Domaine René Rostaing : l’expression pure du terroir de Côte-Rôtie

PierreReneRostaing

Victime de leur succès à l’international, et ce notamment grâce aux excellentes notes qui leur sont attribuées, les cuvées exceptionnelles de René Rostaing constituent des perles rares quasi-introuvables en France. En effet, issus de ses huit hectares localisés sur les plus beaux terroirs du nord de la vallée du Rhône, les vins produits en appellation Côte-Rôtie et Condrieu  reflètent par leur finesse, leur structure et leur élégance,  tout le savoir-faire remarquable du vigneron. Nous, on en est carrément fan !

Pour ce vigneron passionné et talentueux, tout commence en 1971, lorsqu’il décide de reprendre la gestion de plusieurs exploitations viticoles familiales, à savoir celle de son beau-père, M. Albert Dervieux-Thaize, et celle de son oncle, M. Marius Gentaz. Aujourd’hui, son domaine s’étend sur 7 hectares sur l’appellation Côte-Rôtie, et un hectare sur l’appellation Condrieu. Soucieux de l’influence du terroir sur la qualité de ses cuvées, il travaille ses nombreuses petites parcelles éparpillées sur les plus beaux terroirs de Côte-Rôtie en agriculture raisonnée. Cet amoureux de la vigne a su définir et isoler ses plus belles parcelles, en fonction de leurs expositions, de la composition du sol et de l’âge des vignes qui s’y développent. Une partie de ses parcelles se trouve sur le célèbre terroir de la Côte Blonde, connu pour ses terrasses caillouteuses à flanc de coteaux, délimitées par des murets de pierres appelés « cheys ». L’autre partie se situe sur le terroir nommé La Landonne, sur lequel les vignes sont plantées à même la pente, bénéficiant d’une exposition optimale. La typicité des sols du domaine sur lesquels la syrah et le viognier sont cultivés repose sur une composition propre, à dominante micashistes et gneiss. Il limite ses rendements à 35 hectolitres par hectare, lui permettant de maîtriser parfaitement sa production en fonction de ses objectifs qualitatifs.

Parmi ces derniers, René Rostaing met un point d’honneur à retrouver l’expression la plus pure et la plus représentative de son terroir dans ses vins. Seul à élaborer ses cuvées, il laisse les fermentations alcooliques et malo-lactiques se réaliser par les levures indigènes, et en vendanges entières. Les macérations sont assurées dans des cuves au pigeage automatique, pendant une longue durée afin d’en extraire tout le potentiel aromatique. L’élevage est réalisé en pièces bourguignonnes de 228 litres et en demi-muids de 600 litres, avec un apport en bois neuf limité, afin de limiter la dénaturation de l’expression du terroir. Cette rigueur et ce même savoir-faire appliqué à toutes ses parcelles et à toutes ses cuvées lui ont valu sa position de « référence » au sein du vignoble de Côte-Rôtie.  A l’étranger, la demande pour ces cuvées explose, sans que le vigneron ait eu recours à une stratégie de commercialisation particulière, mais plutôt grâce aux excellentes notes des critiques du monde entier attribuées à ses cuvées. C’est pourquoi, en plus de sa faible production (quelques milliers de bouteilles), les cuvées du domaine sont de véritables perles rares sur le marché français. Heureusement pour vous, nous sommes parvenus à mettre la main sur quelques-uns de ces si précieux flacons afin de vous les proposer à la vente 😉

RETROUVEZ LES CUVÉES DU DOMAINE ROSTAING EN VENTE ACTUELLEMENT :

Côte-Rôtie Ampodium René Rostaing 2013 (rouge) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : 90-92/100

 Côte-Rôtie Ampodium René Rostaing 2014 (rouge) :

 Note de Robert Parker Wine Advocate : 89-91/100

Côte-Rôtie La Landonne René Rostaing 2013 (rouge):

Note de Robert Parker Wine Advocate : 95-97/100

Côte-Rôtie Ampodium René Rostaing 2009 (rouge) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : 91-93/100

Côte-Rôtie La Landonne René Rostaing 2005 (rouge) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : (90-93)+/100

Côte-Rôtie Côte Blonde René Rostaing 2012 (rouge) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : 97/100

Côte-Rôtie Côte Blonde René Rostaing 2009 (rouge) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : 95/100

Côte-Rôtie Côte Blonde René Rostaing 2005 (rouge) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : 95+/100

Côte-Rôtie Côte Blonde René Rostaing 2004 (rouge):

Note de Robert Parker Wine Advocate : 92/100

Côte-Rôtie René Rostaing Cuvee Terroirs 2008 (rouge) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : 85/100

Condrieu La Bonnette René Rostaing 2009 (blanc) :

Note de Robert Parker Wine Advocate : 93-95/100

Ce qu’en disent les guides :

  • Revue du Vin de France :

« C’est l’un des plus importants domaines de Côte rôtie, notamment depuis que René Rostaing a repris la production du vignoble de son beau-père, Albert Dervieux. Le savoir-faire du vinificateur est certain. René Rostaing produit des vins toujours parfaitement construits, ne manquant ni de structure ni de finesse. Le domaine possède une parcelle du lieu-dit La Landonne, qu’il vinifie séparément. Moins ample bien qu’aussi virile que celle de Guigal, cette cuvée vieillit très bien. L’autre cuvée particulière du domaine est une côte-blonde, riche et charmeuse à souhait. »

 

Voir tous les vins de Côte-Rôtie en vente

Voir tous les vins de la vallée du Rhône

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belles enchères : Guigal, Jamet, Gangloff, Rostaing font honneur à Côte-Rôtie

Henri Jayer, Mouton Rothschild, Côte-Rôtie et Sancerre au top des dernières enchères

Jean-Michel Stephan : de grandes côte-rôtie nature

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Cognac

Explosion des ventes de Cognac en 2012 : merci la Chine !

Depuis 2009, c’est le “cognac boom” ! Les ventes ont augmenté de 27% en volume et 60% en valeur. Avec 168 millions de bouteilles vendues en 2012 (soit plus 500 ...

Le vin bientôt au patrimoine culturel et gastronomique français ?

Le 12 décembre, une nouvelle proposition de loi a été déposée à l’Assemblée nationale dans le but d’inscrire le vin au patrimoine culturel et gastronomique français, un texte également soutenu ...

Le mécénat a la cote en Champagne

Deux opérations de mécénat viennent d’être lancées en Champagne. L’une concerne la création, par la Maison Louis Roederer, d’une fondation destinée à aider l’art contemporain. L’autre, initiée par Les Professionnels ...