Château Simone, pionnier de l’appellation Palette en Provence

A quatre kilomètres d’Aix-en-Provence, au cœur des paysages tant peints par Paul Cézanne autour de la montagne de la Sainte-Victoire, le château Simone se dessine entre les deux ifs qui trônent au-dessus de l’escalier majestueux. Les jardins du parc se mélangent aux vignes qui environnent le château, les nuances de vert s’harmonisent comme sur un tableau jusqu’au bord de l’Arc, où ce vignoble dévale en terrasses.

Les vignes présentes depuis l’ère romaine montent jusqu’à 200 mètres d’altitude, sur un versant nord entouré de forêts qui leur épargne la morsure du soleil provençal, plantées dans des sols d’éboulis dérivés du calcaire de Langesse. Les vignes sont entourées de forêts et d’une biodiversité riche, ce qui apporte de l’humidité aux sols. C’est sur ce terroir et ce micro-climat si particulier qu’est né le souhait de Jean Rougier – vigneron au château Simone et ancêtre des propriétaires actuels – d’attribuer une appellation d’origine contrôlée au vin produit ici, accordée sous le nom de « Palette » en 1948 par l’INAO.

Le château Simone tient son nom de l’une des anciennes propriétaires, Madame de Simon. Il a ensuite été la propriété des moines Grands Carmes d’Aix au 16e siècle, qui se sont employés à creuser les caves du château, ce sont les premières traces que viticulture que l’on a pu retrouver dans l’histoire de ce château. C’est depuis 1830 que les Rougier en sont propriétaires, lorsque Nicolas-Toussaint Rougier fait l’acquisition de ces lieux et d’hectares exposés au nord. Albert Rougier s’emploie par la suite à replanter les vignes avec de la clairette suite aux ravages du phylloxéra. Jean Rougier, 4ème vigneron de la famille, conscient du caractère exceptionnel de ce domaine, décide de déposer un dossier afin d’obtenir la classification du château Simone en appellation d’origine contrôlée, ce qui fût chose faite en 1946 puis en 1948 lorsque l’AOC « Palette » est reconnue. C’est précisément à ce moment-là que le château Simone rentre dans l’histoire viticole de la Provence, devenant un des noms mythiques de cette région.

C’est aujourd’hui Jean-François Rougier qui s’occupe du domaine, qui représente environ 23 hectares de vignes plantés en clairette, grenache, ugni, muscat pour les blancs et en grenache, mourvèdre, syrah et cinsault principalement pour les rouges. Château Simone étant aussi très attaché à la tradition, quelques vignes de cépages très rares, typiquement provençaux, tels que le manosquin et le castet subsistent également. En raison de l’histoire de l’exploitation, certaines parcelles ont même près de 125 ans. La conduite de la vigne et les vinifications sont respectueuses des traditions, le vin est élevé dans des caves voûtées à étages construites sous les moines. De même, le domaine emploie des pratiques biologiques et respectueuses de l’environnement et du vin, sans avoir encore obtenu de certification. Les vignes sont taillées en gobelet et palissées sur tuteurs. Aucun désherbant ni engrais chimique n’est utilisé dans le travail du sol. Après les vendanges manuelles, les raisins sont triés une première fois avant d’arriver à la cave en petits bacs de 40 kg. Un second tri est effectué avant le foulage. La fermentation se fait de manière traditionnelle, uniquement avec les levures indigènes. Les talents des vinificateurs du château Simone ont magnifié les vins du domaine, toujours reconnus pour leur finesse, leur élégance et leur potentiel de garde.

Ce qu’en disent les Guides

RVF (**)

Du haut des coteaux du château Simone, une toile de Cézanne se dessine : on admire les vignes centenaires accrochées sur les calcaires de Langesse s’ouvrir au nord vers la montagne Sainte-Victoire. “La Simone”, comme la famille Rougier aime l’appeler, est certainement le cru le plus célèbre aux yeux des amateurs de grands vins blancs méditerranéens. Il est vrai que René et Jean-François Rougier cultivent ce blanc loin de toute technicité, affichant une race, un équilibre et une plénitude incroyables. L’un des secrets réside dans le pressurage lent et l’élevage de vingt mois en foudre, puis en barrique. C’est aussi le fruit d’une parcelle de 8 hectares, complantée de plusieurs cépages, principalement de clairette (avec 2 % de muscat qui font la différence !), vendangés et vinifiés assemblés. Le rosé, l’autre atout de Simone, apparaît toujours coloré, avec un fruité intense. Sa bouche, d’une grande concentration, présente un potentiel de garde. Le rouge atteint désormais la dimension de certains grands vins du sud de la vallée du Rhône. Le grenache et le mourvèdre lui concèdent un esprit incarné par un niveau de maturité et un cœur de bouche plus aboutis que dans les anciens millésimes.

Bettane+desseauve (****)

C’est le plus célèbre château de l’appellation Palette, pour lequel la famille Rougier veille au style depuis près de deux siècles. Les 25 hectares de vignes sont situés à environ 200 mètres d’altitude, sur un versant nord les protégeant de la force du soleil et du mistral. Mais le véritable trésor du domaine est sans doute ses nombreuses très vieilles vignes, bichonnées par une viticulture respectueuse, dont la certification officielle en bio est en cours depuis 2018. Le vin, élevé dans des caves voûtées construites dans le roc par les moines Grands Carmes d’Aix au XVIe siècle, est souvent sous-estimé dans sa jeunesse. Les cuvées révèlent toutes, au bout de quelques années de garde, une complexité et une profondeur admirables, y compris les rosés. Mieux vaut donc garder les bouteilles en cave quelque temps, n’en déplaise aux impatients.

Retrouvez les vins du château Simone en vente sur iDealwine :

Palette (blanc) : Remarquablement équilibré, ce beau palette blanc au bouquet complexe d’arômes floraux et épicés, doté d’une belle fraîcheur, est produit par l’un des meilleurs domaines de l’appellation. Une star !

Palette (rouge) : Extrêmement noble, ce vin charpenté et riche possède un très grand potentiel de garde. Il se distingue par une robe rubis aux arômes subtils mais complexes.

Palette (rosé) : Un rosé réputé pour sa couleur très soutenue, son corps, et la noblesse de son fruit, dus à un élevage sous-bois sur lies fines. Assemblage complexe de cépages régionaux cinquantenaires cultivés sur des coteaux d’éboulis calcaires, il a bénéficié d’une culture traditionnelle mais raisonnée.

 

Retrouvez tous les vins du Château Simone en vente sur iDealwine

Découvrez tous nos vins sur iDealwine.com

  • Voir les commentaires (2)

  • Jean-Pascal Comte

    Merci pour vos recettes et vos efforts pour enrichir le blog et le catalogue en ces temps difficiles. Je salue aussi la mise sur pied de cette vente au profit des soignants. Une remarque, pourtant, sur un détail : je suis surpris de voir le palette blanc de Château Simone placé sous la bannière des vins de Bandol (voir votre article de présentation du château simone 2017 dans l’article présentant l’allocation de la semaine, mais aussi dans votre catalogue de vente directe). Salutations vineuses.

    • iDealwine

      Bonjour,
      Merci pour votre vigilance. Nous corrigeons cela tout de suite.
      Bonne journée,
      Bastien

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Bordeaux : reconquérir des parts de marché, la mission du nouveau président du CIVB Allan Sichel

Lundi 11 juillet, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) a élu son nouveau président, Allan Sichel – qui n’est autre que l’ancien vice-président du CIVB -, pour un ...

Nouveautés La Cave iDealwine vin Noel

Nouveautés | Une cave éblouissante

Achevons 2020 sur une note magique. iDealwine vous ouvre les portes de sa caverne d’Ali Baba garnie des plus beaux vins de France et d’ailleurs.

Le marché français des vins rosés se porte très bien

Les français raffolent du rosé : premiers consommateurs mondiaux, ils en consomment 9 millions d’hectolitres par an, ce qui représente 30% des vins consommés dans le pays, contre seulement 10% ...