Champagne | Pierre Péters, un vigneron au service de son terroir

Installée dans la région depuis maintenant six générations, la famille Péters a fait le choix il y a plus de cent ans de produire son propre blanc de blanc à partir des plus grands terroirs de Champagne. Après l’obtention de son diplôme d’œnologue en 1993, Rodolphe Péters décide de faire ses classes dans des entreprises du monde viticole, tout en prêtant main forte au domaine. C’est en 2007, qu’il succède à son père, François Péters, avec la ferme intention de perpétuer la tradition familiale sans succomber aux sirènes du changement. Se méfiant autant des modes que des gelées printanières, il n’écoute qu’une seule et unique chose… son terroir.

« Un grand terroir est plus fort que son vigneron »

Le décor est planté. Lorsqu’on écoute Rodolphe Péters, on saisit tout de suite toute l’admiration et le respect qu’il a pour le terroir du Mesnil sur Oger, connu mondialement pour ses blancs de blanc. Son sol composé d’une craie particulièrement iodée, lui permet d’obtenir des vins d’une grande pureté. Et c’est pour préserver cette finesse qu’il se refuse à élever ses chardonnays en barriques comme peuvent le faire depuis quelques années certains de ses voisins.

Sur les 87 parcelles du domaines, trois d’entre elles, sur le lieu-dit des Chétillons, ne cessent d’étonner le vigneron et son père avant lui. Depuis 1971, la famille relève le défi de produire chaque année un vin millésimé issu de ces parcelles. En toute modestie, Rodolphe Péters explique qu’il n’y est pour rien mais que c’est son terroir qui réussit là où les autres sont dépassés. Avec une formidable tolérance aux excès, ces sols sont capables de drainer l’eau de pluies diluviennes autant que de survivre à de longues périodes de sécheresse.

Dans les vignes, encore une fois, le bon sens régit chaque action et ce, depuis des générations. Son père conserva par exemple la sélection massale de vignes, refusant les clones offrant pourtant de bien meilleurs rendements. Aujourd’hui ce pari est payant, puisque certains pieds peu utilisés à l’époque répondent parfaitement aux nouvelles contraintes imposées par le réchauffement climatique. Et si le domaine n’est pas certifié bio, le vigneron n’utilise cependant plus d’herbicides depuis plusieurs années et ne laboure pas ses sols les plus fins.

« Il n’existe aucune recette magique, il faut simplement accepter le challenge tous les ans »

La principale force de la Champagne selon Rodolphe Péters réside dans l’assemblage. Outre pour l’exceptionnelle cuvée des Chétillons, il ne se prive pas de mélanger les millésimes comme les terroirs. A son arrivée, son père faisait systématiquement la « malo » (fermentation malolactique qui diminue l’acidité) rendant ainsi son vin plus amical, moins tranchant. Chose que n’a pas hésite à remettre en question le vigneron pensant que ses chardonnays auraient tout intérêt à conserver plus de vivacité. C’est ainsi qu’il est progressivement arrivé à 50% de ses vins ne faisant pas leur « malo » sur le millésime 2019.

Découvrez les vins du domaine Pierre Péters

Champagne Blanc de Blancs Grande Réserve

Un 100% chardonnay à la fois floral et finement fumé, réalisé par une étoile montante de Champagne.

Champagne Extra Brut Blanc de Blancs 

Champagne millésimé non déclaré, cet extra-brut blanc de blancs séduit par sa finale saline et les mariages gastronomiques qu’il permet avec des fromages très affinés

Champagne Brut Grand Cru Blanc De Blancs Cuvée De Réserve

Cette cuvée 100% chardonnay correspond à un assemblage de plus de 20 millésimes, de parcelles issues de la côte des blancs. Un vin or pâle, aux reflets limpides, associant une réelle fraicheur agrumée à la rondeur du chardonnay. La bulle est fine et élégante, ce petit bijou mérite un peu d’attente pour arriver à son apogée.

Champagne Brut l’Esprit Blanc De Blancs 2014

Fruit de l’assemblage de champagnes issus de quatre vignobles classés grand cru différents (Le Mesnil, Avize, Cramant et Oger) et mis en bouteille faiblement dosé, ce champagne se montre extrêmement aérien et délicat. Il n’est produit que dans les meilleures années, ce qui ajoute à sa rareté. Persistant et élégant, il trouvera une place de choix à l’apéritif ou accompagné de mets délicats.

Brut Cuvée Spéciale les Chétillons Blanc de Blancs 2012

Cette cuvée spéciale porte le nom de la vigne dont elle est issue, dont les pieds ont en moyenne 45 ans. La vigne y est plantée en chardonnay, sur le terroir Grand Cru d’Avize, réputé pour faire les meilleurs champagnes de la région. Les trois parcelles distinctes sont vinifiées séparément, et sont assemblées afin de réaliser un mono-cru millésimé. C’est bien le vin le plus exigeant de la gamme Pierre Péters, tant en précision qu’en puissance.

Pierre Péters, ce qu’en pensent les guides

La Revue du Vin de France (2* sur 3)

La Revue du Vin de France est plus que conquise par ce domaine champenois, elle indique dans son Guide Vert : « Leurs champagnes blancs de blancs sont classiques dans leur fraîcheur florale, crayeuse, et témoignent en même temps d’une recherche de puissance de l’expression des terroirs, tout particulièrement la mémorable cuvée Les Chétillons (une sélection massale de vieilles vignes réparties sur trois parcelles du lieu-dit Chétillon), l’un des meilleurs chardonnays champenois. Dès l’entrée de gamme, les cuvées affirment un haut niveau de précision. »

Bettane + Desseauve

Le guide décrit décrit Rodolphe Peters par ces mots : « Son premier chantier est la cave. Il y apporte précision et vision. Précision, entre autres, dans la gestion des lies et du pressurage, vision, notamment dans le développement de ses propres levures. À cela s’ajoute un art de l’assemblage que ses aïeux ont su préserver au fil des générations ; la cuvée-de-réserve contient par exemple plus de 20 années différentes ! Cet arbitrage subtil entre tradition et modernité a enfin trouvé, nous semble-t-il, son point d’équilibre dans un style qui civilise l’origine. Toutes les cuvées sont hautement recommandables. Elles ont en commun cette complexité qui oscille entre terre et mer, où le minéral devient salin. »

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

nuits saint georges

Un futur statut de grand cru pour le climat Les Saint Georges à Nuits-Saint-Georges ?

Plusieurs producteurs de Nuits-Saint-Georges demandent à l’Inao de classer en grand cru le climat Les Saint-Georges. Ce dernier a toujours eu la réputation d’être le meilleur des 41 climats classés ...

Primeurs 2010 : les indiscrétions des critiques relevées sur Twitter

Cette année, avant l’heure, c’était déjà l’heure. Les dégustateurs les plus branchés avaient choisi de partager, en direct et sur Twitter, leurs premières impressions de dégustation des primeurs 2010. Et ...

foto_visita_3_1

Vega Sicilia retire 500 000 bouteilles du marché !

La célèbre bodega espagnole Vega Sicilia vient d’écrire une lettre à ses clients leur annonçant le rappel de la cuvée Pintia 2009, et en leur proposant de les remplacer par ...