2010 : une année fastueuse pour les ventes aux enchères

rotwein flaschenJusqu’aux tout derniers jours de l’année 2010, le marteau a résonné dans les salles de vente du monde entier. Et en ce qui concerne les enchères de grands crus, l’année aura été fastueuse ! En attendant LE bilan iDealwine et notre analyse annuelle, premier aperçu d’une année au cours de laquelle les ventes de vin ont atteint 350 millions de dollars.

Les principales maisons de vente diffusent peu à peu leurs résultats, et l’on peut maintenant dresser un premier bilan de cette année qui marque le retour des ventes aux enchères de vin à un niveau équivalent sinon supérieur aux ventes de 2007, avant la récession. En effet, après une année 2009 difficile, le cru 2010 se révèle exceptionnel. L’année a été marquée par l’émergence de l’Asie, qui dépasse désormais en volume et en valeur l’Amérique du Nord en tant que plus important acheteur de grands vins dans les ventes aux enchères.

Des records ont été battus, et les organisateurs des ventes on su alimenter la tendance positive des ventes en salles. En effet, la maison Sotheby’s a enregistré 88 millions de dollars de recettes pour les grands vins. C’est elle qui a dépassé le record du prix de vente d’une bouteille en présentant trois flacons du château Lafite de 1869 qui se sont envolées au prix de 166 920 € l’unité. Un record pour ces vins provenant en direct du château Lafite, qui étaient vendus aux enchères… à Hong Kong.

Dans cette bataille des records, Christie’s a répondu par une vente exceptionnelle qui se déroulait en Suisse, au cours de laquelle une impériale du château Cheval-Blanc 1947 a été adjugée 223 967 euros. Le total des ventes pour cette maison s’élève ainsi à 71 millions de dollars pour 2010.

Ce que tous les vendeurs retiendront de cette année c’est surtout la ferveur asiatique autour des grands vins et en particulier les premiers crus classés de Bordeaux. Le château Lafite a connu une flambée des prix de ses vins sur tous les millésimes. Même le second vin du château, les Carruades de Lafite, s’échange au prix de certains premiers crus classés aujourd’hui.

A l’aube de 2011, cette tendance ne montre aucun signe de faiblesse. Lafite et les autres premiers devraient, pour un certain temps encore, se maintenir dans les sphères de prix records qu’ils ont atteints en 2010 en raison de l’appétit insatiable d’un marché chinois en forte croissance. La récession qui avait pénalisé les ventes de vin en 2008 et 2009 semble ainsi définitivement oubliée.

Source : Reuters

A lire également :

Demandez une estimation pour vendre vos vins.
Consultez la cote du château Lafite.
Consultez la cote des Carruades de Lafite

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Rapport d’enchères de l’été | Rares musignys et grands flacons bordelais au sommet

Le match Bourgogne-Bordeaux s’est poursuivi en août sur le front des enchères. A la clé, quelques adjudications records.

Selosse, Krug et la Grange des Pères au top lors des enchères on-line du 28 janvier 2015

Les enchères qui se sont achevées on-line sur iDealwine le 28 janvier dernier ont réuni près de 550 acheteurs. Les amateurs enchérissaient depuis 25 pays différents, situés en Europe, au ...

Les bourgognes blancs des domaines d’Auvenay et Coche-Dury au top des enchères le 11 mars

Près de 500 acheteurs issus de 28 pays d’Europe, d’Asie, de Russie et des pays baltes ou des Etats-Unis se sont disputé les quelque 2500 lots proposés lors des enchères ...