadot, Liger-Belair ou Méo-Camuzet, venus exploiter aux Etats-Unis leur savoir-faire bourguignon.

Et aussi… Sachez que l’on trouve également de superbes rieslings dans l’Etat de Washington voisin, où l’amplitude thermique est également très forte.

Les vins du Chili

Alors que les colons américains échouèrent à implanter le vitis vinifera, les conquistadors y parvinrent. Aujourd’hui encore, le Chili est l’un des seuls vignobles au monde à ne pas avoir été contaminé par cette maladie… Les plants de vignes attaqués au nord donnaient de très beaux résultats au sud. Le Chili est une bande de terre de 4000 km de long, coincée entre l’Océan Pacifique et les Andes. Son vignoble est principalement concentré au centre, entre Santiago au nord et la région de Maule au sud. Le vignoble est très morcelé, tout particulièrement ceux de Valparaiso au nord et Malleco au sud. Les journées chaudes et les nuits très fraiches donnent des équilibres très intéressants pour les rouges et les blancs. Les vins sont irrigués lors de la fonte des neiges des Andes.  La grande différence avec le reste du monde est le relatif isolationnisme du Chili du point de vue du matériel végétal. Il existe encore des individus uniques descendants des plans des colons espagnols (sauvignon etc.). Mais la « population » tend à se mondialiser. Les producteurs peuvent importer des plans européens en respectant un protocole de quarantaine drastique. Une démarche notamment entreprise par l’équipe de Lafite à Los Vascos.

Le Chili est principalement connu pour son rouge. Le cabernet sauvignon donne ici de superbes résultats et représente le cépage le plus planté (1/3 du vignoble), suivi par le chardonnay et le sauvignon (blanc, gris et même vert). Le carmenère a petit à petit remplacé le merlot (longtemps confondu d’ailleurs avec le carmenère). Cépage très tardif et productif, celui-ci donne de très beaux résultats au Chili sur les sols très pauvres. Il est devenu en quelque sorte, l’un des cépages identitaires du pays.

Outre Lafite avec Los Vascos, l’autre branche de la famille s’est implantée au Chili en partenariat avec Concha y Toro pour créer Almaviva.

Les vins d’Argentine

L’Argentine  a la particularité de cultiver la vigne dans des conditions extrêmes, presque tropicales pour Salta, et très froides pour la Patagonie au sud. La vigne est également cultivée à des altitudes très élevées. Les régions de La Rioja et San Juan (où l’on plante de la syrah) commencent à produire de jolis vins, mais la région phare est évidemment Mendoza (60% de la production).

Cette très vaste région autour de la ville éponyme se situe en face du vignoble chilien, séparée par les Andes. Le climat est extrêmement sec l’été avec une pluviométrie quasi nulle. Et cette oasis n’existe qu’avec l’aide de l’irrigation, alimentée par la fonte des neiges des Andes. Le vignoble est situé en altitude (plus de 1000 mètres). Les nuits très froides confèrent aux vins une belle acidité.

Le cépage roi est évidemment le malbec que l’on associe avec du cabernet sauvignon, du cabernet franc, du carmenère, du merlot ou encore du tempranillo. Le malbec donne des vins charpentés, fort en alcool mais équilibrés par une acidité marquée. Il en résulte des vins très fruités, avec des arômes de cassis ou de mûres, confits voire confiturés.

En blanc, on trouve majoritairement du pédro gimenez (venu d’Espagne mais à ne pas confondre avec le pédro ximenez), des cépages européens plus classiques (chardonnay, viognier, chenin, sauvignon) et ce qu’on appelle localement le torrontés (croisement de muscat d’Alexandrie et de criolla chica).

Parmi les coups de cœur argentin d’iDealwine citons le domaine Atamisque (qui élève son vin en barriques françaises) et le domaine El Enemigo.

Dans une seconde partie, nous vous emmènerons à la découverte de l’Afrique du Sud, de l’Australie et la Nouvelle Zélande.

Découvrir les vins étrangers en vente sur iDealwine

Voir les vins américains actuellement en vente.

Voir les vins argentins actuellement en vente.

Voir tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :
Luca Roagna, la nouvelle icône de Barbaresco

Glenelly : un domaine à suivre en Afrique du sud

 

  • Voir les commentaires (1)

  • Margaux

    Merci pour cette article très intéressant, en attendant que les vins du nouveau monde ne viennent surpasser les vins de l’ancien monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

john claire

iDealwine à Shanghai : une Wine Experience en terre chinoise

L’équipe d’iDealwine participait il y a quelques jours, et pour la première fois, à la Wine Experience Bettane Desseauve de Shanghai. Une première incursion au cœur de la Chine « ...

Adriana Karembeu et Michel Drucker présideront la154e vente des Hospices de Beaune

Adriana Karembeu et Michel Drucker seront les présidents de la vente des Hospices de Beaune (154ème édition) qui se tiendra le dimanche 16 novembre. Ils seront accompagnés du multiple champion ...

Henri Bonneau, une légende à Châteauneuf du Pape

Les vins d’Henri Bonneau sont uniques en leur genre. Le domaine minuscule (à peine 6 hectares), est planté à plus ...