Château Climens : finesse et élégance en Sauternais

Chateau ClimensPremier grand cru classé dans la classification de 1855, Château Climens, le soi-disant « Seigneur de Barsac » est au sommet de cette appellation depuis toujours liée à celle de Sauternes, il en représente la quintessence. Cette grande propriété n’a changé de mains que cinq fois en cinq siècles. Dans ce qui suit, nous vous dévoilons l’histoire, le terroir, et le vin derrière cette signature emblématique.

Une grande continuité

L’histoire de cette propriété se caractérise par une grande continuité. En effet, seulement cinq familles ont été propriétaires du domaine à compter de son origine, et donc depuis 1547. En 1855, quand c’était la propriété d’Eloi Lacoste, le château est classé en 1er Cru de Sauternes.

En 1971, Lucien Lurton – à l’époque déjà propriétaire en Médoc – acquière le domaine. Il a beau respecter les traditions et le savoir-faire propre au domaine, il y apporte une touche de modernité, toujours gardant une implacable exigence. Depuis 1992, château Climens est dirigé avec brio par sa fille, Bérénice Lurton.

Outre le maintien des acquits ancestraux, cette cohésion a permis une mise en valeur profonde du terroir, dont la superficie (30 ha d’un seul tenant) n’a en effet quasiment pas varié depuis la formation de la propriété.

Un terroir incomparable

En langage franc, le nom de « Climens » signifierait « terre ingrate ». Ce terroir de sables rouges sur calcaire donne des vins, souvent moins opulents que ceux de Sauternes mais généralement dotés de plus de fraîcheur en termes d’équilibre et d’arômes.

En effet, c’est ce terroir à dominante calcaire, doté d’un excellent drainage naturel, qui permet au château de cultiver à 100% le sémillon – tandis que la majorité des châteaux de la région ajoute une petite proportion de sauvignon blanc – toujours en gardant la fraicheur et minéralité.Chateau Climens

Viticulture : un travail d’orfèvre

Les vignes de Sémillon, sises dans les hauteurs de l’appellation Barsac et âgées d’environ 35 ans, sont cultivées en biodynamie non certifiée depuis 2010.  La propriété a obtenu certification bio en 2013.

Le rendement du château Climens demeure l’un des plus bas de l’appellation – avec une moyenne de 7 hl/ha, voire 4 hl/ha dans les années difficiles – afin d’obtenir une concentration unique et qualité exceptionnel. Les vendangeurs choisissent avec soin les raisins suffisamment riches en botrytis cinerea (la fameuse pourriture noble du Sauternais).Chateau Climens

Vins

Pour réaliser ce vin liquoreux, les raisins fermentent à 27°C en barriques de chêne français pendant 2-3 semaines. Quand le vin atteint le niveau d’alcool désiré, la température est rapidement réduite à 3°C. Le vin est ensuite élevé en barriques (30% neufs) durant deux années avant d’être mis en bouteille.

Château Climens s’impose par sa puissance et son onctuosité, développant des arômes intenses d’agrumes et de fruits exotiques. Un très grand vin liquoreux dont le potentiel de garde s’élève à plusieurs dizaines d’années dans les grands millésimes. Il possède indéniablement la puissance et le gras d’un sauternes ainsi que la finesse et la nervosité d’un barsac… Si cela vous tente, n’hésitez pas à regarder nos Château Climens en vente sur iDealwine, vous ne le regretterez pas 😊

Chateau Climens

Les vins du château Climens actuellement en vente

Château Climens :

Château Climens s’impose par sa puissance et son onctuosité, développant des arômes intenses d’agrumes et de fruits exotiques. Un très grand vin liquoreux dont le potentiel de garde s’élève à plusieurs dizaines d’années dans les grands millésimes. Il possède indéniablement la puissance et le gras d’un sauternes ainsi que la finesse et la nervosité d’un barsac.

Le Château Climens, ce qu’en pensent les guides :

  • La Revue du vin de France (trois étoiles) :

Au sommet de l’appellation Barsac, voisine de Sauternes et également productrice de grands vins blancs liquoreux, le Château Climens abreuve les adorateurs de Bacchus depuis près de cinq siècles. Développé à partir du XVIe siècle par la famille Roborel, devenue par la suite Roborel de Climens, le cru acquiert vite une solide réputation, s’appuyant sur la stabilité de son parcellaire et le faible nombre de propriétaires successifs. Mis à mal lors de la Révolution, le Château Climens est racheté à la famille Roborel de Climens par le négociant en vins bordelais Jean Binaud en 1802. Ce dernier, imité par les propriétaires suivants, s’efforce de mettre en valeur un cru auquel il prédit un grand avenir. Ce travail est couronné par la présence du Château Climens dans le classement de 1855, au rang de Premier Cru de Sauternes et Barsac. Trente ans plus tard, le Château Climens devient propriété de la famille Gounouilhou, qui s’attachera pendant près d’un siècle à faire reconnaître la qualité d’un vin déjà légendaire.

Les vins : une très belle réussite en 2015. Cyprès offre un nez somptueux qui évoque le zeste de pamplemousse. Un second vin digeste qui ne possède pas le volume de bouche du premier vin. Sa finesse est bien représentative de Barsac.

  • bettane+desseauve (5 étoiles) :

De l’avis unanime, Climens est le premier des vins de Barsac : la nature de son sol sur socle calcaire lui donne un supplément d’acidité qui équilibre à merveille sa richesse en liqueur, souvent considérable dans les derniers millésimes, qui bénéficient d’une conversion à la viticulture biodynamique. Mais il reste quelque chose de mystérieux, même en tenant compte de la qualité des hommes et des femmes qui l’ont eu en charge (aujourd’hui, Bérénice Lurton) dans l’extraordinaire voire transcendante finesse de ses parfums. En revanche, il faut savoir l’attendre ! Cyprès, le second vin ne manque ni d’éclat, ni de richesse et donne déjà une belle idée de la force du terroir.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Bordeaux : Cos d’Estournel rachète le château Pomys à Saint-Estèphe

Le propriétaire de Cos d'Estournel vient d'acquérir un domaine voisin, le château Pomys, autrefois propriété de Louis Gaspard d'Estournel. Une acquisition visant à recréer l'ensemble de l'époque.

champagne apple

La couleur du futur iPhone, pomme de discorde entre Apple et la Champagne

Le Conseil Interprofessionnel des vins de Champagne s’émeut du projet d’Apple de lancer un nouvel iPhone de couleur “champagne”.

Le domaine de Vogüé

Ce domaine mythique de Bourgogne, entré dans la famille Vogüé en 1766, a été élevé au plus haut niveau par ...