Enquête 2022 : les Français et le vin en 5 points

Qui dit nouvelle année dit nouveau Baromètre. Si iDealwine œuvre sur le sien, Sowine sort, comme tous les ans, son étude sur le comportement des Français par rapport au vin. Comment les habitants de notre pays consomment-ils les vins et spiritueux ? La réponse en 5 points.

Cette étude a été menée en décembre 2021 par Sowine, agence de conseil en marketing dédiée à l’univers du vin, et par Dynata, plateforme de données et institut d’études. C’est sur un échantillon de 1 015 Français, âgés de 18 à 65 ans que l’enquête a été menée, la représentativité étant assurée par la méthode des quotas.

1. Les Français se disent plus connaisseurs !

Bonne nouvelle ? Les Français se considèrent aujourd’hui comme davantage experts en vin qu’ils ne l’étaient en 2010. Cette information est relativement arbitraire, mais étant donné le soin que nous portons à chaque article de notre Journal, nous ne doutons pas que nos nombreux lecteurs font partie de ces amateurs qui ont gagné en connaissance au cours de ces 12 années. En 2022, 4% des Français se disent experts en vin (contre 1% en 2010), 47% se disent amateurs éclairés (contre 35% en 2010) et 49% se disent néophytes (contre 64% en 2010). Le secteur continue donc de passionner les citoyens de notre pays, certainement conscients que notre terroir fait partie de notre patrimoine.

Notons que les crus bordelais sont les plus consommés par les trois catégories d’amateurs (à plus de 40%), avec une part en hausse depuis 2021 chez les experts. Chez les experts et les néophytes, c’est la Bourgogne qui suit, et chez les amateurs éclairés c’est la Champagne.

2. Le champagne, davantage consommé à table

Bonne nouvelle : le champagne devient petit à petit un vin « comme les autres » dans les mentalités, et est davantage consommé à table qu’il ne l’était l’année précédente. Les Français le consomment en effet un peu moins lors de soirées festives qui ne représentent plus que 43% des occasions d’ouvrir une bouteille du célèbre effervescent (- 8 points par rapport à 2021) et l’ouvrent davantage au cours du repas, ce sont 16% des occasions (+ 4 points par rapport à 2021).

3. Plus de la moitié des consommateurs sont sensibles aux labels environnementaux

53,4%. C’est la part des acheteurs français qui jettent un coup d’œil aux labels environnementaux présents sur l’étiquette. A savoir que les plus notoires pour les consommateurs sont le label Agriculture Biologique (reconnu par 85% d’entre eux), Vignerons engagés (pour 36%), HVE (pour 29%) et Terra Vitis (26%).

53,3% des Français sont d’ailleurs prêts à payer plus cher pour un vin qui affiche l’un de ces labels. La part est encore plus importante chez les jeunes, de 66% pour les 18-35 ans qui se sentent certainement plus concernés par cet enjeu. Parmi ceux qui n’ont jamais acheté un tel flacon, c’est presque majoritairement en raison de son prix (44%).

4. L’achat de vin en ligne s’est démocratisé

Aucune surprise à ce que l’achat de vin en ligne ait été un véritable succès pendant les périodes de pandémie. Qu’en est-il en 2022, alors que nous revenons à la « normale » ? Nous constatons bel et bien que les consommateurs se sont habitués à ce type d’achat depuis le covid. En 2022, ils sont 41% à acheter sur internet, c’est 5 points de moins qu’en 2021 (au cœur du covid) mais bien au-delà des 12% de 2012. Les plus habitués sont bien entendu les 18-25 ans, 55% d’entre eux achètent en ligne. Une bonne nouvelle pour iDealwine, au cœur de la tendance !

5. Le rhum, grand gagnant des spiritueux

C’est le spiritueux le plus consommé, 80% disent en boire, suivi du whisky à 77%. Si l’on parle d’un alcool fréquemment bu, le whisky repasse alors devant son voisin.

Notons d’ailleurs que les occasions de consommer des spiritueux changent, elles aussi. Si ceux-ci sont toujours davantage bus en apéritif ou lors de soirées qu’en digestif ou lors de repas, nous observons une légère tendance à la hausse pour les deux occasions mineures.

Tous nos vins en vente

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Première édition du X-Wine Contest, organisé par l’école Polytechnique au château Figeac

Le 13 février dernier avait lieu la première édition de ce concours de dégustation organisé par les étudiants de l’Ecole polytechnique. Retour sur cet évènement dont iDealwine était partenaire et ...

Vin de France Les Nourrissons Stephane Bernaudeau iDealwine vin rare encheres

Belles enchères | De la Loire au Nouveau Monde

De la Loire au Nouveau Monde, en passant par l’Italie, les amateurs confirment leur attrait pour les vins rares et pointus. Analyse.

Tour Haut-Causssan Moulin

Château Tour Haut-Caussan, la distinction d’un cru bourgeois

C’est au cœur du Médoc sur la rive gauche de Bordeaux que quatre générations de vignerons ont bâti, et bâtissent ...