Mas Jullien | Fraîcheur et pureté minérale au cœur du Languedoc

Mas Jullien Languedoc iDealwine vin

Particulièrement connu des amateurs, le mas Jullien n’a certainement plus besoin de vous être présenté. Et, pourtant, nous nous y attelons puisque cette icône régionale force encore et toujours l’admiration auprès des amateurs et de ses confrères vignerons.

En 1985 et du haut de ses vingt ans, Olivier Jullien acquière son premier hectare de vignes envers et contre tous. Ses débuts ne sont pas aisés : loin d’approuver son projet ambitieux, les anciens clament haut et fort que, dans la région, on ne produit pas son propre vin mais des raisins pour la cave coopérative locale. Alors, aidé de son ami Jean-Baptiste Garnier- aujourd’hui à la tête des Vignes Oubliées, un domaine partenaire d’iDealwine, et fils du directeur techniques des coteaux du Languedoc- il s’installe sur sa terre natale : les terrasses du Larzac. C’est alors que l’aventure commence. Celle du renouveau de la viticulture languedocienne.

Situé à Joncquière, au nord de Montpellier, sa propriété dispose aujourd’hui d’une vingtaine d’hectares aux sols très variés. On retrouve ainsi de l’argile, du calcaire, des cailloutis calcaires (un terroir qu’Olivier Jullien apprécie particulièrement pour l’importance de son activité microbienne), de grès et de silice. Agés de trente-cinq ans en moyenne, les cépages rouges (carignan majoritaire, cinsault, grenache noir, syrah et mourvèdre) courent sur seize hectares et, les blancs (viognier, chenin, roussanne et manseng), sur quatre hectares, et sont cultivés selon une philosophie qui a inspiré et inspire toujours bien des viticulteurs. En effet, si Olivier Jullien ne dispose d’aucune certification par soucis d’indépendance, il s’attache à pratiquer une culture saine, biologique, voire biodynamique grâce à l’utilisation de préparas homéopathiques. Souhaitant valoriser l’identité de cette terre aux contrastes climatiques, imprégnée de l’influence des vents maritimes et de la rudesse montagnarde, il favorise des emplacements en altitude, un enherbement propice à stimuler la vie des sols, des rendements faibles et, surtout, un enracinement profond. Cette dernière exigence est, à ses yeux, capitale dans cette région régulièrement victime de sécheresse dans la mesure où les racines viennent puiser en ses tréfonds la fraîcheur et la pureté minérale.

Animée par une quête de valorisation de ses parcelles, le vigneron assemble des terroirs et des cépages qu’il varie à l’envie et au gré du temps. Nous entendons donc mieux son furieux besoin d’acquérir régulièrement des terroirs qu’il juge prometteurs qu’il souhaite, pour la plupart, sauver de l’arrachage et celui de se séparer d’autres plus décevants.

Minutieusement taillés pour la garde, voire la très longue garde, ses crus font l’objet d’une fermentation en barrique et en demi-muid et d’un élevage millimétré en barrique et en foudre. Ainsi, nous vous recommandons de laisser reposer ses vins rouges sept à huit ans en cave. Car, s’il est vrai que certains millésimes peuvent s’apprécier plus tôt, l’harmonie qu’ils dégagent après ce laps de temps ne laisse jamais indifférente l’équipe d’iDealwine qui, comme vous le savez, apprécie les vins matures et évolués. Contre toute attente, et contre tous les préjugés que certains vins du Sud peuvent susciter, les blancs du domaine témoignent d’une grande fraîcheur, ne cherchant pas à en imposer en se dévoilant d’emblée. Au contraire, ce sont les années qui effectuent ce travail avec brio, révélant une pureté magistrale…

Psst ! Ne tardez pas et retrouvez les vins du Mas Jullien en vente sur iDealwine

IGP Pays d’Hérault du Mas Jullien (blanc)

Cette cuvée se veut une traduction fidèle du terroir dont elle est issue. Le nez se livre progressivement, exprimant des arômes de fleurs blanches, de zestes d’agrumes. La bouche amène de la fraîcheur et du gras en plus des saveurs d’agrumes. La longueur est appréciable.

Coteaux-du-Languedoc – Terrasses du Larzac du Mas Jullien

Olivier Jullien évite aisément tous les pièges dans lesquels tombent souvent les vins du Languedoc. Ses vins ne se cachent pas derrière une illusoire richesse en alcool ou des tanins agressifs. Le coteaux-du languedoc – terrasses-du-larzac est un vin frais, complet et complexe dont les arômes de fruits rouges et les tanins souples en font un vin très agréable à boire et capable de tenir quelques années en cave.

Mas Jullien, ce qu’en disent les guides

La Revue du vin de France – 3* sur 3

Situé au cœur du village de Jonquière, sur les appellations Côteaux du Languedoc et Terrasse de Larzac, le mas Jullien a été fondé en 1985 par Olivier Jullien et son bras droit Jean-Philippe Granier. Ils exploitent 18 hectares de vignes, en rouge, et en blanc, plantés en carignan blanc, grenache, chenin, viognier, clairette, petit manseng. Le domaine d’Olivier Jullien a longtemps fait figure d’oasis de qualité dans un océan de productivisme. Olivier Jullien fut en effet un des leaders qui a permis au Languedoc de renouer avec des vins haut de gamme. Le domaine a été travaillé en agriculture biologique, avant qu’Olivier Jullien ne reprenne sa liberté vis-à-vis de la certification. Le domaine produit des vins rouges, blancs et rosés.

Guide Vert de la Revue du vin de France

Plus qu’aucun autre vigneron du Languedoc, Olivier Jullien recueille l’admiration et le respect de ses pairs. De ses terrasses du Larzac, il est l’un des principaux artisans de la renaissance d’une viticulture rigoureuse, à la quête de combinaisons et de nuances parmi la variété des sols et cépages autochtones. La sincérité de ce visionnaire fuyant la compétition se projette sur ses vins profonds, digestes et généreux, sudistes par l’intensité et la diversité de leurs saveurs, plus que par la simple maturité du raisin et son illusoire richesse en alcool. Des rouges frais et complets, à l’élevage millimétré, capables de briller sur plus de quinze ans de vieillissement, mais aussi un magnifique blanc hors des modes, font de ce domaine une référence.

Les vins : le blanc est une vraie réussite en 2016. Des notes de fleurs séchées, une bouche enveloppante et une finale énergique caractérisent ce vin, qui doit encore patienter en bouteille. Les Derniers États d’Âme reflètent la recherche de nouveaux terroirs : l’expression de ce 2016 est intensément épicée, avec un beau jus appuyé par une finale dense. Il faudra l’ouvrir à l’avance pour l’apprécier. C’est en dégustant Autour de Jonquières que l’on saisit le plus clairement l’esprit du domaine. Ce vin franc est doté de la fraîcheur salivante propre à l’appellation et d’une profondeur de fruits inégalable, qui se peaufinera dans les dix ans à venir. Une fois bien ouvert, La Brune distille une belle fraîcheur. Ce vin poudré délivre une grande finesse de tanins. Lous Rougeos est le vin à l’expression la plus franche, et c’est pourtant le plus jeune ! Sa complexité épicée et florale combinée à une grande fraîcheur en font une grande réussite !

Le guide Bettane + Desseauve 2020 – 4* sur 5

Installé à Joncquières à l’ouest de Montpellier, Olivier Jullien, référence incontestée et incontestable, est parvenu avec intuition et intelligence à hisser au plus haut le niveau qualitatif des vins de la région et a entrainé derrière lui toute une génération de vignerons. Il s’est installé en 1985 et son domaine compte aujourd’hui 18 hectares de terres aux sols très variés (argilo-calcaires, silices, grès). Autour-de-Joncquières correspond au terroir originel du mas Jullien sur des parcelles essentiellement d’éboulis calcaires. Carlan est issu de schistes de 200 à 400 mètres d’altitude et une nouvelle cuvée, lous-rougeos provient de terroirs d’altitude qui étaient presque abandonnés, au pied de la zone d’effondrement du plateau du Larzac. Tous les rouges sont au meilleur niveau du Languedoc et évoquent pleinement sa typicité, avec des notes de sauge, de garrigue et de thym complétées par une fraîcheur constante. Ils évoluent lentement et vieillissent admirablement. Également un grand blanc, en dehors des modes mais délicieux.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Pichon Longueville rebaptisé… Pichon Baron

Le Château Pichon Longueville s’appelle désormais château Pichon-Baron. Cette nouvelle dénomination a été intégrée à son étiquette à partir du ...

Dégustation Vin Jura

Quels accords à table avec les vins du Jura ?

Les vins du Jura sont particulièrement intéressants à table pour deux raisons : soit ils sont issus de cépages originaux (savagnin, trousseau, poulsard) ou d’une vinification particulière (vin jaune), soit ...

Jacques Devauges devient le nouveau régisseur du Clos des Lambrays

Des vignes du Clos de Tart à celles voisines du Clos des Lambrays, J. Devauges devient le régisseur de ce domaine appartenant à LVMH.