Drame à Fronsac lors de la cession du Château La Rivière

Chinese billionaire Lam Kok (L) and his spouse pose for a photograph on December 20, 2013, in front of the Chateau de La Riviere, in La Riviere. The deal which was concluded on December 19 for Chinese billionaire Lam Kok to buy a Bordeaux vineyard, le Château de La Rivière, turned to tragedy today after the helicopter which the billionaire and the vineyard's French former owner James Gregoire were using to fly over the property crashed into the Dordogne river. This photograph was taken less than an hour before the crash. The French former owner of the vineyard James Gregoire, the new Chinese buyer Lam Kok, and Lam Kok's 12-year-old son are still missing. AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH
Source AFP

Quelques heures seulement après la conférence de presse au cours de laquelle les clés du Château de La Rivière lui avait été officiellement remises, l’acquéreur chinois Lam Kok du Château La Rivière, à Fronsac, a disparu tragiquement, victime d’un crash d’hélicoptère.

Le Château de la Rivière, l’un des vignobles les plus réputés de Fronsac, est un domaine qui couvre 90 hectares dont 65 de vignes. James Grégoire, le précédent propriétaire, figure également parmi les victimes du crash ainsi que le fils de Lam Kok, âgé d’une douzaine d’années seulement, et de leur interprète. Cet accident est une bien sinistre coïncidence puisque James Grégoire avait acheté le Château de La Rivière en 2003, suite au décès en 2002, du propriétaire, Jean Leprince, dans un accident d’avion lui appartenant.

Lors de la conférence de presse, le nouveau propriétaire avait affiché sa volonté de « continuer à élever la qualité des vins », mais également de « créer un haut-lieu d’échanges culturels autour du thé et du vin ». Le projet consistait à créer un complexe hôtelier à proximité du château. En effet, l’activité première de la société Brillant, située à Hong Kong, est la culture des thés de Pu’er, dans la province chinoise du Yunnan, qui sont considérés comme les plus prestigieux de Chine et qui ont la particularité, tout comme le vin, de se bonifier avec le temps.

Le groupe, qui possède déjà quatre « Relais & Châteaux » en Chine, dont un au milieu de plantations de thé du Pu’er, « voulait avoir son pendant dans le Libournais ».

Le montant de la vente du domaine de la Rivière au groupe Brilliant n’a pas été révélé. Mais selon son directeur général, la vente du château est «le plus gros investissement chinois à ce jour dans le vignoble bordelais en terme de valeur», de l’ordre de 30 millions d’euros.

La cote iDealwine du Château La Rivière

2009 19€
2008 14€
2005 25€
2003 18€
2000 12€

 

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le blog iDealwine :

La Chine, bientôt un géant du vin ?

L’investissement chinois reste minime dans le Bordelais

Le propriétaire de Haut-Brion rachète le Château L’Arrosée à Saint-Emilion

Domaine Clarence Dillon : le château Tertre Daugay devient château Quintus

Haut Brion achète le château Tertre Daugay à Saint-Emilion

Le château Les Carmes Haut-Brion, cédé pour 18 millions d’euros

Les châteaux Quintus et L’Arrosée fusionnent leurs vignobles à Saint-Emilion

 

*crédit photo: AFP

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Antonio Galloni

Antonio Galloni quitte Robert Parker : quelles conséquences pour le monde de la critique de vin ?

Un des principaux collaborateurs du Wine Advocate de Robert Parker, Antionio Galloni (en charge, en autres, de la Champagne et de la Bourgogne) vient de donner sa démission pour créer ...

Vignoble Sud Ouest

SUD-OUEST : TOP 20 des vins les plus chers (1er semestre 2018)

Le Sud-Ouest regorge de pépites ! Découvrez les cuvées les plus recherchées lors des enchères du premier semestre.

Les Européens se passionnent pour le vin bio

Une étude ipsos/Sudvinbio1 réalisée en juillet 2015 sur les Européens et le vin bio vient de publier ses résultats et ...