Grange des Pères | Disparition de Laurent Vaillé, créateur du domaine

Grange des Pères
Domaine de la Grange des Pères, l’œuvre de Laurent Vaillé

Le Languedoc est en deuil : la région a perdu une figure qui a largement contribué à son renouveau et à son succès. Bref récit d’un destin discret mais non moins exceptionnel.

Le monde du vin a perdu une figure vendredi 30 avril 2021 : Laurent Vaillé, fondateur du domaine de La Grange des Pères, s’est éteint dans sa 58ème année.

Discret et introverti, Laurent Vaillé a pourtant beaucoup apporté à l’univers du vin et, avant tout, à sa région, le Languedoc-Roussillon, réputé pour son sursaut qualitatif initié dès le début des années 1990. Il faut dire que l’homme ne partait pas de rien. Celui qui a repris le domaine familial en 1988 avait préalablement effectué ses premiers pas dans les traces des plus grands : Trévallon en Provence, Château Rayas à Châteauneuf-du-Pape, Gérard Chave dans la vallée du Rhône septentrionale et le domaine Coche-Dury en Bourgogne. Après s’être établi, il a complété son domaine de parcelles plantées sur le massif de l’Arboussas jusqu’à posséder onze hectares. Particulièrement convoitées, celles-ci se définissent par leur situation à 300 mètres d’altitude ; en face du Larzac, leur orientation vers le nord et la fraîcheur ambiante. Autrefois cultivées par des moines puis par les ouvriers des tanneries, elles étaient à l’abandon jusqu’à ce que Laurent Vaillé s’y intéresse de près. Celui-ci avait en effet l’ambition d’y créer un très grand vin équilibré par une énergie noble.

Son succès, Laurent Vaillé le devait aussi au choix qui présidait à l’élaboration de ses cuvées, fruits d’assemblages savants et atypiques. Ainsi, son rouge comprenait de la syrah, du mourvèdre et du cabernet-sauvignon et, le blanc – rare-, de la marsanne, de la roussanne et du chardonnay. Toutes ces variétés n’entrant pas dans le cahier des charges de l’appellation Coteaux-du-Languedoc, les vins étaient alors classés en vin de Table puis en vin de France. Certains connaisseurs pointus y percevaient la finesse de certains grands bourgognes. Une identité saluée par les amateurs qui ont porté son premier millésime à son sommet en décembre 2019 sur iDealwine, un flacon de 1992 ayant été adjugé à 5 219€. Ce résultat record témoigne de la capacité d’un homme, d’un domaine, à braquer les projecteurs du monde entier sur une région viticole. Le domaine de la Grange des Pères figure parmi les propriétés les plus recherchées dans les ventes aux enchères, elle se place, avec plus de 1000 flacons adjugés en 2020, au 18ème rang des domaines les plus présents*.

Le succès de Laurent Vaillé, bien au-delà de sa région, ouvre ainsi la voie vers la découverte de vignobles méconnus, qui sortent des sentiers battus et des appellations traditionnelles. Un immense espoir, donc, pour les vignerons talentueux qui lui emboitent le pas et s’inspirent de sa démarche, dans sa région du Languedoc, et bien au-delà.

Aniane Languedoc Grange des Peres

Le succès planétaire de ses vins rend hommage au talent visionnaire de ce vigneron hors pair, dont ses proches retiennent la pudeur et la sensibilité. Le maire d’Aniane Philippe Salasc a salué en Laurent Vaillé le « Mozart du vin ». Les notes de la partition hors norme qu’il a écrite et interprétée durant près de 30 ans continueront de raisonner dans les mémoires de ceux qui auront eu la joie de partager avec lui de beaux moments d’amitié. Toute l’équipe d’iDealwine tient à témoigner ses sentiments les plus respectueux à ses proches et à tous ceux qui ont eu l’honneur de travailler à ses côtés… Quant à ses flacons, aujourd’hui témoins d’un temps révolu et du génie d’un homme, gageons qu’ils continueront, et pour longtemps, d’enchanter le palais des amateurs de grands vins.

Retrouvez plus d’information sur le domaine de la Grange des Pères sur iDealwine

Retrouvez les vins du Languedoc en vente sur iDealwine

*Classement établi dans le Baromètre iDealwine 2021 des enchères de vin.

  • Voir les commentaires (4)

  • Grand SICO

    Bonjour,
    Je suis passablement écœuré de voir une vente aux enchères aussi opportuniste des vins du domaine aussi peu de temps après le décès de Monsieur Vaillé.
    Je ne suis pas certain du tout que cela soit la meilleure façon de « témoigner de vos sentiments les plus respectueux à ses proches et à tous ceux qui ont eu l’honneur de travailler à ses côtés… » comme vous l’écrivez dans cet article.
    J’y vois plutôt une attitude de charognards se jetant sur une carcasse encore tiède.
    Bien sur nous sommes bien conscient que vous n’êtes pas une société philanthropique mais cette vente, si précoce, aux prix si outrageusement élevés, n’est certainement pas le meilleur moyen de prouver votre respect.
    Client de votre site, passionné comme tant d’autres, je suis déçu par cet état d’esprit, ou l’argent passe avant tout : la dignité, la déontologie, le respect.
    H.M.

    • iDealwine

      Monsieur,
      Nous tenons à vous préciser que les vins actuellement proposés aux enchères étaient présents dans les catalogues de vente préalablement à la disparition de Monsieur Vaillé. Si vous regardez les niveaux des estimations qui avaient été fixés, ils sont parfaitement en ligne avec les cours observés jusqu’à il y a quelques jours. Nous ne sommes en rien responsables d’une hausse brutale du niveau des enchères, liée aux surenchères entre acheteurs. Les mots que vous employez à notre égard sont parfaitement infondés.
      Sincèrement,
      La rédaction

  • Balliet

    R.I.P. Monsieur Laurent VAILLE

  • Stéphane

    J’aime le vin, j’aime ses artisans, j’aime la ténacité de tous ces précurseurs jetant les codes avec beaucoup de respect évidemment… je ne connaissais pas personnellement Mr Vaillé et pourtant en buvant ses vins c’était comme si je lisais en lui: charismatique, déliquat d’une incroyable sensibilité le tout dans un bain de générosité…
    Je tiens à saluer cet homme, son courage.
    Je tiens à saluer le paysan, l’artisan qu’il était.
    Je tiens à saluer l’artiste.
    Je suis triste…

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

foto_visita_3_1

Vega Sicilia retire 500 000 bouteilles du marché !

La célèbre bodega espagnole Vega Sicilia vient d’écrire une lettre à ses clients leur annonçant le rappel de la cuvée Pintia 2009, et en leur proposant de les remplacer par ...

La Conseillante, Figeac et consorts : dîner d’anthologie dans la cave secrète de Michaël Llodra

Récit d’une dégustation unique, à l’invitation de Valmy Nicolas, co-gérant des châteaux La Conseillante et Figeac.

Grands Prix RVF 2018

Les Grands Prix 2018 de La Revue du vin de France distinguent Cédric Klapisch et Jean-François Ganevat

Décernés le jeudi 11 janvier, les Grands Prix de La Revue du vin de France ont choisi de distinguer le réalisateur Cédric Klapisch en tant que personnalité de l’année. Jean-François ...