Domaine Hubert Lignier : Humilité et excellence à Morey Saint-Denis

Un domaine familial depuis 5 générations

 

Le domaine a vu le jour aux alentours de 1880 sous l’impulsion de Jacques Lignier qui acquiert alors des parcelles de vignes à Morey-St-Denis, au cœur de la Côte de Nuits. Des parcelles transmises au fil des générations, de Jules à Henri puis Hubert, et notamment complétées de 8 hectares de vignes au cours des années 1960.

Arrivent les années 1990. Romain Lignier rejoint son père au domaine en 1992 avant de s’éteindre brutalement en 2004. Laurent Lignier, avec qui nous avons eu le plaisir d’échanger par téléphone, reprend alors le flambeau deux ans plus tard, en 2006. Doté de compétences commerciales et techniques, il ne néglige pas les conseils avisés de son père pour hisser le domaine vers des sommets d’excellence. Aujourd’hui, le vigneron exploite 11 hectares de vignes et, depuis, cette année, s’occupe de nouvelles parcelles (1,44 hectare au total) en fermage sur des appellations comme Côtes-de-Beaune, Volnay, Monthelie et Monthelie 1er Cru.

Portrait d’un vigneron : Laurent Lignier

 

C’est un fait, les vins de Laurent Lignier tutoient les plus grands de la région. Pourtant, le vigneron a su rester humble, accomplissant seulement son métier avec passion. En effet, le vin est à ses yeux un produit naturel qui accompagne notre vie, « un facteur de convivialité, de rencontres et de lien social, aussi bien auprès des amateurs qu’au sein du milieu viticole comme je peux le voir avec mes employés. »

Au-delà de cela, son activité de vigneron lui permet « d’avoir les pieds dans la terre. Mon grand-père m’a donné l’envie de transmettre ce savoir. J’ai deux enfants qui travaillent avec moi [l’un l’accompagne au domaine, l’autre étudie encore] et j’espère qu’ils pourront poursuivre ce projet. »

Respect de la nature et qualité à la vigne

 

« Les pieds dans la terre » donc, Laurent Lignier s’attache à une culture saine biologique. Entamée au cours du printemps 2016, la certification est effective depuis le millésime 2019. Mais notre bourguignon ne s’arrête pas en si bon chemin et s’essaie également à la biodynamie. Une culture encore rare au sein de cette région au climat peu clément et qu’il applique depuis 2018 sur six parcelles étalées sur 2,5 hectares. Parmi elles, nous recensons Monts Luisants (la parcelle du grand cru Clos de la Roche) ainsi que les climats Les Bussières, Les Seuvrées et quelques vignes d’aligoté.

Laurent Lignier effectue aussi des sélections massales au sein de quatre parcelles du domaine avec la TVB (Trame Verte et Bleue). Une association qui se donne pour mission de conserver le patrimoine écologique de la Bourgogne. Pour ce faire, le vigneron repère pendant trois à quatre ans les bons plants de vigne afin de les greffer par la suite. Il prévoit ainsi une sélection massale sur ses aligotés.

Enfin, afin d’assurer une qualité et une maturité irréprochables, les rendements sont maîtrisés et, sans grande surprise, les vendanges sont manuelles puis sévèrement triées dès réception à la cuverie.

 

Des vinifications peu interventionnistes

 

La cuverie, parlons-en. Si pour Laurent Lignier « 75% de la qualité du vin passe dans la qualité de la vigne », la vinification n’en est pas moins soignée. Ainsi, celle-ci s’effectue avec des baies égrappées au deux tiers afin de préserver une certaine fraîcheur et seules les levures indigènes enclenchent le processus de fermentation. Les extractions sont souhaitées douces pour limiter l’apport en tanins : les pigeages ne sont donc ni trop fréquents ni trop puissants mais des remontages sont tout de même pratiqués. Enfin, l’élevage sur lies s’effectue longuement, pendant 21à 22 mois, dans des fûts dont la proportion de bois neuf oscille entre 20 et 30%. Une fois affiné, le vin est mis en bouteille par gravité, sans collage, ni filtration préalable.

 

Vins et dégustation

 

La richesse des vins du domaine Hubert Lignier, c’est aussi la chance d’exploiter 24 appellations qui offrent ainsi une grande diversité de vins et d’expressions. La signature du domaine demeure toutefois la volonté de signer « des vins de grande garde élégants, souples et soyeux aux tanins veloutés ».

Nous autres amateurs vous recommandons de carafer les vins jeunes. Laurent Lignier nous avertit que les 2017 et 2018 réclament du temps pour s’ouvrir et s’épanouir. Ils se révèleront sous leur meilleur jour servis à température ambiante (16°C), avec une viande fine, peu relevée. Vous nous en direz des nouvelles 😊

Ce qu’en pensent les guides

1* La Revue du Vin de France

Le domaine Hubert Lignier fait partie des domaines de référence de Morey Saint-Denis et au-delà, de Côte de Nuits. Travail en bio depuis 2011, adjonction d’un peu de vendange entière, élevages particulièrement longs, jusqu’à 22 mois : Laurent est un vigneron sage qui respecte le style entier des vins du domaine, mais apporte ces dernières années plus de finesse, un éclat de fruit et une régularité sans faille à l’ensemble de la vaste gamme.

 

3* Bettane & Desseauve

Domaine artisanal réputé de Morey-Saint-Denis. Tous les vins de 2016 présentés étaient de bon niveau, emmenés par un clos-de-la-roche large et subtil. Rien ne change en 2017, les premiers crus de Morey font même jeu égal avec le clos-de-la-roche, dans un style bien sûr différent.

 

Les vins du domaine Hubert Lignier disponibles chez iDealwine

 

Clos de la Roche 2017 : Ce cru mythique Clos de la Roche provient de deux petites parcelles, idéalement situées, de moins d’un hectare.

Clos de la Roche LV 2017 : Un cru d’exception en hommage au grand père de Laurent Lignier.

Morey Saint Denis 1er cru Les Chaffots 2017 : Ce morey-saint-denis est un vin de garde d’une belle intensité.

Morey Saint Denis 1er cru Vielles Vignes 2017 : Caractérisé par ses vieilles vignes (certaines datant de 1936), cette cuvée révèle sa belle suavité.

Morey Saint Denis Trilogie 2017 (disponible en magnum 2017 également): Un morey-saint-denis issu de 3 climats (trilogie) qui jouxtent les premiers crus.

Gevrey Chambertin La Justice : Cette cuvée est issue d’une petite parcelle (25 ares) caractérisée par un sol drainant. La vigne souffre donc en été par manque d’eau.

Chambolle Musigny Les Bussières 2017 : Soyez patient, cette cuvée excellera avec ses notes épicées et florales, après quelques années de garde !

Pommard En Brescul 2017 : Cette cuvée est caractérisée par la jeunesse et la vigueur de ses vignes.

Nuits Saint Georges Les Poisets 2017 : Violettes et mûres composent le bouquet de cette cuvée issue de vieilles vignes plantées en 1947.

Fixin 2018 : Habituée au pinot noir sur la commune, cette fois-ci le chardonnay se distingue à Fixin, soutenu par un élevage de 15 mois.

Saint Romain 2017 : La tension minérale et les notes exotiques de ce vin le rendent exceptionnel !

Bourgogne 2018 : Ce bourgogne à la belle densité et à la matière virile provient de parcelles situées au sud de Nuits Saint Georges.

 

Tous les vins du domaine Hubert Lignier

Tous nos vins en vente chez iDealwine

Vendez vos vins avec iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Amendement sur la loi Evin : vers un durcissement de la législation ?

Dans la nuit du 17 au 18 mars, un amendement au projet de loi de santé publique visant à durcir la loi Evin a été adopté en commission des Affaires ...

Domaine Bruno Clair, des marsannays au niveau de premiers crus

Bruno Clair est un des tout meilleurs vinificateurs de Bourgogne,. Il vinifie de nombreux grands crus et ses marsannays sont largement au niveau de premiers crus bien plus huppés. De ...

Première résolution 2017 : apprenez les bonnes manières du vin !

Vous avez toujours voulu en apprendre plus sur le vin et connaître les bases de la dégustation ?! Arrêtez donc de procrastiner et mettez-vous y dès maintenant ! Et ça ...