Au domaine Belluard, le cépage savoyard gringet à l’honneur

Domaine-Belluard-vignes

Le domaine Belluard, c’est une belle histoire savoyarde. Celle d’un jeune vigneron qui reprend l’exploitation familiale en sortant d’études viti-oeno et qui, au fil d’un cheminement intérieur et d’une volonté permanente d’apprendre et de s’améliorer, évolue de l’agriculture conventionnelle basée sur la « chimie », jusqu’à la biodynamie la plus convaincue. Et il en faut, de la conviction, pour travailler en biodynamie un vignoble situé sur des coteaux escarpés. Et de surcroit préserver les quelques hectares de gringet qu’il reste dans le monde.

Créé en 1947 sur la commune d’Ayse en Haute-Savoie, entre Genève et Chamonix, le domaine était historiquement planté en arbres fruitiers. Les parents de Dominique Belluard exploitaient également quelques vignes jusque dans les années 1980. Puis, après des études d’œnologie, Dominique a repris le domaine en 1988.

Le vignoble s’étend aujourd’hui sur à peine plus de 10 hectares, planté en gringet, cépage endémique et unique de Savoie qui ne pousse que dans ce village et nulle part ailleurs. Ce cépage local était déjà présent avant l’arrivée des Romains. Aujourd’hui, il n’en reste plus que 22 hectares, dont 11 sont la propriété du domaine Belluard, le reste étant réparti entre une dizaine de petits producteurs. Le vignoble est composé de 95% de gringet, 3% d’altesse et 2% de mondeuse. Le domaine est situé sur des coteaux abrupts à 450m d’altitude, exposés plein Sud. Différents types de terroirs coexistent : des petits cailloux provenant d’éboulis calcaires du massif du Chablais, des sédiments de très anciens glaciers se retrouvant dans des strates de molasse argilo-calcaire et des sédiments de cascades glacières se traduisant par une argile rouge chargée en alumine de fer (particularité de la cuvée « Feu »).

 

Lorsqu’il débuta sur le domaine familial en 1988, Dominique Belluard travaillait avec une approche conventionnelle, avec des rendements élevés et l’utilisation de nombreux produits phytosanitaires, pratiques héritées de l’apprentissage classique en lycée viti-oeno. C’est avec l’expérience et surtout des rencontres (notamment François Bouchet et Pierre Masson), que l’idée d’une viticulture plus saine et plus proche de son terroir a commencé à germer dans son esprit. Petit à petit, il intègre des principes de l’agriculture biologique et biodynamique à ses pratiques viti-vinicoles. Le cap étant franchi en 2001 avec le passage à la biodynamie (non certifiée). Depuis, il accorde une importance capitale aux équilibres de la vie sur ses terroirs, qu’il s’agisse de la vie végétale ou animale et même des échanges avec le minéral. Le vignoble, présentant un fort dénivelé, est labouré au treuil. Il utilise désormais les préparations biodynamiques comme la 500 (préparation à base de bouse de vache) pour dynamiser et augmenter l’activité biologique, ou la silice en poudre (501) pour rendre la plante plus résistante aux maladies ; il veille au respect de rythmes lunaires…

Au chai, le travail est tout aussi exemplaire. Les vinifications sont évidemment menées avec les levures indigènes et l’élevage est réalisé en amphores ou en cuves béton ovoïdes.

Nous avons déjà eu le plaisir de déguster l’une des cuvées du domaine Belluard, Les Alpes 2015. Toute notre équipe – et les clients d’iDealwine présents – ont exprimé un réel coup de cœur pour ce vin vraiment à part. Son nez incroyablement fruité, déployant d’intenses arômes de poire et de coing, associés à de belles notes florales, est véritablement envoûtant, tandis qu’en bouche, sa matière aérienne et gouleyante, mêlée à cette aromatique très forte de fruits blancs nous a fait fondre.

Les vins de ce domaine engagé se caractérisent par leur grande finesse et leur forte personnalité aromatique, dans un style assez unique. Franchement, il mérite toute votre attention !

Les vins du domaine Belluard actuellement en vente :

Vin de Savoie Ayse – Mont Blanc du domaine Belluard

Cette cuvée de mousseux provient d’une sélection parcellaire, elle est vinifiée selon la méthode traditionnelle, sans aucun dosage. Autrement dit, aucun sucre n’a été ajouté, d’où sa dénomination de « Brut Zéro ». Ce Mont Blanc, millésimé, a été élevé sur latte pendant 3 ans, ce qui lui confère une incroyable complexité en bouche. A boire jeune, pour un plaisir absolu et immédiat. On apprécie alors ses notes florales et fruitées, sa fraîcheur crémeuse et ses notes d’agrumes.

Notons aussi et surtout que ce vin est un monocépage de gringet, un cépage local d’une grande rareté dans la mesure où il ne coure que sur une vingtaine d’hectares dans le monde entier. Celui du domaine Belluard est chouchouté grâce à des méthodes de culture biodynamiques depuis 2001.

Les amateurs de bulles fines apprécieront ce vin effervescent plébiscité par les critiques professionnels comme La Revue du vin de France et se réjouiront de l’ouvrir dans sa jeunesse. Ils favoriseront donc une dégustation dès l’apéritif. Sa fraîcheur, sa délicatesse et sa minéralité aiguiseront leurs sens et promettent de beaux accords avec des blinis au tarama, des crevettes ou des verrines aux œufs de poisson par exemple. Vous nous raconterez, bien sûr ?

Vin de Savoie Les Perles du Mont-Blanc du domaine Belluard

Les Perles du Mont Blanc, voici une véritable pépite dégustée et largement approuvée par l’équipe iDealwine. Il faut dire que le domaine Belluard est reconnu pour avoir remis le vin effervescent régional au goût du jour. Un vin effervescent qui connait un certain succès grâce, notamment, à sa composition. Celui-ci est un pur gringet, un cépage endémique d’une très grande rareté qui n’est cultivé que sur une vingtaine d’hectares dans le monde. Le gringet s’épanouit ici sur un terroir composé de sols d’argile, de calcaire et de cailloux. Son exposition en altitude (450 mètres environ) vers le sud lui permet une belle maturité. A cela s’ajoute une culture biodynamique et une restriction des rendements afin de gagner en concentration et en complexité.

En cave, la vinification se veut la moins interventionniste possible. Pour cela, les levures indigènes enclenchent la fermentation. La méthode de production est dite traditionnelle, ou champenoise puisqu’une seconde fermentation se fait en bouteille. Le vin est ensuite élevé deux ans sur lattes et un an en bouteille dans les caves du domaines.

La dégustation nous dévoile un vin doté d’une robe dorée marquée par de fines bulles. En remontant vers la surface, celles-ci libèrent des notes de fleurs blanches, d’amandes fraîches, de fruits blancs et d’agrumes. Energique, dynamique et minérale, cette cuvée trouvera une place de choix dès l’apéritif avec des mets aux accents maritimes ou avec une entrée délicate.

Vin de Savoie Le Feu du domaine Belluard

C’est un fait, le domaine Belluard est aujourd’hui reconnu comme référence en matière de vinification de gringet, un cépage endémique d’une très grande rareté. Sa cuvée Le Feu nous dévoile ici tout son potentiel et toute la magie de son terroir d’origine. Celui-ci a en effet puisé ses lettres de noblesse sur une géologie particulière composée de sédiments de cascades glacières composés d’argile rouge.

Parallèlement à ces belles conditions naturelles, le domaine s’attache à vinifier son cépage avec soin. Celui-ci est donc travaillé de la façon la plus naturelle qui soit. Les levures indigènes sont privilégiées et des contenants inertes (cuve béton ovoïde) permettent de laisser le raisin exprimer tout son potentiel et toute son identité. Ainsi, ce vin qui s’apprécie volontiers dans sa jeunesse et au cours des dix premières années de sa vie s’apprécie pour sa belle robe jaune intense de laquelle s’échappe un bouquet aromatique floral, crayeux et minéral. Nous décelons aussi quelques touches de fruits comme le coing et la prune. La bouche nous révèle une matière dense équilibrée par une grande fraîcheur qui se traduit par des touches mentholées et réglissées ainsi que par une finale quelque peu saline.

Vin de Savoie Les Alpes du domaine Belluard

Dominique Belluard du domaine éponyme est ce que l’on pourrait appeler un orfèvre du gringet. En effet, il a fait le choix de redorer le blason de ce cépage endémique rarissime qui ne coure aujourd’hui que sur une vingtaine d’hectares dans le monde. Voici donc un pari audacieux brillamment remporté qui s’illustre à travers cette cuvée Les Alpes. Celle-ci doit son nom au lieu-dit dont elle provient. Le cépage qui la compose puise ses lettres de noblesse sur un coteau à 450 mètres d’altitude et bénéficie d’une bonne exposition vers le sud. Ses racines puisent les nutriments nécessaires à son épanouissement dans des sols d’éboulis calcaires.

Dominique Belluard soigne son cépage selon des principes biodynamiques et le vinifie de la façon la plus naturelle qui soit. Le vin est ensuite élevé en cuve béton ovoïde, un contenant inerte qui permet de laisser le vin exprimer son identité.

Ce vin se savoure au cours de ses dix premières années. Nous vous recommandons de l’ouvrir une petite demi-heure avant son service. Vous apprécierez alors volontiers sa robe jaune intense de laquelle s’échappe un bouquet floral, minéral, crayeux et fruité (coing, prune et agrume). La bouche dense est équilibrée par une belle fraîcheur et persiste longuement sur des notes salines. Nous vous recommandons donc de le marier à des mets aux accents iodés par exemple.

Vin de Savoie Les Grandes Jorasses du domaine Belluard

Ce n’est plus un secret pour personne, Dominique Belluard du domaine savoyard éponyme est passé maître en matière de vinification du gringet. Outre ce cépage emblématique et rarissime, il fait aussi des merveilles avec d’autres variétés endémiques comme l’altesse, aussi appelée roussette de Savoie. Il nous le prouve ici à travers cette cuvée confidentielle qui puise son origine dans un sol d’argile et de calcaire issus de sédiments de glaciers. Le cépage bénéficie d’une exposition plein sud et d’une situation à 450 mètres d’altitude. Dominique Belluard magnifie ce cépage grâce à une culture bio et biodynamique et grâce à une vinification naturelle.

Cette vinification a pour ultime but de laisser le raisin exprimer son identité et celle de son terroir. Voilà pourquoi il est élevé en cuve béton ovoïde, un contenant inerte qui ne marque pas le vin d’un quelconque arôme. Parallèlement à cela, le bâtonnage (une technique qui permet de remettre les lies en suspension) est banni.

La dégustation nous dévoile un vin marqué par des notes aromatiques à la fois complexes et gourmandes. Nous décelons ainsi des touches florales, des notes de fruits (citron, clémentine, mirabelle, coing, pêche) et de miel. En bouche, nous apprécions l’équilibre qui se forme entre la concentration des arômes et un aspect délicieusement acidulé. Voici un vin qui se mariera volontiers à table avec des pâtes au parmesan et au citron ou avec un risotto aux gambas.

Vin de Savoie Mondeuse Amphore

Comme vous avez raison de vous pencher sur le domaine de Dominique Belluard ! Ce vigneron est en effet une véritable star locale qui a pour souhait de rendre aux cépages endémiques leurs lettres de noblesse. Et ce, grâce à une culture bio et biodynamique et grâce à des vinifications peu interventionnistes. S’il fait des merveilles avec le gringet, une variété autochtone rarissime, il nous surprend cette fois-ci avec ce rouge, un monocépage de mondeuse. Cette dernière s’épanouit à 450 mètres d’altitude et ses racines puisent les nutriments nécessaires à l’épanouissement du plant dans un sol composé d’éboulis calcaires et d’argiles.

Il faut savoir que cette cuvée est une véritable rareté qui n’est produite qu’à hauteur de 1 000 bouteilles par an. Pour ce faire, Dominique Belluard a souhaité laisser le raisin s’exprimer. Ainsi, les levures naturelles, et uniquement elles, enclenchent la fermentation alcoolique et le vin est élevé en amphore. La dégustation nous dévoile un vin ainsi doté d’une belle densité et d’une grande souplesse. Nous décelons au nez des touches de petits fruits rouges et d’épices douces. Persistant sur une jolie pureté, le vin se conclue dans un registre élégant et vous assure de beaux accords gastronomiques avec une volaille par exemple.

Vin de Savoie Pur Jus 100% du domaine Belluard

La cuvée Pur Jus du domaine Belluard est un vin blanc de macération réalisé à partir d’un vieux cépage local appelé le gringet. Celui-ci a été cultivé selon des principes biodynamiques sur des pentes aux sols complexes composés de sédiments de cascades glacières, eux-mêmes composés d’argile rouge et d’alumine de fer. Les baies ont bénéficié d’une exposition idéale vers le sud-est avant d’être vendangées à la main.

En cave, le domaine a favorisé une vinification minutieuse, respectueuse des baies, qui se traduit par un pressurage pneumatique délicat, une fermentation alcoolique enclenchée par les levures indigènes, une fermentation malolactique sur marc et un élevage en cuve béton ovoïde permettant aux lies de remonter elle-même vers la surface. Le vin est enfin mis en bouteille à l’aide d’une petite filtration mais sans adjonction de soufre.

La dégustation nous dévoile un vin au bouquet aromatique intense marqué par des notes de thé, de fleurs infusées, de safran, de fleurs séchées. La bouche est à la fois vive et vineuse, marquée par une finale légèrement tannique qui assure des accords gastronomiques avec des mets savoureux comme une volaille en sauce, un poisson charnu ou des bouchées à la reine aux ris de veau.

Le domaine Belluard, ce qu’en disent les guides :

La Revue du vin de France 2021 (deux étoiles) :

Situé au cœur de la vallée de l’Arve, en Haute-Savoie, le vignoble historique d’Ayse, si clairsemé aujourd’hui, est planté sur des coteaux pentus, nappés d’éboulis calcaires et de sédiments glaciaires. Le domaine Belluard cultive le cépage gringet, un fort caractère qui fait partie de la famille du traminer, comme le savagnin. Le domaine est passé en culture biodynamique (non certifiée) à partir de 2000. Désormais épaulé par Yann Pernuit, Dominique Belluard s’attache à proposer des vins effervescents et tranquilles intenses et originaux, dotés d’une forte personnalité aromatique mais aussi d’une grande finesse. Le domaine brille parmi la petite (mais croissante) élite des meilleurs domaines de la région.

Les vins : attardons-nous sur la qualité des effervescents. Le gringet donne la mesure de ses qualités dans un brut savoureux, avec un caractère suret, un peu sauvage, une générosité aromatique piquante, sui generis, accentué dans le brut zéro. Dans la cuvée tranquille Les Alpes 2018, le même gringet exprime la générosité du millésime au travers de notes de beurre fondu et de sucre candi. Dans le même millésime, les deux altesses sont fougueuses et attachantes : Grandes Jorasses manifeste beaucoup de sève, une intensité rare ponctuée par une finale salée ; 100% Pur-Jus est une grande et belle réussite, un blanc de macération certes corpulent mais qui reste souverainement aérien, rayonnant de saveur et d’un équilibre parfait. On peut en dire autant de la mondeuse, riche en mâche, intense, mâle, dynamique, déjà très expressive mais capable d’évoluer brillamment.

* bettane+desseauve (trois étoiles) :

Dominique Belluard est le spécialiste mondial du gringet, une variété endémique dont il ne reste que 20 hectares dans le monde. Depuis 1988, il cultive 10 hectares dans la vallée de l’Arve à Ayse (à 30 kilomètres au sud-est de Genève), convertis à la biodynamie depuis 2001, sur trois terroirs de terrasses, abrités des ventes du nord : des marnes jaunes, des argiles rouges au lieu-dit Le Feu et des éboulis calcaires, plantés de gringet, d’altesse (5%) et de mondeuse (5%) et de mondeuse (5%), à une densité de 10 000 pieds à l’hectare, à une densité de 10 000 pieds à l’hectare, entre 425 et 550 mètres d’altitude. Tout est ici pensé pour préserver le fruit intact et le maximum de pureté, avec des élevages en amphore ou en œuf béton, avec levures indigènes. Un domaine unique, aux vins étonnant, à voir de très près.

Voir les vins du domaine Belluard actuellement en vente

Voir tous les vins de Savoie actuellement en vente

Voir tous les vins actuellement en vente

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les chinons du domaine Charles Joguet : plaisir immédiat et longue garde !

Depuis quelques années les vins du domaine Charles Joguet ont retrouvé une précision, une densité et une élégance de tannins qu’on déguste rarement à Chinon. De grands vins de plaisir ...

Chateau Guiraud

Sauternes : Château Guiraud, premier de la classe à bien des égards…

1er Grand Cru classé 1855, le château Guiraud compte aujourd'hui parmi les domaines les plus réputés du Sauternais. C'est aussi le 1er du classement à être passé en bio (certification ...

Offrir des cadeaux d’affaires facilement grâce à iDealwine

Comme chaque année iDealwine vous aide à réaliser vos cadeaux d’affaires. Une sélection éclectique et un service sur-mesure vous attendent.