Domaine des Rouges Queues, l’étoile nature de la Côte de Beaune

Domaine-Rouges-Queues-1Le domaine des Rouges Queues, c’est l’étoile montante de Maranges (Côte de Beaune), une signature géniale, qu’on a eu la chance de découvrir cette année au salon de la Dive Bouteille. On vous explique pourquoi c’est LE domaine à découvrir (et à suivre) en Bourgogne aujourd’hui.

Domaine Rouges Queues

Situé dans le petit village de Sampigny-les-Maranges, le domaine des Rouges Queues s’étend sur 6 hectares dans la jeune appellation Maranges (1989). L’histoire commença en 1998, avec un seul hectare de vignes. C’est Jean-Yves et Isabelle Vantey qui sont à l’origine de cette création, tout deux ont débuté leur métier de vigneron à ce moment-là, même si Jean-Yves avait fait des études de vitiviniculture. « Ce qui nous a amenés dans les vignes, c’est l’envie de créer quelque chose tous les deux, dans cet endroit pour lequel nous avons eu un coup de foudre au premier regard. », nous confie Isabelle. Jusqu’en 2007, Jean-Yves travaillait également dans d’autres domaines voisins, puis à partir de cette date, leur vignoble en propre atteignant 4,5 hectares, il a rejoint le domaine à plein temps.

Domaine des Rouges Queues 3

Le vignoble fût au départ cultivé en agriculture raisonnée, mais assez rapidement, le couple de vignerons eu envie d’aller plus loin et le passage au bio s’est fait en 2002, au départ sans certification, puis la démarche officielle est lancée en 2007. C’est à cette même période qu’ils commencent les préparations biodynamiques. « Pendant, toutes ces années, nous avons appris à connaitre et à écouter nos parcelles, compris qu’elles étaient toutes différentes les unes des autres et qu’il nous fallait être au plus proches d’elles pour les accompagner et les travailler. La biodynamie nous aide dans ce sens-là. ». C’est ainsi que le vignoble est certifié Demeter depuis 2015. Les sols sont labourés puis piochés sous le pied ; les deux premiers crus ainsi que les maranges blanc sont travaillés au cheval. Les vendanges se font avec une petite équipe d’une douzaine de cueilleurs.

Domaine-Rouges-Queues-4

Au chai, le travail se fait principalement en grappes entières pour les vins rouges. Les fermentations ont lieu en cuves bois, avec les seules levures indigènes. Selon les besoins, quelques pigeages et remontages peuvent être effectués. Après les macérations, qui durent en général 12 à 14 jours, le décuvage précède l’élevage en fûts de chêne (de plusieurs vins), pour une durée d’environ 12 mois. Concernant les vins blancs, un débourbage d’environ 12 heures fait suite au pressurage, avant soutirage et fermentations en fûts de chêne (sauf pour les aligotés, qui fermentent en cuve). L’élevage dure environ 10 mois. Le soufre est utilisé à doses homéopathiques, si bien que le domaine peut être qualifié de vin nature.

Isabelle Vantey nous résume ainsi la philosophie du domaine des Rouges Queues : « Notre philosophie est assez simple, le travail de la vigne nous permet d’amener un équilibre et une vendange harmonieuse. Après nous intervenons très peu, et essayons de respecter au mieux les petites notes qui s’expriment selon les différents terroirs de nos vins. Chez nous, chaque parcelle produit un vin. Nous avons donc vraiment à cœur de laisser s’exprimer le terroir des maranges dans nos cuvées. Nous souhaitons produire des vins empreints d’honnêteté : honnêteté par rapport à notre travail, au millésime et au terroir donné. »

Ce domaine livre des vins au fruité éclatant et à la finesse incomparable. Profonds et complexes, ils disposent également d’un grand potentiel de garde. Nous les avons découvert cette année au salon de la Dive Bouteille et nous avons été tout simplement subjugués ! Alors, un petit conseil ? Foncez !

Les vins du domaine Rouges Queues :

Maranges Vignes Blanches

Issue d’une petite parcelle de 0,5 ha, cette cuvée provient de vignes plantées en 1978, sur un sol argileux. Elle est vinifiée en grappes entières et foulée au pied. Les macérations se font en cuve, avec quelques remontages, durant une quinzaine de jours. Puis l’élevage dure 10 mois, en fûts (non neufs) ; les vins ne sont pas filtrés. Une cuvée gourmande et aérienne.

Maranges (blanc)

Issue d’une micro-parcelle de 26 ares, cette cuvée est issue de jeunes vignes (plantées en 2005 et 2015), sur un sol d’argile et cailloutis. La fermentation se fait en cuve et la malolactique en fûts. L’élevage dure 10 mois (sans fûts neufs). Vin fin et élégant.

Santenay Saint-Jean de Narosse (blanc)

Issue d’une petite parcelle de 28 ares, cette cuvée est vinifiée en cuve et la malolactique est faite en fûts. L’élevage dure environ 10 mois. A la dégustation, ce vin offre un très bel équilibre entre l’onctuosité et la fraîcheur, il affirme son caractère. Il qui dispose d’un certain potentiel de garde, se mariera très bien avec de nombreux poissons.

Maranges 1er cru La Fussières

Issue d’une toute petite parcelle de 21 ares, cette cuvée provient de vignes plantées en 1960 et 1973. Elle est vinifiée en grappes entières et foulée au pied, la macération se fait en cuve avec quelques remontages pendant une quinzaine de jours. L’élevage quant à lui dure une dizaine de mois. Ce vin se révèle un brin fougueux mais laisse déjà percevoir une grande finesse.

Voir les vins du domaine Rouges Queues actuellement en vente

Voir tous les vins de Bourgogne en vente

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Zoom sur le Château La Grave à Pomerol

Le Château La Grave à Pomerol est l’une des pépites de l’appellation. Il produit des vins d’une grande élégance, typique de leur terroir … de graves.

Petrus, Ausone, DRC, Rayas, Jamet : et si l’on finissait l’année en beauté ?

Quel feu d’artifice, cette fin 2016 sur iDealwine ! Dans cette dernière vente aux enchères de l’année, d’incroyables flacons se sont ...

Ducru Beaucaillou

Ducru-Beaucaillou élu à l’aveugle meilleur assemblage de cabernet au monde

Le Château Ducru-Beaucaillou a été élu meilleur assemblage de cabernets lors d’une dégustation à l’aveugle du millésime 2009, qui se déroulait à Londres. Le cru classé de Saint-Julien faisait face ...