Good news : la bonne santé de la filière viticole française

Dans un contexte économique morose, la filière vin tire son épingle du jeu. Tandis que la France accuse un déficit commercial record de 39,17 milliards d’euros en 2007 – 11 milliards de plus qu’en 2006 – nos vins (et spiritueux) continuent de gagner des parts de marché, à l’export notamment.

Les exportations françaises de vins et spiritueux affichent pour l’année 2007 un bilan très positif, avec un chiffre d’affaires de 9,485 milliards d’euros, en progression de +6,3 % par rapport à 2006.
Pour le seul secteur des vins, les exportations françaises ont bénéficié d’une conjoncture favorable due à une production mondiale faible. En 2007, elles ont enregistré une nette reprise, atteignant 6,748 milliards d’euros, soit une hausse de +7,7%. Ce bon résultat est notamment dû à une demande soutenue et une bonne valorisation des VQPRD – Vins de Qualité Produits dans des Régions Déterminées, qui comprennent notamment les vins d’A.O.C. – tranquilles (+7,9%), des vins mousseux (+10,1%) et du Champagne (+10% avec 2,3 milliards d’euros), malgré les résultats mitigés des vins de pays et de table, en léger recul. En volume, les exportations de vins ont atteint 15 152 milliers d’hectolitres, soit une hausse de + 2,9% par rapport à 2006.
Le comportement très actif de l’Union Européenne, qui représente 68 % de nos exportations en volume et 57 % en valeur, est directement responsable de ce redressement des exportations, essentiellement grâce au Royaume-Uni et à l’Allemagne. Quant aux pays tiers, leur croissance est plus modérée, mais tout de même en progression, notamment grâce à la bonne tenue de nos exportations vers les États-Unis (+4,2 % en volume et +4,7 % en valeur).
Sources : Viniflhor (2007)

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Blockchain | WineDex, l’appli pour authentifier et tracer les vins

Découvrez l'application WineDex d'authentification et de traçabilité des vins, basée sur la blockchain et la technologie RFID.

Quels vins buvait-on il y a quelques décennies ?

A l’occasion d’un article paru sur le blog « 365 jours en Bourgogne », de Laurent Gotti, journaliste à Bourgogne Aujourd’hui, nous trouvons intéressant de faire un point sur l’évolution ...

vin et depression

Selon une étude espagnole le vin aide à lutter contre la dépression

L’université de Navarre en Espagne vient de publier les conclusions d’une étude portant sur la relation entre la consommation de vin et la dépression. Résultats plutôt positifs, à condition d’observer ...