Château Kefraya | Le joyau libanais

Un domaine ancré dans l’histoire du Liban

La famille de Bustros est implantée depuis de nombreuses générations dans la plaine de la vallée de la Bekaa-Ouest. Dans cette région du Liban, le vin fait en quelque sorte partie du paysage et surtout de l’histoire : si vous avez l’occasion de vous y balader, vous pourrez y visiter le site de Baalbek qui contient notamment le fameux temple de Bacchus, dieu du vin. C’est aussi à Cana, au sud Liban, que dans la tradition, Jésus y a transformé l’eau en ce nectar que vous aimez tous.

L’histoire du domaine est aussi tragiquement liée aux différents conflits qu’a connu le pays du Cèdre depuis ses origines. En effet, la colline sur laquelle son château a été construit en 1946 a été érigée par les romains des siècles auparavant, qui l’utilisaient lors des campagnes en Orient pour surveiller leurs ennemis de loin.

Les premières vignes ont été plantées en 1951 par Michel de Bustros lui-même, quant aux premières cuvées du domaine, elles ne voient le jour qu’en 1979, alors que se déroule la guerre civile libanaise. Ce véritable trésor libanais qu’est château Kefraya est donc intimement lié à cette histoire douloureuse, à cet esprit de lutte qui pourtant se réalise dans des vins à la pureté et à la beauté sans pareille.

Des cépages français aux cépages autochtones

Le charme de ce domaine provient de son emplacement – dans la plaine du Bekaa, à plus de 1000 mètres d’altitude – mais aussi de la variété de ses sols, qui forment une mosaïque de terroirs argilo-calcaires caillouteux, sableux et limoneux. Les vignes absorbent pleinement les rayons du soleil et ne sont que très peu irriguées. Si leur rendement est assez faible, avec seulement 35 hectolitres par hectares, c’est pour mieux concentrer la puissance des arômes et toute l’empreinte du terroir dans les flacons. Le domaine est planté sur 300 hectares de divers cépages français, le cabernet sauvignon, le chardonnay, la syrah et le muscat… mais il comprend aussi des variétés typiques de la région, comme l’obeidi, le meksesse ou l’asmi noir.

Toujours plus haut, la devise de l’excellence

« Semper Ultra », que l’on traduit par « toujours plus haut » (pour ceux qui n’auraient pas fait latin première langue), est la devise de ce domaine, qui, en effet, atteint des sommets avec ses vins produits dans le plus grand respect du terroir et un savoir-faire reconnu. Le château s’efforce d’offrir des flacons de grande qualité, en suivant sa philosophie « un terroir, une âme, un grand vin », et ce, depuis sa création. Une grande partie des parcelles de la propriété est certifiée en bio, tandis que le vin est produit au chai et en cave grâce à un savant mélange de tradition et de modernité.

A cause des grands écarts de températures de la région, les vendanges sont réalisées à maturité et à la main, puis un tri drastique (notamment à l’aide d’une table à tri optique) est opéré de façon à ne garder que les plus belles baies pour le délicieux nectar. Au moment de la vinification, des choix sont faits afin de travailler certaines parcelles à part, de façon à capitaliser sur leurs spécificités, leurs aromes et caractères uniques.

Fidèles aux traditions phéniciennes et romaines, l’élevage est réalisé en partie dans des amphores de terre cuite, tandis que le reste de la production est élevé plus classiquement dans des fûts de chêne français.

L’œnologue Fabrice Guiberteau, qui a rejoint les rangs du domaine en 2006, est littéralement tombé amoureux de ce vignoble et de ses vins. Depuis son arrivée, il continue la tradition amorcée par Michel de Bustros, un vigneron que l’on peut qualifier de visionnaire, et décédé en 2016. Les cuvées y sont perçues comme des œuvres d’arts, créées en assemblant les cépages afin d’en obtenir des nectars riches et puissants, qui traduisent également le caractère unique de chaque grappe.

Les vins du château Kefraya sont internationalement plébiscités et appréciés pour leur arômes, témoins de la richesse du Bekaa et du savoir-faire exceptionnel des vignerons.

Les vins du domaine :

Château Kefraya les Arcanes Michel de Bustros 2017 : (rouge)

C’est l’expression de son terroir que porte ce vin : des sols situés sur une faille tectonique à plus de 1 100 mètres d’altitude. Les vignes de cinsaut du Liban et de syrah y maturent, donnant à la dégustation cet assemblage étonnant qui dévoile un nez fruité (de la cerise confite), réglissé, épicé et enrichi de notes boisées et empyreumatiques. Ample et généreuse, la bouche offre des tannins qui se fondent avec le temps. C’est un nectar gourmand et plein de fruits.

Nous vous conseillons de marier son ampleur et sa persistance aromatique avec des mets de caractère comme un faisan rôti, une daube de sanglier aux carottes ou encore un délicieux chevreuil aux airelles. Ouvrez ce vin à une température de service qui environne les 16 degrés afin de l’apprécier d’autant plus, et savourez ce voyage en terre de Liban sur ce terroir mythique de la plaine de la Bekaa.

Château Kefraya Michel de Bustros 2018 : (blanc)

Issu du célèbre domaine libanais Kefraya, ce vin est né d’un assemblage savant de chardonnay, de vermentino, d’obeidi et de viognier. Les vignes sont plantées sur la plaine du Bekaa, sur des coteaux aux sols argilo-calcaires. La viticulture y est réalisée avec le plus grand soin et dans le plus grand respect du terroir afin d’en obtenir les meilleurs fruits. Les grappes ont été vendangées manuellement avant de laisser place à un tri drastique. Ce château kefraya blanc a fait l’objet d’une sélection parcellaire traditionnelle. Le jus a ensuite été élevé en cuve et en barriques de 400 litres pendant une demi-année.

A la dégustation, son nez séduit par des notes gourmandes de fruits à noyaux, de fruits exotiques et de fleurs blanches. Pour autant, la bouche détonne par des aromes beaucoup plus floraux. Son onctuosité et sa texture soyeuse permettent des accords parfaits avec un curry de lotte à l’ananas ou des figues farcies aux feuilles de vignes. Un vin qui s’apprécie dès aujourd’hui.

Békaa-Ouest Château Kefraya Michel De Bustros 2016 :

Voici l’une des plus belles signatures du Liban, réalisée par le très célèbre château Kefraya. Les 22ha de vignes de syrah, cabernet sauvignon et mourvèdre sont plantés en polyculture au milieu de blé et d’arbres fruitiers. Comme tous les vins du domaine, les vendanges sont réalisées manuellement avant de laisser place à un tri rigoureux. Opérées dans un style bordelais, les vinifications sont assez traditionnelles et l’élevage en fûts de chêne dure entre 18 et 24 mois selon les millésimes.

Cet assemblage original de cépages français allie à la fois la puissance et la gourmandise avec notamment des arômes végétaux et fruités de garrigue et de cerises.

Ce château kefraya peut s’apprécier aussi bien jeune qu’après quelques années de garde. Ce flacon appelle à tout type de cuisine méditerranéenne et vous permettra de faire un véritable voyage des sens dans cette région où, selon la tradition, l’eau fut transformée en vin.

Château Kefraya Comte De M Michel De Bustros 2014 (rouge)

Cette cuvée prestige du domaine libanais Kefraya, situé sur la plaine du Bekaa, est un assemblage de cabernet, de sauvignon, de syrah, de cabernet franc et de mourvèdre. Les vignes s’y épanouissent sur des sols argilo-calcaires, argilo-sableux et composés d’éboulis de roche. Elles sont cultivées selon des principes d’agriculture raisonnée.

<br> La vinification est réalisée en foudre de chêne de 60 hectolitres avec une macération de deux semaines précédées par cinq jours de pré-fermentation à froid. La malolactique est opérée, puis la cuvée Comte de M est élevée jusqu’à 23 mois en fûts de chêne français.

Cette cuvée se pare d’une robe rubis profond, aux reflets grenat. Elle offre des arômes de fruits noirs bien mûrs, de cèdre, de garrigue, des notes de cacao, de café torréfié, ainsi qu’un léger boisé. Sa bouche se montre ample, fruitée, structurée, aux tanins nombreux mais élégants et fondus, avec un léger boisé.

Ce cru se déguste à une température de 17 degrés, après une heure de carafage, et elle accompagnera parfaitement une belle pièce de bœuf.

Tous les vins du château Kefraya en vente

Voir tous nos vins du Liban en vente

Voir tous les vins en vente

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Le consommateur français de vin : plus intéressé, plus occasionnel et… plus âgé

L'Établissement national des produits de l'agriculture et de la mer (FranceAgriMer) vient de publier les résultats de son étude quinquennale sur la consommation du vin en France. Petite synthèse de ...

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Normandie

Pour terminer notre tour de France des accords régionaux à table, faisons une dernière escale en Normandie, où, écartant pour une fois le cidre local, nous nous intéresserons uniquement aux ...

Nouvelle-vague-champagnes-vignerons-1

La nouvelle vague de grands champagnes de vigneron

L'équipe iDealwine s'est rendue en Champagne pour rencontrer ces jeunes vignerons qui forment la nouvelle vague des "très grands". Récit de ce que nous y avons appris.