Focus : les travaux dans la vigne au printemps

vignesTout au long de l’année, les travaux viticoles se poursuivent. Au printemps, la nature se réveille et la vigne se prépare doucement à porter ses fruits.
Mars : « Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars » dit le dicton. La taille, qui a commencé dès la mi-décembre, se poursuit jusqu’au mois de mars. Les bourgeons commencent aussi à apparaître…

Tout au long de l’année, les travaux viticoles se poursuivent. Au printemps, la nature se réveille et la vigne se prépare doucement à porter ses fruits.

Mars : « Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars » dit le dicton. La taille, qui a commencé dès la mi-décembre, se poursuit jusqu’au mois de mars. Les bourgeons commencent aussi à apparaître, encore timidement ; on appelle cela le « débourrement » ou bourgeonnement.

Avril : Avec le printemps, la vigne continue son réveil et le débourrement se poursuit : les bourgeons s’ouvrent et de petites feuilles apparaissent, les rameaux et les feuilles croissent, la sève circule à nouveau dans la plante. La taille est finie et les vignerons palissent sur fil de fer, c’est-à-dire qu’ils attachent la vigne horizontalement sur des fils de fer pour maintenir les sarments (c’est l’attachage, on dit aussi accolage).

Mai : Voici venu le temps de la floraison (ou nouaison) avec l’apparition de petites fleurs. Pour éviter la prolifération de plantes adventices (qui colonisent un terrain étranger sans y avoir été volontairement semées), on effectue une seconde série de labours superficiels. C’est aussi le moment des premières pulvérisations destinées à protéger la vigne contre les maladies et les parasites. Selon la taille pratiquée et les conditions de végétation, d’autres bourgeons que ceux laissés volontairement par la taille peuvent se développer sur tout ou partie des ceps. Issus du tronc ou des bas de la souche, ces rameaux infertiles (parfois appelés « gourmands » par les vignerons), seront ainsi supprimés par l’épamprage.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La saga des cépages – Episode 4 – Les cépages de la Vallée du Rhône (1ère partie, le nord)

Cette semaine nous nous intéressons à la généalogie et à l’histoire des cépages du nord de la vallée du Rhône. Syrah, marsanne, roussanne et viognier sont les quatre seuls cépages ...

Cabernet Sauvignon Bordeaux

Quels sont les cépages phares des régions viticoles de France ? (Partie 2) | Bordeaux

Après vous avoir fait voyager dans les vignobles du nord de la France, à la rencontre de leurs cépages emblématiques, on poursuit notre périple avec les cépages du vignoble de ...

Un cépage à la loupe : le cabernet sauvignon

C'est l'un des cépages phares de Bordeaux, également l'un des plus répandus au monde, à l'origine des grands vins rouges de garde, dont les fameux pauillacs Mouton Rothschild et Latour.