De la Côte de Nuits à la Côte de Beaune, les vins bio et confidentiels de Chantal Lescure

Domaine Chantal Lescure iDealwine vin Bourgogne

En parcourant la Bourgogne, peut-être avez-vous, sans le savoir, arpenté quelques vignes de ce domaine à la renommée discrète ? Il faut dire que celui-ci s’étend sur une quarantaine de kilomètres de la prestigieuse Côte de Nuits à la fascinante Côte de Beaune. Zoom sur cette propriété qui, année après année, signe des vins qui allient étonnamment, mais avec brio, puissance et finesse.

C’est de la Côte de Nuits à la Côte de Beaune, au nord sur les coteaux de Dijon et au sud jusqu’à Meursault, que s’étend le domaine familial Chantal Lescure. Celui-ci doit son nom à sa créatrice qui, en 1975, l’a fondé avec Xavier Machard de Gramont. Aujourd’hui, et depuis la mort de celle qui possédait aussi la célèbre société d’emboutissage bourguignonne SEB, ce sont les fils, Aymeric et Thibaut Machard de Gramont, qui le détiennent, tout en en confiant les rênes au maître de chai François Chavériat.

Sous leur impulsion, ce sont bien 19 cuvées issues de 35 parcelles différentes qui sont signées tous les ans, révélant avec authenticité les terroirs d’origine. Les rouges y sont majoritaires dans la mesure où, sur les 19 hectares plantés, près de 16% sont consacrés au pinot noir et près de 4% au chardonnay et, fait plus rare, au pinot gris. Ceux-ci font l’objet d’une culture saine dont la certification biologique a été obtenue en 2009 et est l’aboutissement d’une démarche entamée une décennie plus tôt. Une culture qui se traduit par un respect de la vie des sols, une maturité optimale obtenue par des rendements maîtrisés naturellement, un travail en vert ainsi que des vendanges manuelles qui garantissent un tri minutieux.

Banniere-acheter-vins-blog

En cave, le travail est tout aussi respectueux de cette fameuse identité. Les raisins égrappés, mais non foulés, sont vinifiés avec douceur. Processus qui démarre par une macération à froid, entre 14 et 18°C, garante de la préservation de la délicatesse des arômes, des saveurs, de la couleur et de la matière. La fermentation alcoolique s’effectue dans des cuves fermées, précédant un élevage sur lies relativement long, entre 16 et 20 mois, en pièces bourguignonnes et en grands contenants : des tonnes de 500 litres. Bien sûr, l’usage du bois est modéré afin de laisser le vin s’exprimer librement. Celui-ci est d’ailleurs mis en bouteille sans collage ni filtration préalables.

Le résultat est à la hauteur des efforts entrepris : les vins sont solides et expressifs, aptes à la garde. D’ailleurs, leur évolution en bouteille est remarquable. Salués par la critique, les vins du domaine Chantal Lescure sont la synthèse parfaite du modernisme et de l’authenticité des vins de Bourgogne, reflet parfait de leurs superbes terroirs.

Domaine Chantal Lescure, ce qu’en disent les guides

Guide Vert de la Revue du vin de France – 1* sur 3

L’efficace François Chavériat est depuis 1996 à la tête de ce beau domaine situé à Nuits-Saint-Georges, propriété d’Aymeric et Thibault Machard de Gramont, et dont les vignes sont réparties entre la côte de Nuits et la côte de Beaune. Grâce à un travail énergique à la vigne, désormais conduite en bio depuis plus de quinze ans, il produit sans aucune concession des vins solides et expressifs qui ont gagné en finesse ces dernières années et méritent plusieurs années de garde. Cette patience est payante car les vins évoluent bien en bouteille. Les vins ont gagné en amabilité, peut-être grâce à des mises en bouteilles plus soignées. La première étoile arrive cette année.

Les vins : les 2019 offrent un fruit très mûr mais la fraîcheur est préservée grâce à l’apport de la vendange entière. Chair ample dans le blanc, plus minéral et complexe qu’il n’y paraît. Très savoureux et tendre, le volnay est séducteur et énergique. Sucrosité gourmande du fruit et caractère svelte dans le beaune, mûr et friand, doté d’une jolie tension. Large et plein, Les Vaumuriens offre une chair un peu alanguie. Plus tendu, encore un peu marqué par son élevage, Les Vignots allie tension et fraîcheur. Éclat du fruit et vigueur rendent Les Bertins fort appétent, complet et débordant d’un fruit gourmand. Nez de framboise confite dans Les Damodes, voluptueux et soigné, très juste dans la précision de ses saveurs et l’élan désaltérant de son fruit. Trame calcaire plus fine et élancée dans Les Vallerots, vin subtil et assez pur. Les Suchots tient son rang avec l’expression burinée et sensuelle qui émane de sa matière : un vin harmonieux, ample mais vertical, à la texture assez somptueuse. Envergure, fruit mûr et épicé dans le clos-de-vougeot, vin riche et un peu opulent.

Les vins du domaine Chantal Lescure en vente sur iDealwine

Pommard Les Vignots de Chantal Lescure

Traité selon les principes de l’agriculture biologique, ce pommard du domaine Chantal Lescure est à la fois puissant et délicat avec un superbe équilibre entre le fruit, l’acidité et les tanins qui lui permettra de vieillir encore dix ans, sans aucun doute. Un vin parfait pour l’hiver et ses plats en sauce comme une fondue bourguignonne.

C’est sur une toute petite parcelle d’un hectare que ce vin est produit, à partir de pieds âgés de 35 ans. Ce terroir se situe sur la commune de Pommard, en direction de Beaune, à 330 mètres d’altitude et est exposé plein sud. Le sol y est composé de marnes blanches.

Après des vendanges manuelles, les raisins sont triés puis égrappés et encuvés par gravité. La fermentation a lieu de façon douce et naturellement dans une cuve en inox. La cuvaison est réalisée pendant 18 à 25 jours. Au niveau de l’élevage, celui-ci est opéré sur lies dans des fûts (à 30% neufs).

Pommard Les Vaumuriens de Chantal Lescure

Comme son nom l’indique, le pinot noir qui compose ce vin provient de l’appellation Pommard et, surtout, du lieu-dit Les Vaumuriens. Celui-ci est composé de vieilles vignes cultivées avec soin, selon des principes biologiques certifiés depuis 2009 et situées sur le coteau gauche de Pommard, bénéficiant d’une exposition nord/ nord-est et de la présence de sols bruns calcaires sur marnes jurassiques et calcaires durs.

Vendangées à la main, les baies ont fait l’objet d’une vinification douce et peu interventionniste afin de les laisser exprimer la quintessence du terroir. L’élevage s’est donc fait sous bois, avec une faible proportion de bois neuf, et a été mis en bouteille sans collage et sans filtration préalables.

La dégustation dévoile à l’amateur un vin doté d’une certaine puissance qui pourra aisément reposer en cave une dizaine d’années et accompagner des mets de caractère comme du gibier et des légumes d’automne. Il est en effet doté d’une jolie robe rouge rubis de laquelle s’échappent des notes de fruits rouges et noirs mais aussi, et avec le temps, de terre, de gibier et de sous-bois. Les tanins sont fins mais bien présents, offrant à l’ensemble une finale savoureuse.

Pommard 1er cru Les Bertins de Chantal Lescure

Ce pommard provient du premier cru Les Bertins et, plus particulièrement, d’une parcelle de pinot noir courant sur une superficie d’un hectare. Les vieilles vignes qui en sont à l’origine sont situées au sud de la commune de Pommard, en pied de coteaux, non loin des vignes appartenant à l’appellation Volnay. Elles puisent leurs lettres de noblesses dans des sols de calcaires bruns qui siègent sur un socle de roches calcaires dures et d’éboulis.

Pour le réaliser, le domaine a opté pour des méthodes de culture soignées, certifiées bio depuis 2009, et de vinification douces, respectueuses de l’identité du terroir. Ainsi, les raisins macèrent quelques jours avant une fermentation alcoolique enclenchée par les levures indigènes. Quelques pigeages ponctuent la cuvaison qui s’étalent sur trois à quatre semaines afin d’extraire les belles matières. Le vin est ensuite élevé sur ses lies en fûts de chêne dont la proportion de bois neuf est minutieusement contrôlée et oscille entre 30 et 50%. Et ce, pendant vingt mois, environ.

A la dégustation, le vin dévoile une jolie robe rouge rubis de laquelle s’échappent des notes de fruits noirs complétés de celles légèrement grillées, propres à l’élevage. Avec une garde bien mérité, il gagnera en arômes de cuir, de cacao et de gibier et sa matière s’affinera tout en prenant de l’ampleur.

Beaune 1er cru Les Chouacheux de Chantal Lescure

Sur une terre riche en oxyde de fer et en argile, les vignes sont âgées de cinquante ans environ. Cultivés selon des principes biologiques certifiés depuis 2009 et vendangés à la main, les raisins sont triés, égrappés et légèrement foulés avant d’être vinifiés en cuves en inox, des contenants inertes qui permettent de préserver l’identité de la baie. L’élevage en fûts de chêne dure entre 16 et 18 mois, un choix spécifique au domaine, et la proportion de bois neuf est minutieusement contrôlée afin de laisser le fruit et le terroir s’exprimer librement.

Ce vin à la robe rubis libère des arômes de fruits rouges et de quelques fruits noirs, voire de café selon les millésimes. La bouche charnue reste élégante même si les tanins réclament quelques années en cave pour s’adoucir. Voici un vin qui se conserve aisément en cave pendant dix ans. Les viandes rouges saignantes ou les fromages de caractère seront des compagnons idéaux.

Clos de Vougeot Grand Cru de Chantal Lescure

Issue d’une petite parcelle de 30 ares et de vignes âgées de plus de 50 ans, cette cuvée est le fruit d’une culture soignée, certifiée bio depuis 2009. Les maturités ont été souhaitées optimales grâce à des rendements maîtrisés naturellement, la vie des sols a été respectée et la vendange a été effectuée à la main.

En cave, la vinification se veut douce et respectueuse du terroir. Celle-ci se fait donc en petites cuves bois tronconiques de 18 hectolitres. La fermentation est enclenchée par les levures indigènes. L’élevage dure entre 16 et 18 mois, avec 50 à 100% de fûts neufs. Enfin, le vin est mis en bouteille sans filtration et sans collage préalables.

La dégustation dévoile à l’amateur un grand vin racé, à la matière onctueuse et aux tanins veloutés. De sa robe rouge rubis s’échappent des arômes intenses de fruits rouges et noirs bien mûrs ainsi que ceux propres à l’élevage (un léger grillé) et à l’évolution (humus, animal). Nous vous recommandons de savourer cette cuvée au moins dix ans après son millésime, avec des mets de caractère.

Vosne-Romanée 1er cru Les Suchots de Chantal Lescure

Fidèle à sa volonté de signer de grands vins de terroir authentiques, le domaine Chantal Lescure nous propose un premier cru de Vosne-Romanée réalisé avec soin grâce à des méthodes de culture certifiées bio depuis 2009 et grâce à des techniques de vinification douces. Les raisins ont donc pu mûrir avec aisance grâce à une vie microbienne des sols préservée, une maîtrise naturelle des rendements et des vendanges manuelles qui garantissent un tri méticuleux. En cave, le travail est tout aussi soigné. Les baies macèrent quelques jours, sous contrôle des températures, et les fermentations sont enclenchées par les levures indigènes. Le vin est ensuite élevé en contenants de bois dont la proportion de bois neuf est contrôlée. Il en découle un joli vin doté d’une robe rouge rubis aux reflets violets intenses et d’un parfum aromatique riche. Nous décelons ainsi des notes concentrées de fruits rouges et noirs, d’épices douces, de cuir et de torréfaction. Racé, le vin révèle des tanins élégants qui méritent quelques années de repos en cave pour s’affiner.

Côte de Beaune Le Clos des Topes Bizot rouge de Chantal Lescure

Plantée il y a soixante ans sur un terroir argilo calcaire particulièrement caillouteux, la vigne est aujourd’hui indéboulonnable de la montagne de Beaune. Un soin tout particulier est apporté dans les vignes, la vie des sols est préservée, les rendements sont naturellement faibles et l’ensemble du domaine est cultivé en agriculture biologique, certifiée depuis 2009.

Les vendanges sont manuelles et suivies d’un tri drastique dans les vignes comme au chai. Les raisins sont encuvés par gravité sans être foulés. Des fermentations douces en cuves inox démarrent ensuite à l’aide des levures indigènes. Le vin est enfin élevé une douzaine de mois avant d’être mis en bouteille sans collage et sans filtration préalables.

La robe de ce côtes-de-beaune Clos des Topes Bizot est soutenue et son bouquet est d’une grande élégance. Une fois en bouche, vous apprécierez ses notes de violette et de fruits des bois. A savourer au moins cinq ans après son millésime.

Côte de Beaune Le Clos des Topes Bizot blanc de Chantal Lescure

Exposées plein est sur l’impressionnante montagne de Beaune, les vignes de chardonnay du Clos des Topes Bizot profitent d’un ensoleillement idéal. L’ensemble du domaine est cultivé en agriculture biologique, la certification ayant été perçue en 2009. Une culture qui se traduit notamment par un respect de la vie des sols et des rendements maîtrisés naturellement grâce à des travaux en vert. Les raisins sont vendangés manuellement en légère surmaturité avant d’être pressés. La vinification débute à l’aide des levures indigènes mais, fait inhabituel dans la région, aucun bâtonnage n’est réalisé et seulement peu de fût neuf est utilisé. Un élevage de 15 mois sur lies fines permet au vin de trouver son équilibre avant la mise en bouteille.

Avec un profil différent des chardonnays bourguignons beurrés et ronds, le clos-de-topes-bizot impressionne par sa minéralité et sa salinité. Il se mariera à merveille avec n’importe lequel de vos poissons à chair blanche.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vignoble Sud Ouest

SUD-OUEST : TOP 20 des vins les plus chers (1er semestre 2018)

Le Sud-Ouest regorge de pépites ! Découvrez les cuvées les plus recherchées lors des enchères du premier semestre.

loire vignes château vente aux enchères

Vallée de la Loire : l’interprofession se réjouit d’une notoriété grandissante

Une nouvelle enquête de l’agence BeBetter&co révèle une amélioration de la notoriété des vins ligériens et de leur attrait auprès des consommateurs. Une bonne nouvelle qui arrive après une « ...

Bien choisir son champagne pour accompagner le repas de Noël

Le champagne est très souvent le vin roi des repas de Noël et de la fin d’année. Mais tous les champagnes ne s’accordent pas forcément à tous les plats servis ...